Directive sur le gouvernement ouvert du Canada – Créer une culture d’« ouverture par défaut »

Suivre :

  • RSS
  • Citer
Soumis par
data-donnees.gc.ca
Étiquettes
Votes :120

Le gouvernement du Canada adoptera une politique obligatoire prévoyant que tous les ministères et organismes doivent diffuser une plus grande quantité de données ouvertes et d’information. La population canadienne nous a mentionné qu’elle veut être en mesure de trouver, d’utiliser et de réutiliser les données et l’information du gouvernement du Canada. En ayant accès à plus de données et d’information, les Canadiens pourront interagir avec le gouvernement au sujet des politiques, des programmes et des services. Une plus grande ouverture des données et de l’information favorisera également l’ouverture, l’innovation et les possibilités de développement économique.

Les activités peuvent comprendre ce qui suit :

  • la publication d’une politique sur le gouvernement ouvert visant à optimiser la diffusion de l’information et des données du gouvernement afin de favoriser la transparence, l’imputabilité et la mobilisation des citoyens, ainsi que les avantages socioéconomiques. Cette politique pourrait prévoir :
    • l’accessibilité à l’information et aux données dans un format ouvert, par l’entremise de sites Web du gouvernement ouvert, aux termes d’une licence ouverte sans restriction;
    • la publication de répertoires des données et fonds de renseignements ministériels;
    • la publication de plans de mise en œuvre du gouvernement ouvert décrivant les mesures à prendre pour déterminer les données et l’information devant être diffusées.

Votre collaboration contribuera à faire de cette proposition d’activité une réalité. Outre vos commentaires d’ordre général, nous aimerions connaître votre avis sur les points suivants :

  • Selon vous, quel objectif ultime cette proposition d’activité doit-elle atteindre d’ici deux ans?
  • Quelles mesures précises devrait-on prendre pour atteindre cet objectif et quelles sont les étapes nécessaires?
  • Qui d’autre devrait être associé à la réalisation de cette proposition activité?

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Centre for Law… le ven 19/09/2014 - 18:05

We note that the ATIA, at least in theory, established a system of “open by default” some three decades ago. To avoid this being just an empty slogan or buzzword, concrete proposals are needed. The most important change in this area over the last thirty years has been the development of sophisticated information technologies, which provide enormous practical opportunities for realising ‘open by default’, and we recommend that a commitment be made to put in place specific measures to harness this power for access to information. There are a number of options here, but some concrete ideas include: • Automatic, real time central tracking of requests and how they are being/have been processed, along with the regular release of key metadata about them. • Significantly expanded tagging and keyword insertion during creation of formal documents, in order to assist users in finding the information they need (i.e. to enhance searchability). • Putting in place systems for the real time updating of information and substantially enhancing the (automatic) proactive disclosure of information through tagging at the time of creation of a document. • Pre-tagging of exempt information in documents as they are being created, in particular private information, so that this can be redacted quickly and easily for purposes of releasing the document, either proactively or pursuant to a request. This in an excerpt from our full submission to the Open Government consultation. For the full submission, go to: http://www.law-democracy.org/live/canada-bold-action-needed-on-open-government/.

Soumis par Gray O'Byrne le ven 19/09/2014 - 15:37

This post does not use the words "code" or "software". Would this policy also cover code & software? In other words, would this policy encourage the use of open source licenses within the Government of Canada/Public service?

Soumis par Anne Kennedy le ven 19/09/2014 - 13:33

This is not only a good idea it is necessary and it is just plain common sense that citizens in democracies have access to information concerning the actions, policies and spending of the governments they elect.

Soumis par Richard le Jeu 21/08/2014 - 00:21

Will the Department of National Defence fall under this policy because I work for them and they really lock everything down, partly due to a security concern but open source access could still be provided internally to allow employees to make apps for employees.
Date de modification :