Partenariat pour un gouvernement ouvert

Le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) (en anglais seulement) est une initiative multilatérale mondiale qui vise l’atteinte d’un gouvernement ouvert. Son objectif fondamental est d’obtenir des engagements robustes de la part des gouvernements qui favoriseront la transparence, renforceront le pouvoir des citoyens, lutteront contre la corruption et tireront profit des nouvelles technologies pour renforcer la gouvernance en partenariat avec la société civile et le secteur privé.

Depuis sa création en 2011, plus de 75 pays se sont joints au PGO. Le Partenariat est gouverné par un comité directeur formé de représentants gouvernementaux ainsi que de membres de la société civile. Chaque pays membre doit publier un plan d’action biannuel relatif à ses initiatives pour un gouvernement ouvert, en consultation avec la société civile et les citoyens intéressés.

Le Canada est un membre actif du PGO depuis 2012. Son premier plan d’action couvrait la période de 2012-2014. Plus récemment, le Canada s’est porté candidat à l’élection des nouveaux membres du comité directeur du PGO pour 2017. Quatre sièges du comité directeur étaient disponibles et 12 pays ont présenté leur candidature. Le Canada est arrivé en première position lors de l’élection et siégera sur le comité directeur à partir de septembre.

Les principales priorités et les valeurs fondamentales du PGO sont l’ouverture, la transparence et la responsabilisation à l’égard des citoyens. De plus en plus, la communauté mondiale pour un gouvernement ouvert cherche à aller plus loin qu’ouvrir l’accès aux données et aux informations. Elle cherche également à appuyer un dialogue plus significatif, fiable et honnête entre les citoyens et les gouvernements qui les servent.

Ajouter un commentaire