Plus qu’une semaine avant la Conférence internationale sur les données ouvertes

Suivre :

  • RSS
  • Citer

La Conférence internationale sur les données ouvertes (CIDO) sera lancée dans une semaine exactement à Ottawa. La Conférence réunira des spécialistes des données ouvertes, des représentants du gouvernement, des chefs de file de l’industrie et des champions de la société civile du monde entier. Les participants feront le point sur le mouvement mondial des données ouvertes et en détermineront l’avenir, en se concentrant surtout sur :

  • la façon de renforcer la coordination entre les pays et les initiatives liées aux données ouvertes;
  • la façon d’étendre l’innovation des données ouvertes;
  • la façon d’élargir le dialogue sur les données ouvertes et de s’assurer que tous les citoyens du monde en bénéficient.

Le programme de la CIDO

Le programme de la Conférence a été diffusé plus tôt ce mois-ci et il est structuré en fonction des volets que sont l’échange, l’action et l’incidence :

  • Le jeudi 28 mai : DJ Patil, l’expert scientifique en chef des données de l’Office of Science and Technology Policy des États-Unis prononcera le discours d’ouverture. La Conférence portera sur les données ouvertes dans le monde et l’importance de la collaboration mondiale, l’instauration de principes généraux en matière de données ouvertes par le Partenariat pour un gouvernement transparent, les défis uniques posés par les données autochtones, et bien d’autres points. Pour clore la journée, le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, exposera ses points de vue sur l’avenir des données ouvertes.
  • Le vendredi 29 mai : la seconde journée portera sur  les villes ouvertes – comment les administrations locales font avancer le programme des données ouvertes, comment nous pouvons échanger les pratiques exemplaires des données ouvertes au sein de La Francophonie, et sera clôturée par un appel à renforcer la collaboration internationale au chapitre des données ouvertes.

Ce ne sont là que quelques points principaux qui n’abordent qu’en surface le programme que la collectivité mondiale des données ouvertes a créé à l’occasion de cette activité marquante. Consultez le programme complet de la CIDO pour vous renseigner sur les nombreuses autres séances et obtenir plus de détails.

Le Canada en tant que chef de file des données ouvertes

En plus d’être l’hôte, le gouvernement du Canada a des représentants qui prennent part à plusieurs séances :

  • Données + Élections
  • Vers des principes de données ouvertes à l’échelle mondiale
  • L’avenir des données ouvertes
  • Ce qui se passe après le hackathon : l’approche du Canada au sujet des appathons à l’échelle nationale
  • Présenter la charte internationale des données ouvertes
  • Dialogue ouvert sur le gouvernement ouvert
  • Données ouvertes propices à la participation du public – Expérience de diplomatie sur le plan numérique du Canada

La CIDO est appelée à devenir une activité marquante pour les données ouvertes, tant au Canada que dans le monde.

Comment vous pouvez participer

Il se peut que l’inscription soit complète, mais cela ne devrait pas vous empêcher de participer. Vous pouvez le faire par webdiffusion à partir du site de la Conférence internationale sur les données ouvertes ou sur Twitter au moyen du mot-clic #CIDO15.

Vous pouvez aussi continuer à vous informer sur les données ouvertes et le gouvernement ouvert au Canada après la CIDO grâce à ce site Web ou en vous joignant à notre liste de distribution.

L'équipe du gouvernement ouvert

 

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Date de modification :