Les plans du Canada dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert

Note aux lecteurs

Découvrez ce que le Canada et Nathaniel Heller souhaitent accomplir au cours de leur mandat à titre de coprésidents du PGO.

La vision du gouvernement du Canada et de Nathaniel Heller, coprésidents du Partenariat pour un gouvernement ouvert (2018-2019)

Ottawa – Hôte du Partenariat pour un gouvernement ouvert - Transcript
  • Les attentes en matière de gouvernement ouvert et responsable partout dans le monde n’ont jamais été aussi élevées.
  • Cette année, le Canada et Nathaniel Heller ont l’honneur d’être les coprésidents du Partenariat pour un gouvernement ouvert.
  • Il s’agit du forum mondial de premier plan en faveur de l’avancement du gouvernement ouvert.
  • En tant que co-présidents, nous nous engageons à adopter une vision transformatrice et encourageante, prête à servir partout.
  • Mais, avant d’assumer ce rôle, nous voulons remercier les anciens co-présidents du Partenariat − Thea Tsulukiani de la République de Géorgie et Mukelani Dimba, de leur travail remarquable.
  • Au cours de la prochaine année, nous attendrons avec impatience l’occasion de travailler avec les 79 pays qui sont membres du Partenariat pour un gouvernement ouvert.
  • Nous visons une année déterminante quant à la façon dont les gouvernements du monde entier améliorent la vie des citoyens.
  • Dans cette optique, le Canada sera l’hôte du Sommet mondial du Partenariat pour un gouvernement ouvert, en mai 2019 à Ottawa.
  • Nous sommes heureux d’être les co-présidents du Partenariat en vue de rendre le gouvernement ouvert plus inclusif plus participatif et vraiment significatif.
  • Nous avons hâte de vous voir en grand nombre au Canada au sommet du mois de mai.

Suivez :

Le gouvernement du Canada renouvelle sans cesse son approche en matière de gouvernement ouvert, en agissant de concert avec les citoyens, les entreprises et la société civile. En nous conformant aux normes fixées par le Partenariat international pour un gouvernement ouvert (PGO), nous travaillons à l’élaboration et faisons rapport de plans afin de formaliser notre engagement en matière d’ouverture, de responsabilisation et de transparence du gouvernement.

Apprenez-en davantage sur le plan actuel et les progrès que nous avons réalisés, ou consultez l’histoire du gouvernement ouvert au Canada. Il est possible d’accéder à des documents de consultation, à des analyses et à des apports le concernant sur chaque page du plan.

2018-2020

Le Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert 2018-2020

À paraître sous peu : Le quatrième plan du Canada présente 10 engagements dont la priorité demeure de rendre l’information du gouvernement accessible à tous les Canadiens grâce à des mesures visant à rendre ces efforts plus inclusifs. Apprenez-en plus sur le travail et l’élaboration du Plan d’action du Canada pour le gouvernement ouvert.

2016-2018

Le troisième Plan biannuel dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert

Le troisième plan du Canada consiste en 22 engagements, dont un grand nombre mettent l’accent sur le développement de la culture et de la capacité nécessaires par rapport au gouvernement ouvert. L’approche que préconise le Canada dans ce plan s’articule autour de quatre secteurs prioritaires : l’ouverture par défaut; la transparence financière; l’innovation, la prospérité et le développement durable; et la mobilisation des Canadiens, des Canadiennes et du monde.

Rapport d’auto-évaluation de fin de parcours (novembre 2018)

Le présent rapport expose une auto-évaluation des progrès réalisés par rapport au Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert de 2016-2018. Il expose le processus de mise en œuvre du Plan de 2016-18 terminé, et résume les progrès réalisés et les leçons retenues par rapport aux objectifs du Canada pour la période de 2016 à 2018.

Rapport d’auto-évaluation à mi-parcours du troisième Plan biannuel dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert 2016-2018 (novembre 2017)

Ce rapport est l’auto-évaluation du gouvernement du Canada sur les progrès qu’il a réalisés par rapport aux engagements qu’il a pris dans le cadre du troisième Plan biannuel dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert, à mi-chemin.

Système du suivi du troisième Plan biannuel dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert

Le système du suivi du gouvernement ouvert fournit des mises à jour trimestrielles sur les progrès du gouvernement du Canada par rapport aux engagements dans le troisième Plan biannuel dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert.

2014-2016

Rapport d’auto-évaluation de fin de parcours de 2014-16 (janvier 2017)

Le présent rapport expose une auto-évaluation des progrès réalisés par rapport au Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert de 2014-2016. Ce Plan cherchait à faire progresser une série d’engagements en vue de contribuer à la modernisation de la façon dont le gouvernement mène ses activités et de refléter les valeurs et les attentes changeantes des Canadiens et des Canadiennes. Ce premier rapport d’auto-évaluation de fin de parcours s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Canada à l’égard du PGO. Il expose le processus de mise en œuvre du Plan de 2014-16 terminé, et résume les progrès réalisés et les leçons retenues par rapport aux objectifs du Canada pour la période de 2014 à 2016.

Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert de 2014-16

Le deuxième plan d’action du Canada comprenait la Directive sur le gouvernement ouvert, qui obligeait les ministères et organismes du gouvernement fédéral à maximiser la publication de données et d’information. Ce plan établissait également certains engagements en matière de collaboration avec les provinces, les territoires et les municipalités par l’entremise de Données ouvertes Canada, avec le secteur privé par l’entremise d’Échange de données ouvertes, et avec la collectivité internationale par l’entremise de Données ouvertes pour le développement. L’exercice 2014 2016 en a été un d’ expansion des travaux du gouvernement du Canada sur le processus d’octroi de contrats ouverts et les données et l’information financières ouvertes.

Rapport d’auto-évaluation de mi-parcours 2014-16 (janvier 2016)

Ce rapport est l’auto-évaluation du gouvernement du Canada sur les progrès qu’il a réalisés par rapport aux engagements qu’il a pris dans le cadre du Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert de 2014-16, à mi-chemin.

2012-2014

Plan d’action pour un gouvernement ouvert de 2012-14

Le premier plan d’action du Canada pour le Partenariat pour un gouvernement ouvert, après son adhésion au PGO en 2011, fixait l’orientation quant à la façon dont le gouvernement gère et publie ses documents, et venait remplacer le projet-pilote du Portail de données ouvertes du Canada, donnes.gc.ca, par un programme permanent. Ce Plan d’action s’articulait autour de trois volets d’activités : données ouvertes, information ouverte et dialogue ouvert.

Rapport d’auto-évaluation de mi-parcours 2012-14

Ce rapport est l’auto-évaluation du gouvernement du Canada sur les progrès qu’il a réalisés par rapport aux engagements qu’il a pris dans le cadre du Plan d’action du Canada pour un gouvernement ouvert de 2012-14, à mi-chemin.

Comité consultatif sur le gouvernement ouvert

Un groupe d’experts nationaux et internationaux a aidé à orienter l’élaboration et la mise en œuvre des deux premiers plans d’action du Canada.

Collaboration

L’approche canadienne en matière de gouvernement ouvert est aussi déterminée par les ententes et la collaboration internationales .

Au sujet du Partenariat pour un gouvernement ouvert

En septembre 2011, le Canada s’est joint au Partenariat pour un gouvernement ouvert, qui fixe des normes et des pratiques et aide les pays membres à travailler ensemble.

Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert

Le gouvernement s’est engagé à élaborer un mécanisme en vue d’appuyer un dialogue permanent entre le gouvernement et la société civile au sujet d’enjeux relatifs au gouvernement ouvert à travers le pays.