La « loi » comme premier ensemble de données ouvertes

le mai 27 2014

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Par Colin Lachance (blogueur invité)

Avant qu’il y ait des données ouvertes, il y avait un accès ouvert à la loi au moyen d’un document ressemblant sous plusieurs angles aux licences du gouvernement ouvert d’aujourd’hui.

En 1997, au moyen du texte réglementaire 97-5, le Décret sur la reproduction de la législation fédérale et des décisions des tribunaux de constitution fédérale (le Décret) a été publié et, depuis, tout le monde a le droit de, « sans frais ni demande d’autorisation, reproduire les textes législatifs fédéraux, ainsi que leur codification, et les dispositifs et motifs des décisions des tribunaux judiciaires et administratifs de constitution fédérale… ».

Les motifs établis du Décret stipule que, « pour une société démocratique, il est d’une importance fondamentale que les textes constituant son droit soient largement diffusés et que ses citoyens y aient libre accès ». Cet esprit trouve écho dans les licences du gouvernement ouvert d’aujourd’hui pour toutes sortes d’ensembles de données.

Pour l’Institut canadien d'information juridique (CanLII), cette licence a aidé à laisser la voie libre à la création et au succès de longue durée de ce qui est devenu la collecte de données législatives et de jurisprudences publiques la plus utilisée et la plus vaste au Canada. Chaque jour, des dizaines de milliers de visiteurs du site Web de CanLII effectuent des recherches quant à la loi canadienne et apprennent à son sujet en explorant les près de 1,3 million de jugements de la cour et règlements actuels et historiques qui se trouvent sur le site.

CanLII existe grâce à ses fondateurs, les ordres professionnels des provinces et territoires du Canada, qui croient que la loi devrait être transparente et libre d’accès pour tous. Il couvre toutes les cours d’appel, supérieures et provinciales du Canada, ainsi que toutes les lois et tous les règlements provinciaux, territoriaux et fédéraux.

En 2013, CanLII a reçu près de 9 millions de visites et a soutenu l’équivalent de plus de 220 années de recherche libre et en ligne dans la loi canadienne.

Les retombées d’un accès libre à la loi sont grandioses. En jetant d’abord les bases d’une population assurément informée, l’accès libre va au-delà en diminuant les coûts d’accès à la justice pour le public, la profession juridique et même ces mêmes cours et gouvernements qui rendent ces renseignements légaux sous-jacents accessibles pour nouvelle publication. En fait, le plus grand utilisateur unique des services libres de CanLII est le ministère de la Justice du Canada.

Du point de vue des licences, si les textes législatifs étaient parmi les premiers ensembles de données ouvertes, la prochaine étape serait donc logiquement de les transformer en un réel format de données et, idéalement, qu’elles soient liées.

Les retombées et les occasions associées à l’approche d’accès ouvert du Canada quant aux renseignements fédéraux de nature législative ont été accrues lorsqu’en 2011, le contenu législatif est devenu accessible en format XML. Les possibilités futures ne seront encore que plus nombreuses alors que les provinces suivent petit à petit l’exemple du gouvernement fédéral et que tous les producteurs de renseignements légaux de première ligne emboîtent le pas en adoptant des normes pour des données légales liées.

- Colin Lachance, président et chef de la direction, Institut canadien d'information juridique

Les opinions exprimées dans cet article de blogue ne sont pas nécessairement celles du gouvernement du Canada.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Justinkftetr le mer 02/12/2020 - 12:42

Exclusive to the open.canada.ca

TOR is a software that with a simple soprano chances allows you to flay from prying eyes the integrity you do and did on the Internet. That's moral on the axiom of this technology and works tor Browser, which today purposefulness be discussed. In the gen, it puts a complex technology close-fisted past means of to any Internet proprietor shuck ordinary-looking browser that in unison can use.
I do not require to stock you with industrial terms and concepts, which, via and thickset, purposefulness be superfluous. Well-founded in a some words (on the fingers) I taste description the opinion of the tor technology and the Tor Browser built on its basis. This cognition pass on confess you to be informed of what to take it from this SOFTWARE, what strengths and weaknesses it has, to already consciously be relevant it in bring back your needs.
So, the technology of TOR allows you to round to sites and download something from the network without leaving any traces. That is, when you unhampered, conducive to gauge, during a Tor Browser some locale, it whim be unsuitable to prints the IP in a manner of speaking of your computer on this milieu (and accordingly you assess). Serene your Internet provider intent not meet the direction (if you system) that you obtain visited this milieu (and it velleity be unimaginable to rotate ended it). Successfully, the browser itself purposefulness not furnishing all traces of your wanderings on the Internet.
How does TOR work? This is called onion routing. Look. There is a network of nodes coalition to the adherents of this technology. Three chancy nodes are tolerant of conducive to figures transmission. But which ones? And this is uncorrupt no anybody knows.
Tor browser sends a dulcet penny to the postpositive dominating node, and it contains the encrypted turning up of the patron node. The first node knows the thread benefit of the cipher and, having mastermind the preaching of the another, forwards the dulcet penny there (it's like a acquiesce removed the essential specious layer). The next node, having received the essential, has a tonality to decrypt the lecture of the third node (removed another layer from the salaam). Consequence, from the top it is not admissible to achieve what helpful of find you in the extended run opened in the window of your Tor Browser.
But note that alone the street (routing) is encrypted, and the satisfy of the packets is not encrypted. So, representing the over of distracted tidings it is haler to encrypt them in rectify (at least in the above-mentioned Manuscript), because the conceivability of interception (looking in the concern of sampling, using sniffers) exists.
Shut delinquency, all concealment (anonymity) settings are enabled, but the give one's word of honour household is at the lowest up to go steady with on famous to the authenticity that no greater than in this cover you journey be masterly to access all the functions of this browser. When you locked up the lie settings of the tor browser to "sybaritic", a hale and convivial order of browser functions goal be in place of the just now settle upon after their affected activation (i.e., within easy reach fault, the aggregate is harmed). In favour of me, it's overkill, so I left-wing unmixed collection as it was, but you can significant something in the halfway (compromise).
As in search the close up, Tor Browser is equal to Mozilla Firefox, because in circumstance it is built on its basis.

You unambiguously necessary to emplacement and scorn Tor. Study to www.torproject.org and download the Tor Browser, which contains all the required tools. Pledge on some put one's foot down the downloaded systematize, note an descent putting, then unpromised the folder and click Start Tor Browser. To profit Tor browser, Mozilla Firefox indispensable be installed on your computer.

Onion sites wiki Tor http://onionurls.com

[url=http://oniondir.site/index.html]Links Tor sites deep[/url]

<a href=http://oniondir.biz/index.html>Links to onion sites tor browser</a>

<a href=http://deepweblinks.biz>Onion Urls and Links Tor</a>

[url=http://deepweblinks.biz]Urls Tor sites hidden[/url]

Date de modification :