Système de gestion des informations de santé publique : préparation aux situations d’urgence guidée par les données

Suivre :

  • RSS
  • Citer
Image
""
Créé(e) par
Kingston, Frontenac and Lennox & Addington (KFL&A) Public Health
Résumé

L’équipe de Santé publique de KFL&A surveille la santé publique et guide l’élaboration de programmes locaux de santé publique. Elle aide également à réagir promptement aux évènements qui touchent la santé publique. Puisque les systèmes d’information géographique (SIG) sont de plus en plus utilisés dans le domaine de la santé publique, l’équipe de Santé publique de KFL&A a jugé le moment opportun pour créer le Système de gestion des informations de santé publique (SGISP).

Ce système contribue à son mandat et améliore la connaissance de la situation en temps réel. Pour ce faire, le système recueille des données sur l’environnement et l’état de préparation aux situations d’urgence. Une des sources de données est Environnement et Changement climatique Canada. Le système se sert d’applications Web de cartographie afin de présenter visuellement l’information.

Les utilisateurs du SGISP peuvent choisir parmi plusieurs cartes pour visionner diverses caractéristiques géographiques. Ils peuvent également choisir diverses caractéristiques à afficher et créer un visuel coloré. Ces options permettent aux utilisateurs de voir où habitent les populations les plus vulnérables, ce qui facilitera la préparation et la priorisation des ressources en cas d’urgence de santé publique.

Le SGISP aide les utilisateurs à comprendre le contexte social et environnemental d’un problème, d’un évènement ou d’une idée. Il donne aussi plus de valeur aux données recueillies, puisqu’il offre plusieurs couches dans une seule interface, ce qui permet de prendre des décisions et d’agir en fonction des informations les plus complètes possible.

Impact

Le SGISP présente visuellement des données sur l’environnement et la population en temps réel, ce qui permet de cerner les urgences environnementales plus rapidement qu’avec les méthodes traditionnelles de santé publique. De plus, les communautés peuvent mieux se préparer et bien affecter les ressources en cas d’urgence de santé publique.

Témoignage(s)

Le 17 décembre 2013, un grand incendie s’est produit sur un chantier de construction près du centre‑ville de Kingston. À cause de la taille de l’incendie, on s’est servi du SGISP pour observer la configuration des vents et la qualité de l’air. La couche de Populations vulnérables du SGISP (qui indique où se trouvent les populations les plus susceptibles d’avoir besoin de l’aide des premiers intervenants en cas d’évacuation) a été superposée aux couches de Vent et de Qualité de l’air. L’utilisation du SGISP comme indicateur en temps réel de la santé de l’environnement, en combinaison avec les informations démographiques, en a fait un outil précieux pour préserver la santé de la population de Kingston pendant cet évènement.

Votes :188

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Comments

Soumis par marleine le mar 04/10/2022 - 12:27

La gestion de l'information numérique est primordiale au niveau des ministères. Il est crucial de bien identifier les documents.

Date de modification :