À propos de ce processus : Créer le quatrième Plan du Canada pour un gouvernement ouvert

L’engagement pour le Plan du Canada pour un gouvernement ouvert couvre un cycle de deux ans d’écoute, de réponse et d’apprentissage alors que nous établissons en collaboration un programme et mettons en œuvre les engagements. Tout le monde peut contribuer au plan. L’illustration ci-dessous décrit le processus pour ce cycle.

Cycle de mobilisation pour Gouvernement Ouvert

OG_EngagementCycle_Web image_FR-new
Figure : version textuelle

Le cycle de mobilisation pour un gouvernement ouvert comprend 6 phases différentes :

  1. Planification
    Septembre à octobre 2017
    Solliciter la participation et des suggestions de la part des communautés sur les priorités et l’approche. Établir des partenariats.
  2. Élaboration
    Octobre 2017 à avril 2018
    Générer des idées et des améliorations. Collecter et analyser les données. Élaborer une liste d’engagements potentiels. Mobilisation par voie numérique et en personne alignée sur des événements de tierces parties.
  3. Rédaction
    Avril à juin 2018
    Intégrer les résultats et création conjointe d’engagements. Préparer la mise à disposition des commentaires. Confirmer les partenariats pour l’exécution.
  4. Révision
    Juillet 2018
    Révision du plan provisoire par le public numérique et par le Cabinet.
  5. Finalisation
    Août à septembre 2018
    Intégrer les commentaires du public. Collaborer au besoin pour l’adaptation aux changements. Publication du plan final, du rapport « Ce que nous avons entendu » et les données sur les commentaires.
  6. Mise En Œuvre
    Octobre 2018 à novembre 2020
    Facilitation, gestion de projet et reddition de compte à mesure que les engagements sont mis en œuvre.

Ces 6 phases sont alignées autour de l’écoute, la réponse et l’apprentissage :

  • Commentaires en continu sur les médias sociaux, par courriel et sur place.
  • Catégorisation, analyse et rapports sur ce que nous avons entendu et sur ce que nous faisons.
  • Examen continu du processus et améliorations constantes.

Ce que nous faisons avec vos contributions

Nous avons examiné chaque commentaire, idée et suggestion que nous avons reçus en ligne ou lors des événements d’engagement. Vos commentaires ont formé la base pour les conversations tenues dans l’ensemble du gouvernement du Canada, lesquelles ont été alors intégrées au processus d’engagement public. Cela nous a aidé à déterminer les objectifs et à les définir d’une manière précise et mesurable.

Vous pouvez consulter le jeu complet de données pour chaque commentaire reçu, y compris nos méthodes d’analyse et de sélection ci-dessous.

La manière dont nous avons élaboré l’ébauche des engagements

L’équipe du Gouvernement ouvert, au nom du gouvernement du Canada, a travaillé en collaboration avec la société civile et avec des intervenants intéressés afin de rassembler et de faire évoluer certaines idées. Cela s’ajoute au travail en atelier portant sur les engagements à l’occasion d’assemblées publiques, à la lecture de la rétroaction des personnes concernant les idées publiées, au partage d’idées avec le forum auprès de plusieurs intervenants sur le gouvernement ouvert, et au travail en collaboration avec des partenaires du gouvernement. Pendant l’étape de rédaction, l’accent est passé de la génération d’idées à la formation et à la création conjointe d’engagements, en partant des considérations suivantes :

Sommes-nous en mesure de le faire?

L’engagement est-il réaliste? Pouvons-nous trouver un ministère responsable dans le gouvernement du Canada ou un partenaire responsable dans la société civile ou dans un gouvernement infranational qui puisse relever cette initiative? Avons-nous les ressources pour y arriver? Existe-t-il des préoccupations d’ordre juridique, relevant de la vie privée ou de la sécurité qui nous empêcheraient de le faire?

Les Canadiens le souhaitent-ils?

Avons-nous reçu beaucoup de commentaires ou de rétroaction concernant ce sujet? Nos partenaires dans la société civile, dans le secteur privé ou dans le milieu universitaire demandent-ils que l’on prenne cet engagement? Cette idée a-t-elle été discutée dans des articles dans les médias, dans des blogues ou sur les réseaux sociaux? Y a-t-il une recherche en matière d’opinion publique qui vienne appuyer cet engagement?

Est-ce conforme à nos priorités actuelles?

L’engagement reflète-t-il une ou plusieurs de nos priorités en tant que coprésident au sein du Partenariat pour un gouvernement ouvert (inclusion, participation et impact)? S’agit-il de la continuation d’un engagement d’un plan d’action précédent qui a toujours besoin de travail? Est-ce que cela nous aiderait à mieux réaliser un travail que le gouvernement du Canada s’est déjà engagé à accomplir? Est-ce que cela appuie une lettre de mandat ou un élément tiré du discours du Trône?

Cela résout-il un problème?

L’engagement aurait-il une incidence sur beaucoup de Canadiens? Cela aurait-il un impact sur un groupe qui a été traditionnellement marginalisé ou sous-représenté dans le gouvernement (jeunes, collectivités LGBTQ2, communautés autochtones, femmes et filles ou autres)? Est-ce que cela aidera vraiment à ouvrir le gouvernement (transparence, responsabilisation ou participation du public)? Est-ce que cela crée un apprentissage qui aide le gouvernement à avancer?

Entre le 23 juillet et le 13 août 2018, vous nous avez fait part de vos commentaires sur les projets d’engagement afin de nous aider à renforcir le prochain Plan d’action sur le gouvernement ouvert. Nous examinons actuellement ces commentaires et finalisons le plan. Restez à l’affût pour la version finale du Plan d’action national sur le gouvernement ouvert 2018-2020!

Apprenez-en davantage

Vous voulez en apprendre davantage au sujet de ce que nous faisons? Inscrivez-vous à notre liste de courriel pour recevoir des mises à jour et consultez cette liste de lecture :