Engagement du Plan d'action 3 : Institut des données ouvertes

Suivre :

  • RSS
  • Citer
Responsable de la mise en œuvre
Federal Economic Development Agency for Southern Ontario
Pillars
Données ouvertes
Période de déclaration
Fin de parcours (du 1er juillet 2014 au 30 juin 2016)
État

On Schedule

Mettre en place un institut des données ouvertes afin d'appuyer la collaboration avec le secteur privé, la société civile, le milieu universitaire et les autres ordres de gouvernements, afin de favoriser la commercialisation des données ouvertes.

Produits livrables État/résultats finaux Leçons retenues Niveau d'achèvement

Mettre sur pied l'Institut des données ouvertes (IDO), un marché national pour la commercialisation des données ouvertes qui sera chargé des activités suivantes :

  • Élaborer de nouveaux outils et de nouvelles applications qui utilisent les données gouvernementales.
  • Établir un cadre pour les normes de données ouvertes.
  • Consulter des champions de l'industrie à propos de projets témoins en vue de la commercialisation des données ouvertes dans des secteurs prioritaires.
  • Lancer un programme de communication externe à l'échelle nationale.
  • Assurer l'incubation de nouvelles entreprises axées sur les données.

En , le Canada a annoncé qu'il accorderait un financement à la société Communitech afin qu'elle puisse procéder à la mise sur pied l'Échange de données ouvertes (EDO) situé à Waterloo, en Ontario.

Élaborer de nouveaux outils et de nouvelles applications qui utilisent les données gouvernementales – L'EDO a effectué ce qui suit :

  • Établir un service de mentorat et de guide expert qui travaillera directement avec les compagnies pour les aider soit à accéder aux données ouvertes ou aux systèmes d'architectes dans le but de traiter les données ouvertes.
  • Tenir des ateliers afin d'améliorer les compétences des participants en matière de données ouvertes et d'analyse.
  • Mettre sur pied le programme pour les entreprises de données ouvertes (en anglais seulement) qui fournira de l'aide aux compagnies en fonction des projets pour bâtir des produits et des services fondés sur les données ouvertes.

Établir un cadre pour les normes de données ouvertes

Les normes de données ouvertes continuent de présenter un défi pour les fournisseurs et les utilisateurs des données. Ainsi, l'EDO entretient un rapport de travail plus étroit avec les fournisseurs de données à tous les paliers du gouvernement et appuie l'adoption, au minimum, de formats de fichiers communs afin de faciliter l'ingestion de données provenant de différentes sources gouvernementales. À mesure que les secteurs du marché arrivent à maturité, l'EDO prévoit que des normes de données ouvertes émergeront pour s'adapter aux besoins des applications, comme c'est déjà le cas pour les données environnementales et géospatiales. Dans l'intervalle, l'EDO continuera de collaborer avec son partenaire, ThinkData Works, pour permettre aux compagnies d'accéder aux sources de données ouvertes au moyen d'une interface de programmation d'applications commune.

Consulter des champions de l'industrie à propos de projets témoins :

L'EDO a formé son Conseil consultatif, qui est principalement dirigé par le secteur privé, afin de fournir des commentaires sur la stratégie de l'EDO et donner des conseils sur les tendances et les possibilités dans le domaine des données ouvertes. L'EDO a aussi lancé les deux premiers projets témoins planifiés. Le premier met l'accent sur la numérisation des normes d'éducation provinciales, avec D2L comme responsable du secteur privé. Le deuxième collabore avec la ville de Guelph sur un défi de données ouvertes afin de mobiliser le secteur privé en vue de créer des solutions aux défis municipaux tels que l'efficacité énergétique, la qualité de l'eau et la gestion améliorée des ressources de stationnement. Ce dernier s'est attiré beaucoup d'attention de la part d'autres municipalités partout au Canada, et l'EDO évalue la possibilité de productiser l'offre.

Lancer un programme de communication externe à l'échelle nationale

L'EDO a lancé son programme de communication à l'échelle nationale, lequel compte plusieurs initiatives visant à établir un lien entre les créateurs de données ouvertes et les utilisateurs dans l'ensemble du pays, notamment :

  • Lancer le projet Données ouvertes 150 (DO150), afin d'identifier les compagnies qui utilisent les données ouvertes et comment elles ont intégré les données ouvertes à leurs modèles opérationnels. De plus, l'EDO utilisera DO150 pour relier les compagnies et les possibilités du marché, dont un cas a déjà porté des fruits dans le cadre du deuxième projet témoin touchant le défi municipal de la ville de Guelph.
  • Établir un partenariat sur l'indice des villes ouvertes, qui classe les villes en fonction de leur degré d'ouverture.
  • Lancer le programme EDO Connect en collaboration avec le Réseau canadien des médias numériques afin d'aider les compagnies aptes aux données ouvertes à devenir mondiales en les aidant à pénétrer de nouveaux marchés.

Assurer l'incubation de nouvelles entreprises axées sur les données

Étant donné la nature précoce de l'écosystème des données ouvertes au Canada, l'EDO a consacré sa première année à poser le fondement nécessaire pour appuyer les entreprises de données ouvertes en démarrage. Des accords de collaboration formalisés établissant des partenaires et plusieurs partenaires tiers sont en place pour lancer des projets ou donner accès à des ressources à valeur ajoutée pour de nouvelles compagnies. À titre d'exemple, ThinkData Works offre une fonctionnalité de recherche de données ouvertes dans le site Web de l'EDO.

L'EDO a su établir une relation privilégiée avec beaucoup de compagnies par l'intermédiaire de son programme de mentorat et de guide expert, les DO150, les projets témoins et les programmes de perfectionnement des compétences. Dans le but d'accélérer davantage la création et l'évolution des modèles opérationnels axés sur les données ouvertes, l'EDO mobilise encore les compagnies par l'intermédiaire du programme EDO Connect. Au moyen de ces programmes, l'EDO a assuré l'incubation de compagnies pendant la majeure partie de sa première année d'existence. À mesure que ces programmes parviennent à maturité, il sera possible de puiser plus profondément dans les besoins du marché des données ouvertes et de collaborer avec un nombre encore plus grand de compagnies.

L'Échange de données ouvertes du Canada a été financé au moyen du budget fédéral de 2014 et lancé en mai 2015 comme une initiative sur trois ans. Après une année d'exécution de son mandat, des progrès importants ont été réalisés et l'EDO est sur la bonne voie pour atteindre ses buts énoncés à la fin du mandat de trois ans.

Il faut du temps pour bâtir une capacité visant à réduire les écarts entre les fournisseurs de données et les utilisateurs de données, créer des partenariats et assurer une collaboration, ainsi que mener des activités promotionnelles au Canada et à l'étranger.

Substantiel

Transféré au
Plan de 2016-2018

Produits livrables supplémentaires au-delà du Plan d'action

L'EDO cherche à lancer une initiative sur les entreprises de données ouvertes, qui garantirait la participation de collaborateurs supplémentaires pour des projets de commercialisation ou d'avancées technologiques visant les données ouvertes à petite échelle.

Pertinence

Appuyer les principes de la participation citoyenne et accroître l'accès aux nouvelles technologies afin de favoriser l'ouverture et la responsabilisation. Les activités visent à relever les grands défis du PGT, notamment améliorer les services au public en favorisant la collaboration entre les secteurs afin de démontrer et de catalyser l'utilisation efficace des données ouvertes pour atteindre les objectifs socioéconomiques.

Vision

Créer une plateforme et des trousses d'outils pour aider le secteur privé à utiliser les données du gouvernement afin de lancer de nouveaux produits et de nouvelles entreprises pour stimuler la croissance économique et la création d'emplois.

Date de modification :