Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Le Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert appuie le dialogue permanent entre le gouvernement et la société civile canadienne au sujet du gouvernement ouvert. Son mandat consiste à formuler des commentaires et des conseils sur les engagements du gouvernement du Canada à l’égard du gouvernement ouvert, à cerner de nouveaux domaines d’intérêt et à bâtir la collectivité du gouvernement ouvert partout au Canada.

Le Forum multi-intervenants est composé de douze membres, dont huit proviennent de la société civile et quatre, du gouvernement du Canada. Le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) considère le Forum comme une pratique exemplaire, créant un mécanisme permanent d’orientation et de surveillance de la société civile.

Le Forum multi-intervenants du Canada a été lancé le 24 janvier 2018. Les membres ont élaboré un cadre de référence pour orienter et gérer le Forum.

Forum members at the first full-day meeting in Ottawa.

Documents de travail

Dossier partagé des ordres du jour et des procès-verbaux des réunions.

Membres et biographies

Membres de la société civile :

 
James Cohen

James Cohen, directeur générale, Transparence internationale Canada

Coprésidente de la société civile

James Cohen est un expert en matière de lutte contre la corruption qui possède une expérience dans le domaine de la sécurité et du développement internationaux. Il est actuellement le directeur exécutif de Transparency International Canada. Le travail de James comprend les plaidoyers en faveur de causes, la gestion et la conception de programmes, la formation et la recherche pour des organisations telles que l’Institut américain pour la paix, le Centre africain d’études sur la justice et la paix, l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption et le Centre de Genève pour le contrôle démocratique des forces armées. James a également travaillé pour le programme de défense et de sécurité de Transparency International de 2011 à 2013, où il s’est concentré sur les risques de corruption pour l’armée, la police et le maintien de la paix et la formulation de conseils à l’intention de gouvernements et de la société civile. James s’est joint à TI Canada en 2016 en tant que directeur exécutif intérimaire, et a occupé le poste de directeur des programmes et de l’engagement avant d’occuper son poste de directeur exécutif actuel où il se penche sur des questions telles que la lutte contre la criminalité en col blanc. James est titulaire d’une maîtrise ès arts en études internationales de l’Institut de hautes études internationales et du développement, à Genève, et d’un baccalauréat en sciences sociales et politiques de l’Université d’Ottawa.

 
Hindia Mohamoud

Hindia Mohamoud, directrice, Partenariat local pour l’immigration d’Ottawa

Hindia Mohamoud a près de vingt ans d’expérience dans l’élaboration de solutions communautaires dans le cadre d’activités de recherche, de développement de partenariats et de conception de programmes. Elle occupe actuellement le poste de directrice du Partenariat local pour l’immigration d’Ottawa, où elle est chargée de faciliter la définition et la mise en œuvre d’une vision et d’une stratégie à l’échelle de la communauté pour améliorer l’établissement et l’intégration des immigrants à Ottawa. Auparavant, elle a travaillé comme directrice de la recherche au Conseil de planification sociale et comme directrice de l’impact et de l’investissement à Centraide Ottawa. La formation universitaire d’Hinda est variée. En effet, elle détient une maîtrise en économie de l’Université d’Ottawa et des diplômes professionnels en administration et gestion des affaires, en technologie de l’information et en communication. Elle parle couramment quatre langues internationales, dont les deux langues officielles. 

 
David Murakami Wood

David Murakami Wood, directeur, Surveillance Studies Centre

David Murakami Wood, qui a étudié à Oxford et à Newcastle, au Royaume-Uni est directeur du Surveillance Studies Centre et professeur agrégé au Département de sociologie de l’Université Queen’s à Kingston, au Canada. Le 1er juillet 2022, il se joindra à l’équipe du Département de criminologie de l’Université d’Ottawa en tant que professeur d’études critiques sur la surveillance et la sécurité. Ses travaux portent sur deux domaines principaux : la surveillance, la sécurité et la technologie dans les villes d’un point de vue mondial, travaillant principalement au Canada, au Japon, au Royaume-Uni et au Brésil, et le renseignement de sécurité et la cybersécurité. Il est un organisateur de premier plan dans le domaine des études sur la surveillance en tant que cofondateur et maintenant corédacteur en chef de la revue internationale, en libre accès et évaluée par les pairs, Surveillance & Society, et directeur du Surveillance Studies Network.

 
Ryan Oliver

Ryan Oliver, chef de la direction, Association Pinnguaq

Depuis plus de dix ans, Ryan Oliver est un chef de file dans le développement des compétences dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie, des arts et des mathématiques (STIAM) au moyen de technologies innovantes, de l’art et du jeu.

En tant que fondateur et chef de la direction de l’Association Pinnguaq, Ryan a fait croître l’organisation, qui est passée d’un seul bureau à Pangnirtung, au Nunavut, à des sièges sociaux en Ontario et au Nunavut comptant un personnel diversifié de plus de 65 personnes et offrant des programmes et des ressources axés sur la communauté d’un océan à l’autre. Au cours de cette période, l’Association Pinnguaq a reçu le Prix Inspiration Arctique 2016 et s’est vue décerner les prix Startup Canada 2017 de la meilleure entreprise sociale du Nord et de la meilleure entreprise sociale à l’échelle du Canada. De plus, son magazine Root & STEM a été mis en nomination pour deux prix du magazine canadien 2021.

 
Javier Ruiz-Soler

Javier Ruiz-Soler, gestionnaire-conseil, International Data Corporation (IDC Canada)

Javier possède une vaste expérience professionnelle à l’échelle internationale au cours de laquelle il a dirigé de grands projets dans les domaines de la technologie, des politiques numériques, des communications en ligne et de la politique en Europe et en Amérique du Nord. Il voue une véritable passion au développement d’une société plus démocratique, inclusive et transparente, tout en mettant l’accent sur les nouvelles technologies de communication et de participation civique.

Javier a obtenu un doctorat en communication politique de l’Institut universitaire européen (IUE). Dans sa thèse, il a exploré et analysé les réseaux d’interactions des utilisateurs d’après les mots-clics de Twitter pertinents pour l’Europe. Il a reçu le prix de la meilleure thèse de doctorat en communication politique de l’Association espagnole de communication politique (2018-2019).

Javier a été chercheur principal au Digital Democracies Institute de l’Université Simon Fraser (SFU). Ses travaux de recherche portaient principalement sur la désinformation, les politiques numériques et le gouvernement numérique. Auparavant, il a été chercheur invité au Berkman Klein Center for Internet & Society de l’Université Harvard.

Il est actuellement gestionnaire-conseil chez International Data Corporation (IDC Canada), où il travaille dans le domaine de l’analyse des marchés technologiques et des services consultatifs. Il effectue des recherches et des analyses sur les technologies de l’information de pointe (informatique en nuage, sécurité, réseaux) et aide les clients et les organisations à améliorer leur transformation numérique.

Pour en savoir plus sur Javier, consultez son site Web http://www.javierruizsoler.com (disponible uniquement en anglais) et son compte Twitter @jaruizso.

 

 
Jury Konga

Jury Konga, Directeur exécutif et Président du conseil d'administration, GO Open Data Association (GOOD)

Jury Konga a plus de 40 ans d’expérience dans les secteurs public, privé et à but non lucratif dans divers domaines, notamment les services SIG, la gestion de l’information foncière, l’élaboration de politiques publiques, les services d’expert-conseil en informatique, l’évaluation des communautés intelligentes et l’élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques et tactiques de gouvernement ouvert et de données ouvertes. Il est un champion de longue date du gouvernement ouvert, des données ouvertes, du gouvernement en ligne, du gouvernement mobile, de l’innovation transformatrice/perturbatrice et des villes intelligentes/communautés intelligentes, domaines dans lesquels il est aussi un innovateur et un conférencier international.

Il participe actuellement à la société civile et à des organismes à but non lucratif à titre de directeur exécutif et de président du conseil d’administration de la GO Open Data Association (GOOD) et de membre du groupe de travail sur la mise en œuvre de la Charte sur les données ouvertes. Il y a également participé par le passé en tant qu’associé principal d’Open North, d’ambassadeur du Canada pour l’Open Knowledge Foundation, d’ambassadeur de l’« Access by Design », nommé par Anne Cavoukian, Ph.D, de premier président du comité Gov 2.0 de la Municipal Information Systems Association (MISA) (Ontario) et de président de BeSpaital (anciennement URISA Ontario).

 
Ana Brandusescu

Ana Brandusescu, Professeure praticienne de la Fondation McConnell du CRIEM, Université McGill

Ana est une chercheuse, une conseillère et une animatrice qui se consacre à promouvoir une utilisation plus critique et plus responsable des données et de la technologie. En tant que professeure de pratique praticienne de la Fondation McConnell 2019-2021 au Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) de l’Université McGill à Montréal, Ana effectue des recherches sur les investissements publics dans l’intelligence artificielle (IA) au Canada afin de mieux comprendre les implications socio-économiques de cette technologie. Ana codirige également « AI for the Rest of Us », un projet de recherche visant l’élaboration d’un nouveau modèle de mobilisation publique (civique) dans les processus décisionnels gouvernementaux qui sont automatisés grâce à l’IA.

Pendant son séjour à la World Wide Web Foundation, Ana a mené des recherches sur la mise en œuvre et l’incidence des données ouvertes gouvernementales dans 115 pays avec le Baromètre des données ouvertes, a coprésidé le groupe de mesure et de responsabilisation de la Charte internationale des données ouvertes et a codirigé la recherche sur la défense de l’égalité des sexes avec Women’s Rights Online. Le travail d’Ana comprend également la création de partenariats stratégiques en matière de données ouvertes pour l’agriculture et la nutrition, et la coélaboration de l’Open Contracting Data Standard.

Ana est membre d’Open Heroines, une communauté par et pour tous ceux qui s’identifient comme femmes dans la technologie civique, le gouvernement ouvert et les données ouvertes. Elle est titulaire d’un diplôme d’études supérieures de l’Université McGill.

 
Rachael Maxwell

Rachael Maxwell, directrice exécutive, Évidence pour la démocratie

Rachael Maxwell est la directrice exécutive d’Évidence pour la démocratie, un organisme national sans but lucratif qui s’efforce de faire progresser les connaissances et la pratique des politiques publiques fondées sur des données probantes. Elle possède une connaissance approfondie du paysage scientifique au Canada et une solide expérience de travail au sein d’organismes de recherche nationaux sans but lucratif. De 2018 à 2021, elle a occupé des postes à responsabilités de plus en plus importantes à Génome Canada, travaillant à l’échelle de l’organisation sur des priorités clés en matière de communications, d’affaires publiques et de planification stratégique. Rachael travaillait auparavant à Mitacs en tant que responsable du programme canadien de bourses pour l’élaboration de politiques scientifiques. Dans ce poste, elle a géré la conception et l’exécution du programme, de sa création jusqu’à ses trois premières cohortes. Rachael est également membre du conseil d’administration de Dialogue Sciences & Politiques.

Rachael est passionnée par le travail à l’intersection des sciences, de la société et des politiques. Elle prononce des discours à l’intention de divers publics, au Canada et à l’étranger, sur la nécessité d’améliorer les mécanismes qui établit un lien entre les sciences et les politiques. Rachael possède également de nombreuses années d’expérience dans le domaine de la gestion des arts et un diplôme universitaire en études culturelles.

 

Membres du gouvernement :

 
Mélanie Robert

Mélanie Robert, directrice générale, Portails et Gouvernement ouvert, Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Coprésidente de la société civile

Mélanie Robert est directrice exécutive de l’équipe du Gouvernement ouvert du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT). Elle dirige les efforts du gouvernement du Canada visant à ouvrir les données et l’information et à augmenter l’imputabilité de ses pratiques ainsi que la participation citoyenne. De plus, Mélanie gère le portail canadien du gouvernement ouvert et des données ouvertes ainsi que le Service en ligne de demandes d’accès à l’information.

Avec plus de 20 ans d'expérience dans la fonction publique fédérale, Mélanie a coordonné l’analyse d’affaires, l’élaboration de politues, la réglementation, les communications et les consultations dans divers dossiers liés à la technologie et à l’innovation.

Vous pouvez suivre Mélanie sur Twitter @MelRobrt

 
Erica Ren

Erica Ren, directrice générale, modernisation, ministère du Patrimoine canadien

Erica Ren est directrice générale de la modernisation au ministère du Patrimoine canadien. Elle dirige la transformation numérique dans la prestation de services, qui vise à fournir aux Canadiens des services plus transparents, collaboratifs, axés sur les citoyens et numériques.

Erica s'est jointe à la fonction publique en 2005 et a depuis occupé plusieurs postes de direction dans la transformation des activités numériques et la prestation de services de TI, dont celle de directrice principale à Services correctionnels Canada; Directeur, gouvernement ouvert et analyse des données; et directeur, Gestion de l'information à l'Agence des services frontaliers du Canada.

Erica est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA), d'une maîtrise en génie et d'un baccalauréat en sciences appliquées de l'Université d'Ottawa.

 
Christopher Allison

Christopher Allison, directeur général, la gestion, de l'innovation et de l'analyse des données et chef des données, Agence de la santé publique du Canada

Christopher Allison (Chris) est directeur général de la gestion, de l'innovation et de l'analyse des données et chef des données à l'Agence de la santé publique du Canada. 

Chris a travaillé au gouvernement pendant 21 ans dans plusieurs domaine tels que, la surveillance, l'immigration, la sécurité nationale, les politiques, les grands projets, le transport aérien, les systèmes d’opération, les données, le développement et le leadership.

Il est un adepte de l'apprentissage continu et se passionne pour les gens, l'analyse des réseaux et les systèmes - il voit les liens entre nos gens, nos environnements, nos systèmes et nos organisations.

 
Jeff Ball

Jeff Ball, directeur du gouvernement ouvert et de la gouvernance des données, Gendarmerie royale du Canada

Jeff Ball est le directeur du gouvernement ouvert et de la gouvernance des données à la Gendarmerie royale du Canada.  Il dirige le développement et l'avancement de la transparence dans l'intérêt de la confiance et de la comptabilité dans les services de police. Jeff est également responsable pour le développement et la mise en œuvre d'un cadre de gouvernance des données pour assurer la création, la collection, le stockage, l'utilisation et la diffusion de données de haute qualité de manière responsable et éthique à la GRC. 

Jeff a plus de 17 ans d'expérience dans la fonction publique fédérale, où il a dirigé de nombreux services de données et d'information et travaillait à l'amélioration de la transparence pour le bénéfice du public. 

Jeff est titulaire d'un baccalauréat en sciences sociales de l'Université d'Ottawa avec une spécialisation en criminologie et en psychologie. 

Commentaires

Soumis par Andre Rouleau le sam 09/02/2019 - 16:14

I realize you may have a backlog of e-mails to go through. I've sent three to the secretariat on open government. I would appreciate a reply. My proposed project is designed to work with the open government initiative. I've sent a very brief summary already. Let a Canadian person help.

Soumis par Olbrich Braina… le mer 18/07/2018 - 08:31

Thanks and l shall be glad ,if my request is granted.

Soumis par Tara Pettipas le ven 09/03/2018 - 17:57

This old system is no longer working. I think we need a hierarchy system that works from the bottom up!

Soumis par Afzal le mar 06/03/2018 - 09:50

Please let you know we are interested to start small business in Canada or apply for job opportunity. We are inside Canada
Date de modification :