Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Le Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert appuie le dialogue permanent entre le gouvernement et la société civile canadienne au sujet du gouvernement ouvert. Son mandat consiste à formuler des commentaires et des conseils sur les engagements du gouvernement du Canada à l’égard du gouvernement ouvert, à cerner de nouveaux domaines d’intérêt et à bâtir la collectivité du gouvernement ouvert partout au Canada.

Le Forum multi-intervenants est composé de douze membres, dont huit proviennent de la société civile et quatre, du gouvernement du Canada. Le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) considère le Forum comme une pratique exemplaire, créant un mécanisme permanent d’orientation et de surveillance de la société civile.

Le Forum multi-intervenants du Canada a été lancé le 24 janvier 2018. Les membres ont élaboré un cadre de référence pour orienter et gérer le Forum.

Forum members at the first full-day meeting in Ottawa.

Documents de travail

Dossier partagé des ordres du jour et des procès-verbaux des réunions.

Membres et biographies

Membres de la société civile :

 
Rob Davidson

Rob Davidson, directeur de l'analyse des données et de la recherche au Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC)

Rob est un vétéran chevronné qui compte 25 ans d’expérience dans l’industrie du logiciel et a excellé dans des postes supérieurs, allant de Technologue en chef, Vice-président de la gestion des produits à Directeur du marketing et des communications. Spécialiste passionné des données ouvertes, il fait la promotion de l’utilisation des données ouvertes pour la création d’entreprises et le bien social.  En juin 2016, M. Davidson a fondé une division  de l’Open Data Institute à Ottawa pour aider à cristalliser le mouvement des données ouvertes dans la capitale fédérale. Il est également organisateur de groupes de rencontre de Data for Good Ottawa et a siégé à deux des comités consultatifs du gouvernement ouvert du gouvernement de l’Ontario pour le premier Plan d’action de l’Ontario. M. Davidson a pris la parole lors d’événements nationaux et internationaux sur les données ouvertes, l’intelligence artificielle et les technologies émergentes.

Il est gestionnaire de l’analyse des données et de la recherche au Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC), un groupe de réflexion indépendant sans but lucratif. Rob Davidson est titulaire d’un baccalauréat ès sciences (B.Sc.) en analyse de données de l’Université du Nouveau-Brunswick et d’une maîtrise en administration des affaires (M.B.A.) de l’Université de Western Ontario.

 
Cara F. Zwibel

Cara F. Zwibel, directrice, Programme des libertés fondamentales, Association canadienne des libertés civiles (ACLC)

Cara Faith Zwibel a obtenu un baccalauréat spécialisé en sciences politiques de l’Université McGill en 2001 et un baccalauréat en droit (LL.B.) de la Osgoode Hall Law School en 2004. Elle a été assistante judiciaire auprès de l’honorable juge Ian Binnie à la Cour suprême du Canada avant d’être admise au barreau de l’Ontario en 2005. Mme Zwibel a également obtenu une maîtrise en droit de l’Université de New York où elle a reçu une bourse d’études Arthur T. Vanderbilt. Avant de se joindre à l’ACLC en 2010, elle était associée dans un cabinet d’avocats national où elle a pratiqué dans les domaines du droit public, du droit de la santé et des litiges commerciaux. Elle a représenté des clients devant des tribunaux administratifs et devant toutes les instances judiciaires, dont la Cour suprême du Canada. À l’ACLC, Mme Zwibel gère un vaste portefeuille de dossiers de contentieux, présente des mémoires aux comités parlementaires sur les projets de loi et représente fréquemment l’organisme dans les médias. Le travail de Cara Zwibel au sein de l’ACLC est diversifié, mais il porte particulièrement sur la liberté d’expression, la reddition de comptes et la transparence de l’État et sur l’accès à l’information.

 
Jean-Noé Landry

Jean-Noé Landry, directeur général, Nord Ouvert

Jean-Noé Landry est directeur général de NordOuvert, le principal organisme sans but lucratif du Canada spécialisé dans les données ouvertes, la gouvernance ouverte et la recherche appliquée. NordOuvert collabore avec tous les ordres de gouvernement, notamment avec les villes les plus novatrices et les plus branchées au Canada et à l’étranger, afin de les inciter à utiliser les données et la technologie de manière efficace, ouverte et éthique.

NordOuvert met en œuvre une approche de collaboration locale à mondiale pour améliorer la transformation du gouvernement et le changement des systèmes gouvernementaux grâce à une approche axée sur le citoyen, fondée sur des principes et dirigée par la recherche appliquée pour résoudre des problèmes complexes liés aux données multipartites.

Jean-Noé a mené NordOuvert à collaborer avec des réseaux nationaux et mondiaux de praticiens comme le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), le Conseil stratégique des Dirigeants Principaux de l’Information, la Charte internationale sur les données ouvertes et l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA). Les intérêts de NordOuvert en matière de recherche vont de la gouvernance des données et des modèles de gestion aux consultations publiques axées sur les données et au cadre d’évaluation du rendement de la gouvernance ouverte, en passant par la valeur ajoutée des données ouvertes pour relever les défis de la résilience urbaine.

Jean-Noé est membre du Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert du gouvernement du Canada, cofondateur de Montréal Ouvert, de QuébecOuvert et de Connexité-MTL, membre fondateur du conseil d’administration de SynapseC et associé du Centre de recherche en droit, technologie et société de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa. Il s’est joint récemment au Groupe de travail sur la gouvernance des données du Conseil canadien des normes.

 
Lindsey Marchessault

Lindsey Marchessault, directrice, Partenariat sur les contrats ouverts

 En tant que membre de l’équipe de gestion supérieure du Partenariat sur les contrats ouverts, Lindsey est responsable de la direction du Standard de Données sur la Commande Publique Ouverte, gérer le bureau d’aide de la Norme relative aux données sur la passation de marchés ouverts (NDPMO) et plusieurs des projets de mise en œuvre du Partenariat pour un gouvernement ouvert. Dans le cadre de ses travaux, elle conseille sur la réforme politique et légale pour mettre en œuvre un processus ouvert d’octroi de contrats et pour appuyer la co-création d’outils, de méthodologies, et de boucles de rétroaction afin de veiller à ce que le processus ouvert d’octroi de contrats ait un effet. Lindsey est une avocate ayant travaillé pour la Banque mondiale, le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements, et en pratique privée au Canada.

 
Michael Lenczner

Michael Lenczner, fondateur et directeur, Powered by Data

Michael Lenczner a dévoué sa carrière de technologue à travailler pour l’intérêt public. Il partage son temps entre deux carrières : il sert de Président directeur général chez Ajah, une société offrant des services en ligne pour des collectes de fonds, et comme directeur de Powered by Data, une initiative à but non lucratif lancée par Ajah pour aider le secteur à but non lucratif à accéder à des données pour accroître ses effets.

En 2003, Michael a fondé Île sans Fil, une infrastructure WiFi sans but lucratif gratuite accessible publiquement à travers la région de Montréal. Travaillant dans le domaine des données ouvertes depuis 2005, il a cofondé des groupes de pression nationaux et provinciaux comme Montréal Ouvert, et plusieurs marathons de programmation coordonnés sur des enjeux comme la viabilité, la corruption et les services municipaux. Il a cofondé Ajah en 2010, qui a formé Powered by Data en 2013. Depuis sa fondation, Powered by Data est reconnu au pays et internationalement comme un groupe d’innovateurs.

Michael collabore fréquemment avec des partenariats entre le milieu universitaire et communautaire. Il siège à plusieurs conseils d’administration d’organismes sans but lucratif, des groupes de conseil en lien avec la technologie, la démocratie et la société civile. Au cours de sa carrière, il a pris parole dans plus de 150 conférences en Amérique du Nord et en Europe.

 
Pamela Robinson

Pamela Robinson, doyenne adjointe et professeure agrégée, Université Ryerson

Pamela Robinson, membre de l’Institut canadien des urbanistes et planificatrice professionnelle autorisée, est directrice de l’école de planification urbaine et régionale à Ryerson. Tout au long de sa carrière de planificatrice, elle a centré sa recherche et sa pratique sur les défis complexes et émergents auxquels font face les collectivités canadiennes. Ses recherches actuelles portent sur la question suivante : qui planifie la ville intelligente canadienne? Depuis 2010, elle signe une chronique régulière pour Spacing Magazine où elle parle d’équité, de technologie et d’engagement citoyen dans les villes canadiennes. Mme Robinson est membre du comité consultatif sur la stratégie numérique de Waterfront Toronto, conseillère auprès du conseil de l’innovation de la Bibliothèque publique de Toronto et membre du Forum multi-intervenants sur le gouvernement ouvert du gouvernement du Canada.

 
Dr. Tracey Lauriault

Tracey Lauriault, professeure adjointe, Université Carleton

Tracey Lauriault est professeure adjointe en médias critiques et mégadonnées à l’École de journalisme et de communication de l’Université Carleton à Ottawa, où elle est également nommée conjointement avec les sciences humaines numériques. Elle est associée de recherche à l’Institut des sciences sociales de l’Université Maynooth en Irlande,  au Centre de recherche en géomatique et en cartographie de l’Université Carleton, à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) de Montréal et au Centre de recherche en droit, technologie et société de l’Université d’Ottawa. Mme Lauriault siège à titre consultatif en matière de société civile à divers conseils d’administration sur des sujets liés aux villes intelligentes ouvertes, aux données ouvertes et au gouvernement ouvert.

Elle est une chercheuse engagée en études de données critiques dans le domaine de la recherche sur les politiques publiques en ce qui concerne les données, les processus (AI/ML), les institutions et l’infrastructure des systèmes sociaux et techniques, grands et petits. Son domaine de recherche actuel est les villes ouvertes intelligentes et les « Digital Twins ».
 
 
Katie Gibbs

Katie Gibbs, directrice executive, Evidence for Democracy

Katie Gibbs est une scientifique, organisatrice et défenseure des politiques fondées sur la science et les données probantes. Katie  a cofondé Evidence for Democracy, le principal organisme national non partisan et sans but lucratif du Canada, qui fait la promotion de la science et de l’utilisation transparente des données probantes dans la prise de décisions du gouvernement. Avant de travailler dans le secteur sans but lucratif, elle a obtenu un doctorat en biologie à l’Université d’Ottawa. Son succès continu dans la promotion de la restauration de la science publique au Canada a fait de Katie une source privilégiée pour les médias nationaux et internationaux, dont Science, The Guardian et le Globe and Mail. Katie participe aux efforts mondiaux visant à accroître la prise de décisions fondées sur des données probantes et fournit des conseils aux mouvements pour l’intégrité scientifique dans d’autres pays. Elle siège également aux conseils d’administration de Water Rangers et d’Écologie Ottawa.

Membres du gouvernement :

 
Mélanie Robert

Mélanie Robert, directrice générale, Services et Gouvernement ouvert, Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Mélanie Robert est directrice exécutive de l’équipe du Gouvernement ouvert du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT). Elle dirige les efforts du gouvernement du Canada visant à ouvrir les données et l’information et à augmenter l’imputabilité de ses pratiques ainsi que la participation citoyenne. De plus, Mélanie gère le portail canadien du gouvernement ouvert et des données ouvertes ainsi que le Service en ligne de demandes d’accès à l’information.

Avec plus de 20 ans d'expérience dans la fonction publique fédérale, Mélanie a coordonné l’analyse d’affaires, l’élaboration de politues, la réglementation, les communications et les consultations dans divers dossiers liés à la technologie et à l’innovation.

Vous pouvez suivre Mélanie sur Twitter @MelRobrt

 
Ruth Naylor

Ruth Naylor, directrice exécutive, Division des politiques de l’information et de la protection des renseignements personnels, Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT)

Ruth Naylor est directrice exécutive de la Division des politiques de l’information et de la protection des renseignements personnels au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada. Elle est chargée d’appuyer les programmes d’accès à l’information et de protection des renseignements personnels dans l’ensemble du gouvernement fédéral. Elle a travaillé auparavant au Bureau du Conseil privé ainsi qu’au ministère de la Justice. 

Plus récemment, Ruth se consacre à aider les institutions à mettre en œuvre les récents changements apportés à la Loi sur l’accès à l’information afin que les Canadiens puissent avoir accès à plus d’informations gouvernementales.

 
Erica Ren

Erica Ren, directrice générale, modernisation, ministère du Patrimoine canadien

Erica Ren est directrice générale de la modernisation au ministère du Patrimoine canadien. Elle dirige la transformation numérique dans la prestation de services, qui vise à fournir aux Canadiens des services plus transparents, collaboratifs, axés sur les citoyens et numériques.

Erica s'est jointe à la fonction publique en 2005 et a depuis occupé plusieurs postes de direction dans la transformation des activités numériques et la prestation de services de TI, dont celle de directrice principale à Services correctionnels Canada; Directeur, gouvernement ouvert et analyse des données; et directeur, Gestion de l'information à l'Agence des services frontaliers du Canada.

Erica est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA), d'une maîtrise en génie et d'un baccalauréat en sciences appliquées de l'Université d'Ottawa.

 
John Medcof

John Medcof, directeur générale, Compétences transférables , l’École de la fonction publique du Canada

Je m’appelle John Medcof et je fais partie de l’équipe des Compétences transférables de l’École de la fonction publique du Canada. Notre équipe organise, conçoit et donne des cours aux fonctionnaires fédéraux afin de les aider à acquérir des compétences et des attitudes générales qui sont pertinentes partout au gouvernement et aussi à l’extérieur du gouvernement. Cela comprend de l’apprentissage lié au sens des affaires, au leadership et aux compétences habilitantes, afin de contribuer à bâtir une fonction publique dynamique, connectée et collaborative. Avant de me joindre à l’École de la fonction publique en 2018, j’ai travaillé au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, à Infrastructure Canada et à Transports Canada, après avoir passé douze ans dans le secteur privé.

Commentaires

Soumis par Andre Rouleau le sam 09/02/2019 - 16:14

I realize you may have a backlog of e-mails to go through. I've sent three to the secretariat on open government. I would appreciate a reply. My proposed project is designed to work with the open government initiative. I've sent a very brief summary already. Let a Canadian person help.

Soumis par Olbrich Braina… le mer 18/07/2018 - 08:31

Thanks and l shall be glad ,if my request is granted.

Soumis par Tara Pettipas le ven 09/03/2018 - 17:57

This old system is no longer working. I think we need a hierarchy system that works from the bottom up!

Soumis par Afzal le mar 06/03/2018 - 09:50

Please let you know we are interested to start small business in Canada or apply for job opportunity. We are inside Canada
Date de modification :