Commentaires - 4. Gouvernement numérique et services

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Rechercher l'outil de suivi pour le Plan d'action national pour un gouvernement ouvert

 

Problème à aborder

Le gouvernement du Canada devient numérique et cela signifie que nous devons changer fondamentalement la façon dont nous travaillons. Nous voulons que nos investissements dans le gouvernement numérique améliorent la vie des Canadiens, et nous voulons que les avantages du gouvernement numérique rejoignent le plus grand nombre de personnes possible. Pour atteindre cet objectif, nous devons respecter les principes d’ouverture, de transparence et de responsabilité dans l’adoption de technologies et de services numériques gouvernementaux nouveaux et en évolution.

Engagement

Le gouvernement du Canada appliquera les principes d’ouverture à ses services numériques, ce qui lui permettra de répondre aux attentes changeantes des utilisateurs tout en améliorant la transparence et l’inclusion. Nous allons :

  • élaborer une feuille de route du gouvernement du Canada en matière de politique sur le numérique et de stratégie relative aux données pour la fonction publique fédérale;
  • inciter les Canadiens à nous dire ce que signifie pour eux la technologie numérique et la transformation des données;
  • créer un tableau de bord sur le rendement pour faire le suivi des services offerts aux Canadiens;
  • publier des analyses sur l'achalandage du site canada.ca;
  • prioriser le code source ouvert dans l’élaboration de solutions numériques;
  • améliorer la transparence et la connaissance de l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) par le gouvernement.

Jalons

4.1 Mettre au point une Politique sur le numérique pour le gouvernement du Canada.

4.1.1 Les Canadiens sont engagés dans l’élaboration d’une Politique sur le numérique du Conseil du Trésor. La participation du public est sollicitée et acceptée par l’entremise des plateformes en ligne.

4.1.2 Les commentaires reçus sont inclus dans un rapport sommaire à être publié.

4.1.3 Une Politique sur le numérique du Conseil du Trésor sera publiée. La Politique intégrera les exigences en matière de service, de technologie de l’information, de gestion de l’information et de données, ainsi que les composantes de la cybersécurité.

4.2 Élaborer une feuille de route de la Stratégie relative aux données pour la fonction publique fédérale.

4.2.1 Une feuille de route de la Stratégie relative aux données a été élaborée pour la fonction publique fédérale afin de renforcer la gestion et l’utilisation des données par le gouvernement pour la prise de décisions. La Stratégie :

  • favorisera la confiance dans la régie des données du gouvernement;
  • démontrera aux Canadiens que le gouvernement utilise des données pour prendre des décisions qui peuvent améliorer leur vie.

4.3 Engager avec les Canadiens sur ce que signifie la transformation numérique et de données pour les entreprises, la société civile et les Canadiens.

4.3.1 Les Canadiens sont informés et mobilisés, offrant des idées audacieuses grâce à des forums en ligne et au moins 25 activités en personne.

4.3.2 a rétroaction de divers intervenants aide à informer les futurs travaux politiques.

4.4 Créer un tableau de bord sur le rendement pour suivre le service aux Canadiens.

4.4.1 Les données sur le rendement de la prestation de services pour tous les principaux ministères de service sont recueillies et publiées par l’entremise d’un tableau de bord qui est accessible à partir du site ouvert.canada.ca.

4.4.2 Le tableau de bord indique les services disponibles en ligne et précise les normes relatives aux services, les frais, les données volumétriques et les résultats de rendement.

4.5 Publier des analyses sur l’achalandage du site canada.ca en temps opportun, dans l’esprit de sites comme http://analytics.usa.gov.

4.5.1 Dans une première phase, les analyses sont compréhensibles et disponibles et pour examen public pour les pages principales du site canada.ca et les portails de services clés.

4.6 Prioriser le code source ouvert dans l’élaboration et l’approvisionnement des solutions numériques.

4.6.1 Code pour tous les nouveaux projets présentés au Conseil d’examen de l’architecture intégrée (CEAI) est publié dans les 6 mois de lancement, ou une justification est publiée.

4.6.2 Conseils aux ministères sur la façon d’éliminer les obstacles pour les développeurs en publiant le code source en vertu de licences ouvertes.

4.6.3 Conseils aux ministères sur l’utilisation de normes ouvertes.

4.6.4 Une étude de cas pour des sources ouvertes est publiée.

4.6.5 Un registre de code source ouvert et de logiciel source ouvert est établi en vue de fournir l’accès consolidé aux ressources à source ouverte du gouvernement.

4.6.6 Le code source utilisé dans l’outil d’externalisation ouvert Co-Lab de BAC est ouvert et accessible au public pour utilisation par d’autres institutions.

4.6.7 Une journée thématique sur les codes sources ouverts est organisée.

4.7 Améliorer la transparence et la sensibilisation à l’intelligence artificielle (IA) appuyant les services publics.

4.7.1 Des dispositions en matière d’approvisionnement de l’IA et d’autres moyens d’approvisionnement sont élaborées pour appuyer les ministères dans l’expérimentation et l’innovation.

4.7.2 Une directive du Conseil du Trésor sur les systèmes d’aide à la prise de décisions est élaborée afin d’établir des règles sur la façon dont les ministères peuvent utiliser l’IA du point de vue éthique pour prendre des décisions.

4.7.3 Un outil d’évaluation de l'impact algorithmique est élaboré pour aider les institutions à mieux comprendre et à atténuer les risques associés aux systèmes automatiques de prise de décisions.

4.7.4 Une conférence internationale sur l’IA est organisée par le Canada à l’automne 2018. Le Sommet sera axé sur les thèmes inclus lors de la déclaration du G7 sur l’IA, en particulier les environnements propices facilitant une adoption responsable de l’IA.

4.7.5 Par l’entremise de l’Académie numérique de SPAC, un programme d’études de l’IA est établi à l’École de la fonction publique du Canada pour aider à construire l’alphabétisation sur l’IA chez les fonctionnaires fédéraux. Le programme appuiera la collectivité des analystes des données, accroîtra la sensibilisation par rapport aux services publics appuyés par l’IA à l’échelle du gouvernement, et permettra d’instaurer une nomenclature commune en harmonie avec les pratiques exemplaires.

4.7.6 Des ateliers, des conférences et des journées d’IA sont organisés afin d’accroître la sensibilisation et d’aider la fonction publique à se perfectionner sur l’IA et d’autres nouvelles technologies. Dans la mesure du possible, les événements seront ouverts à d’autres secteurs et au public.

 

 

Date de modification :