Engagement 13 : Accroître la disponibilité et l'utilité des données géospatiales

Suivre :

  • RSS
  • Citer
 
Description

Le gouvernement du Canada rendra disponibles des données géospatiales de plus grande qualité, qui font autorité et qui sont utiles, dans des formats ouverts, en appuyant ainsi la prestation améliorée de services pour les Canadiens et les Canadiennes.

Ministère responsable :

Ressources naturelles Canada

Adresse de courriel pour les demandes de renseignements :

open-ouvert@tbs-sct.gc.ca

Autres intervenants participants :

s.o.

État général :

La plupart des résultats visés se réalisent selon le calendrier.

Résultat escompté

Vous pourrez trouver et utiliser des cartes de haute qualité.

Indicateur clé
Indicateur Cible Dernières données réelles (et date de collecte des données)
Pourcentage du niveau de satisfaction des utilisateurs de l'offre du service de cartes ouvertes mesuré au moyen de l'offre d'ensembles de données, de la galerie de cartes enrichie par des utilisateurs et des fonctionnalités de l'application de carte Web. 70 % d'ici juin 2018. Sans objet (juin 2018)
Hausse de l'accès aux collections d'imagerie satellitaire au moyen d'une licence ouverte. Hausse de collections d'imagerie satellitaire de 3 à 4 d'ici juin 2018.

Les trois collections canadiennes originales étaient les suivantes :

  1. Couverture du sol du Canada, circa 2000 (vectoriel) (Landsat 5 et 7)
  2. Orthoimages de satellites de GeoBase 2005-2010
  3. Imagerie RADARSAT-1 orthocorrigées

Trois nouvelles collections ont été ajoutées (ce qui porte le nombre de collections à 6), chacune d’elles dérivées d’un type distinct de données de télédétection. Les collections sur les polygones d’élévation et d’inondation LIDAR (détection et télémétrie par la lumière) sont constamment mises à jour à mesure que de nouvelles données sont recueillies par nos fournisseurs de données ou à la suite d’inondations au Canada :

  1. Données d’élévation de haute résolution dérivées par LIDAR. Le Modèle numérique d’élévation de haute résolution (MNEHR) fait partie de la Série CanÉlévation créée pour appuyer la Stratégie nationale d’élévation mise en œuvre par RNCan.
  2. Le volet canadien de l’ArcticDEM, en collaboration avec le Polar Geospatial Center de l’Université du Minnesota.
  3. Polygones d’étendues des inondations de l’année en cours au Canada tel que cartographiées par Ressources naturelles Canada pour appuyer la gestion des urgences dans les régions touchées.
État

État des jalons du plan pour un gouvernement ouvert (réalisé, important, limité, non commencé)

Important :

  • 13.1 Améliorer l’accès aux données géospatiales ouvertes au moyen de l’élargissement de cartes ouvertes :
    • 13.1.1 Accroître le nombre d’ensembles de données géospatiales fédéraux disponibles au moyen d’un guichet unique, permettant aux Canadiens et aux Canadiennes de trouver plus facilement des données géospatiales pertinentes qui peuvent être cartographiées et visualisées
      • Le nombre de jeux de donnes géospatiales accessibles au moyen de Cartes ouvertes a augmenté de plus de 350 pour s’établir à 778 en date du 29 mai 2018. Les données ont été fournies par 14 ministères et organismes, en hausse par rapport au nombre de 8.
    • 13.1.2 Donner accès à l’imagerie satellite par l’octroi d’une licence ouverte
    • 13.1.3 Collaborer avec les chercheurs, les amateurs de données et les développeurs qui utilisent les données géospatiales pour partager leurs travaux au moyen de la galerie des cartes ouvertes
      • Des applications de cartographie pour les utilisateurs d’ordinateurs de bureau et d’appareils mobiles ont été développées pour présenter l’application de données géospatiales à licence ouverte à diverses priorités stratégiques (voir les liens à la section 13.3). Ces applications devaient être présentées dans une galerie figurant à la section sur les Cartes ouvertes du Portail du gouvernement ouvert. Les travaux d’élaboration d’une galerie de cartes ne seront pas achevés à temps, soit d’ici à juin 2018, en raison de retards imprévus découlant des efforts visant à obtenir des IPA de données ministérielles qui étaient accessibles par protocole de transfert hypertexte (HTTP). On devait effectuer ces travaux pour veiller à l’exploitation continue de l’application de cartographie actuelle de Cartes ouvertes au moment d’utiliser des données géospatiales à partir d’IPA de données ministérielles
  • 13.2 Élaborer des normes pour les données géospatiales et les services Web :
    • 13.2.1 Accroître la qualité et la normalisation des ensembles de données géospatiales essentiels au moyen d’investissements stratégiques.
    • 13.2.2 Mettre en œuvre un cadre de gestion et d’investissement pour les ensembles de données géospatiales de grande valeur du gouvernement fédéral.
      • RNCan a fait passer le projet de la Plateforme géospatiale fédérale (PGF) à l’état opérationnel en collaboration avec 11 ministères partenaires.
      • RNCan a dirigé l’initiative de la PGF et a obtenu l’accord de ministères partenaires pour évaluer et examiner la qualité des services Web de données ainsi que pour travailler en concertation afin d’investir dans l’amélioration de la qualité des données dans le cadre du concept des opérations de la PGF.
        • Collaboration avec le groupe de l’Open Geospatial Consortium Quality of Service Experience afin de produire un document de travail (OGC QoSE). Le rapport a été approuvé par vote par les membres du Comité technique de l’OGC. L’élaboration du document de travail, dirigée par RNCan et la PGF, repose sur le cadre d’évaluation de la qualité des services Web établi en 2017.
        • Réalisation d’une évaluation de la qualité des données sur un échantillon de 30 jeux de données et de services Web connexes accessibles dans Cartes ouvertes. La prochaine phase consistera à évaluer l’ensemble des jeux de données de la PGF de valeur élevée.
        • Établissement de procédures normales d’exploitation liées au plan fédéral de gestion des ressources en matière de données géospatiales (PF GRDG), en collaboration du Comité de travail interministériel sur les données (CTD).
        • Travail concerté avec les provinces et les territoires d’octobre 2017 à avril 2018, en collaboration avec les membres du Conseil canadien de géomatique (COGC), et obtention de l’accord pour échanger des données et inclure les services et les métadonnées géospatiales provinciales et territoriales par l’intermédiaire de Cartes ouvertes.
        • Consolidation d’un répertoire de données et de métadonnées de huit provinces et territoires (Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec, Nunavut et Terre-Neuve-et-Labrador).
      • On a réussi, dans le cadre de l’initiative de la PGF, à créer une architecture en nuage de la géocommunauté et à installer les composants de base (serveur ArcGIS, portail, serveur d’images, serveur d’analyse géographique) dans le nuage Azure et lu nuage des services Web d’Amazon (AWS) en collaboration avec le dirigeant principal de l’information (DPI) de RNCan et le service de courtage en nuage.
        • L’utilisation d’environnements infonuagiques a modifié les exigences de sécurité de certaines applications de la PGF et a souligné le besoin de simplifier et de moderniser la façon dont le contenu Web est déployé dans Cartes ouvertes.
      • RNCan a démontré avec succès la capacité d’extraire automatiquement des caractéristiques géographiques à partir d’images haute résolution provenant de satellites au moyen d’un algorithme d’apprentissage en profondeur déployé dans un environnement informatique de haute performance. Les travaux visent à appuyer l’analyse des risques d’inondation par la localisation d’immeubles situés dans les régions très susceptibles aux inondations. Le projet a démontré la performance du système et a permis de fournir des recommandations applicables à l’application de la fonction d’extraction d’apprentissage en profondeur à l’échelle nationale.
    • 13.2.3 Participer à des groupes de normalisation géospatiale afin de veiller à ce que les données du Canada demeurent accessibles et interopérables à l’échelle nationale et internationale.
  • 13.3 Développer des applications géospatiales :

Autres jalons atteints :

  • Prendre part régulièrement aux travaux des organismes de normalisation géospatiale suivants afin que les données du Canada continuent d'être accessibles et interopérables à l'échelle nationale et internationale :
    • US Federal Geographic Data Committee (FGDC) – Forum ISO
    • Open Geospatial Consortium (OGC)
    • United Nations Committee of Experts on Global Geospatial Information Management (UN-GGIM)
    • World Wide Web Consortium (W3C)
Défis
  • La gouvernance partagée des diverses présences sur le Web de la Plateforme géospatiale fédérale a fait en sorte qu’il est difficile de procéder à une conception Web moderne et uniforme.
  • Il y a toujours le besoin d’apporter le changement de culture nécessaire pour accroître la saisie de données géospatiales et géographiques au sein des milieux politiques et scientifiques.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par aws migration le lun 06/04/2020 - 03:34

You can simply get the backup of a virtual machine, SQL database or a file server via this system.
For increased resilience:- Keep data safe by backing up
Azure VMs utilizing the Azure Backup service. I hope this put up offers
you a brief overview about how one can migrate Hyper-V VMs to
Azure using Azure Migrate. The Hyper-V hosts will use Hyper-V replica to replicate the digital machines to Azure.
For those who didn’t use the evaluation tool, and also you went directly to
migration, you will need to obtain and arrange the appliance, like in the evaluation process.
CAS is a singular combination of people, processes, and technology designed to manage complexity and
give clients an intensive understanding of all the
migration process from inception, via planning, and on to implementation and operation.
It reveals respect if you employ interviewer’s
identify in the course of the interview process.
Under the compute tab, you possibly can change the VM
dimension, OS disk, availability set, disks, VM identify.
In truth, with multiple sources of fact for monitoring and provisioning,
spread throughout multiple purposes and dashboards, complexity could
be an particularly perilous challenge to a company’s management
and governance imperatives. This model provides customer value for various critical applications
as well as hybrid cloud.Moreover, customer can really
feel delighted in knowledge warehousing work because of presence
of enhanced reminiscence column retailer. https://azuremigrationsupport.com/

Soumis par Anonyme le ven 28/07/2017 - 14:22

Greater adoption of Open Street Maps within government would help adoption of data as it is more easily transferable.
Date de modification :