Harmoniser les données ouvertes à l’échelle du Canada (Données ouvertes Canada) - Engagement 16

Responsable de la mise en œuvre
Secrétariat du Conseil du Trésor
Pillars
Fondamental
Période de déclaration

Mi-parcours (du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017)

Autres intervenants participants : Les provinces, les territoires, les municipalités et les peuples autochtones

Description de l’engagement

Quel problème public l’engagement permettra-t-il de régler?

À l’heure actuelle, les Canadiens ne peuvent pas facilement trouver, comparer ou réutiliser les données d’une administration canadienne à une autre. Les gouvernements, tant au niveau fédéral, provincial, territorial que municipal, en sont à divers niveaux de mise en œuvre des données ouvertes. Même si certains gouvernements ont lancé des portails de données ouvertes et mis de nombreux ensembles de données à la disposition du public, d’autres n’ont pas de politique ou d’initiative officielle en matière de données ouvertes ou de gouvernement ouvert. De plus, les gouvernements établissent des priorités pour divers types de données à des fins de publication, ce qui rend la tâche plus difficile aux Canadiens et aux Canadiennes qui souhaitent comparer les données d’une administration à l’autre. Chaque gouvernement pourrait tout aussi bien mesurer et enregistrer des données de manière différente, ce qui risque de compliquer la comparaison des données, même lorsque les données sont ouvertes. La valeur réelle des données ouvertes peut être véritablement libérée lorsque des données semblables de haute valeur sont publiées à l’aide de démarches uniformes et normalisées, afin de permettre aux Canadiens et aux Canadiennes de comparer facilement les données entre les ministères, à l’échelle des emplacements géographiques et au fil du temps.

Quel est l’engagement?

Le gouvernement du Canada élargira la collaboration avec ses partenaires provinciaux, territoriaux et municipaux afin de normaliser et d’harmoniser davantage la diffusion de données ouvertes du gouvernement dans toutes les administrations.

Comment l’engagement contribuera-t-il à résoudre le problème public?

Des efforts concertés pour mettre en œuvre le gouvernement ouvert à tous les ordres de gouvernement ont été amorcés en 2012. Misant sur la collaboration pancanadienne antérieure, le gouvernement du Canada collabore avec d’autres ordres de gouvernements et les principaux intervenants afin d’élargir la collaboration dans l’ensemble des administrations et d’élaborer une liste de ensembles de données de haute valeur dont la publication est prioritaire aux yeux des gouvernements. Ces travaux aideront à accroître l’exhaustivité des données ouvertes disponibles aux Canadiens et aux Canadiennes, et favoriseront la comparabilité des données entre divers ordres de gouvernements. En outre, il collaborera avec un ou plusieurs partenaires provinciaux à un projet-pilote qui permettra aux utilisateurs d’effectuer des recherches pour des données provenant de plusieurs gouvernements, par l’intermédiaire d’un seul portail. Ce projet-pilote permettra d’accélérer les efforts déployés en matière de normalisation, et viendra rehausser la compréhension des défis et des possibilités liés à la recherche fédérée.

Pertinence par rapport aux valeurs du PGO

Cet engagement est lié aux valeurs de transparence et de reddition de comptes du PGO.

État d’avancement

Produits livrables indiqués dans le plan d’action

  1. Favoriser l’adoption par tous les ordres de gouvernements des principes communs pour les données ouvertes qui sont conformes à la Charte internationale sur les données ouvertes.
  2. Élaborer une liste d’ensembles de données de haute valeur et à publication prioritaire en collaboration avec les principales administrations afin de faciliter la comparaison, par les Canadiens et les Canadiennes, des données provenant de divers ordres de gouvernements.
  3. Lancer un service de recherche de données ouvertes fédéré, multijuridictionnel en collaboration avec une province et un territoire ou plus, afin de permettre aux Canadiens et aux Canadiennes d’effectuer des recherches sur les données de diverses administrations et d’y accéder, peu en importe leur origine.
  4. Organiser un Sommet national sur les données ouvertes Canada en 2017 afin de réunir les représentants fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux en vue de collaborer à l’établissement d’un programme national d’harmonisation et d’amélioration de la prestation de données ouvertes à l’échelle du pays.

Résultat escompté

Vous pourrez accéder et utiliser plus facilement les données et les renseignements provenant des différents ordres de gouvernement.

Description des résultats

  1. Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a établi un partenariat avec Open North (un organisme à but non lucratif) afin d’élaborer une trousse d’outils maison de données ouvertes pour les municipalités canadiennes. Cette trousse d’outils vise à accélérer la mise en œuvre des données ouvertes à l’échelle du Canada. La trousse d’outils offre des lignes directrices complètes et un processus étape par étape afin de permettre aux municipalités de lancer un programme de données ouvertes et d’adopter des principes de données ouvertes alignés à la Charte internationale sur les données ouvertes. Un blogue sur la trousse d’outils est disponible dans ouvert.canada.ca, tout comme le résumé. La trousse d’outils complète est préparée en vue d’être publiée sur ouvert.canada.ca. Sa création a été orientée par un comité consultatif formé de quinze municipalités canadiennes, du gouvernement fédéral et du groupe de la Charte internationale sur les données ouvertes.

    Les principes de la Charte sur les données ouvertes offrent un fondement commun aux fins des activités liées aux données ouvertes partout au Canada, faisant la promotion de données plus ouvertes, accessibles, comparables et opportunes pour tous les Canadiens. Par conséquent, la mise en œuvre des principes de la Charte est une activité clé du Groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert - un forum collaboratif formé de représentants des gouvernements provinciaux et territoriaux, ainsi que du gouvernement du Canada. Un plan de travail provisoire est affiché dans le site GCcollab du groupe.

    Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, de concert avec l’Ontario, la ville d’Edmonton, et Open North, a animé une réunion d’experts dans le cadre du Sommet canadien sur les données ouvertes de 2017 en vue de promouvoir l’adoption des principes de la Charte sur les données ouvertes (parmi les adopteurs récents de la Charte dignes de mention, notons le gouvernement de l’Ontario et la ville d’Edmonton).

  2. Un plan de travail provisoire visant à dresser une liste de jeux de données prioritaires de grande valeur à communiquer avec les principales administrations a été accepté et est affiché dans le site GCcollab du Groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert.
  3. Un plan de travail provisoire visant un service de recherche fédéré entre paliers de gouvernement a été préparé et a fait l’objet de discussions entre les membres du comité fédéral-provincial-territorial. La province de l’Alberta dirige ce travail en collaboration avec d’autres membres du groupe de travail.
  4. En marge du quatrième Sommet canadien sur les données ouvertes le 12 juin 2017 à Edmonton (Alberta), le gouvernement du Canada a été l’hôte d’une réunion en personne de cadres supérieurs du groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert. Dans le cadre de cette réunion, il a été question de six secteurs élargis et thématiques de collaboration qui jettent les bases du plan de travail de 2017-2018 et qui contribueront à aligner et à renforcer le gouvernement ouvert à l’échelle du pays.

Prochaines étapes d’ici juin 2018

  1. La discussion sur la trousse d’outils maison et la poursuite de son élaboration seront gérées par l’intermédiaire d’un groupe de discussion formé dans GCcollab.

    Dans le cadre de ses travaux au cours de la prochaine année, le Groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert collaborera avec les administrations canadiennes en vue d’appuyer l’adoption des principes de la Charte et d’élaborer des ressources qui font la promotion d’une mise en œuvre efficace des initiatives sur les données ouvertes. Parmi les prochaines étapes immédiates, il faut valider l’état actuel de l’adoption de la Charte sur les données ouvertes à l’échelle du Canada, créer un espace commun pour collecter des ressources et échanger les mesures prises en vue d’adopter la Charte et surveiller l’engagement des administrations.

  2. L’élaboration d’un ensemble de jeux de données à valeur élevée aux fins de publication est l’une des six activités prioritaires du Groupe de travail canadien sur le gouvernement ouvert. Les provinces du Québec (Conseil du Trésor) et de la Nouvelle-Écosse dirigent ce travail en collaboration avec d’autres membres du groupe de travail, ce qui favorisera la communication de jeux de données de base communs et d’autres jeux de données important dans l’ensemble des administrations.  Parmi les prochaines étapes immédiates, il faut examiner les critères d’identification des jeux de données de grande valeur parmi les gouvernements canadiens, définir des critères génériques et ciblés pour déterminer les jeux de données de grande valeur et cerner un noyau sélectionné de données de grande valeur qui peut être considéré comme une priorité pour la diffusion commune dans l’ensemble des gouvernements. Ce produit livrable est en bonne voie de réaliser des progrès d’ici juin 2018.
  3. Les provinces de l’Alberta, de l’Ontario, de la Colombie-Britannique et du Québec ont fait part de leur intérêt à faire partie d’un projet pilote sur un service de recherche fédéré avec le gouvernement du Canada. Parmi les prochaines étapes immédiates, il faut élaborer un protocole d’entente multi-parties, cartographier les métadonnées et le vocabulaire contrôlé, recueillir les spécifications fonctionnelles, créer l’architecture technique et effectuer la mise en œuvre et la mise à l’essai. À l’heure actuelle, le produit livrable est conforme au calendrier. Toutefois, étant donné la complexité du projet pilote, y compris les exigences linguistiques, il se peut que ce produit livrable ne soit pas lancé d’ici juin 2018.
  4. Le plan de travail pancanadien sera mis au point et présenté en juillet 2017. Il exposera un ensemble de produits livrables qui renforceront l’alignement entre les données ouvertes et l’offre d’un gouvernement ouvert à l’échelle du pays.

Niveau d’achèvement

  1. Important
  2. Limité
  3. Limité
  4. Réalisé