Aperçu des données ouvertes au Canada

le février 1 2016

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Les données ouvertes sont des données qui peuvent être librement utilisées et partagées par quiconque, n’importe où, à des fins diverses. (traduction libre) – Open Knowledge Foundation

Les gouvernements de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du Canada ont mené un sondage sur les données ouvertes de toutes les provinces et de tous les territoires canadiens en 2015. Les programmes de données ouvertes ont gagné en popularité partout au pays, et nous souhaitions avoir une meilleure idée des personnes qui utilisent activement les données ouvertes au pays, des programmes de données ouvertes et de leurs répercussions.

Le graphique ci-dessous donne un aperçu des résultats.

Qui a des données ouvertes?

Il y a à peine cinq ans, personne n’avait de portail de données ouvertes au Canada, tandis qu’aujourd’hui, on constate ce qui suit :

  • La moitié des administrations fédérale, provinciales et territoriales canadiennes ont des portails et des programmes de données ouvertes (sept sur quatorze, soit le Canada, la Colombie‑Britannique, l’Alberta, l’Ontario, le Québec, Terre‑Neuve‑et‑Labrador et le Yukon).
  • Les portails de données ouvertes du Canada sont petits, mais efficaces : ils ont 10 employés ou moins, des budgets de 500 000 $ ou moins et ils existent depuis au plus 5 ans. Néanmoins, près de 250 000 ensembles de données peuvent être téléchargés.
  • La Nouvelle-Écosse travaillera à la mise sur pied de son portail au cours de la prochaine année.
  • Les six administrations qui restent étudient la possibilité de créer un portail de données ouvertes. 

Quels principes régissent les données ouvertes?

Toutes les administrations qui ont un portail de données ouvertes s’entendent aussi pour dire que celui-ci doit être créé selon trois principes clés :

  • Les données gouvernementales doivent être facilement réutilisables et accessibles dans des formats ouverts.
  • Les données gouvernementales doivent être faciles à trouver et les Canadiens doivent être en mesure de trouver toutes les données ouvertes au moyen de n’importe quel portail.
  • Les gouvernements doivent mobiliser les citoyens, surtout pour déterminer quelles données publier en priorité.

Six des administrations ayant un portail utilisent une licence ouverte, ce qui permet de réutiliser librement tous les renseignements.

Qui sont les utilisateurs des données ouvertes?

Selon le sondage, il existe un marché important pour les données ouvertes. Dans les sept administrations utilisant les données, le commentaire qui revient le plus souvent est la demande pour plus de données.

Des données ouvertes sont demandées tant par des particuliers que des entreprises et des gouvernements. Cela démontre que les données ouvertes sont utiles à un vaste éventail de groupes.

Quels types de données cherche-t-on?

Les données mêmes constituent la principale caractéristique de tout portail de données ouvertes.

Un ensemble de données est un ensemble de dossiers de données interreliées, organisés de façon précise sur un support lisible par un ordinateur.

Les types d’ensembles de données les plus téléchargés peuvent être classés en trois grandes catégories :

Services améliorés

  • Prénoms de bébés
  • Études
  • Transport en commun
  • Données de recherche scientifique
  • Santé

Transparence accrue

  • Budget/finances
  • Approvisionnement/marchés
  • Dépenses des élus
  • Crime et justice
  • Dépenses de la fonction publique

Pratiques opérationnelles novatrices

  • Données géographiques/ géospatiales
  • Ressources naturelles
  • Environnement
  • Emploi/main d'œuvre
  • Démographie
  • Statistiques socioéconomiques
 

Comment utilise-t-on les données?

Les données servent à créer des applications et des services destinés à résoudre des problèmes, à gagner du temps et à économiser de l’argent. Des renseignements sur la circulation en temps réel, des outils de cheminement de carrière et des localisateurs d’aliments sains ne sont que certains types de produits conçus grâce à la réutilisation de données ouvertes. Des services semblables ont été mis sur pied dans le cadre de l’appathon de l’Expérience des données ouvertes canadienne (EDOC), notamment  les suivants :

  • High School Down, Where Next?  (en anglais seulement) aide les jeunes Canadiens à prendre des décisions sur leur choix de carrière selon l’emplacement géographique, le revenu potentiel, les frais de scolarité et d’autres facteurs.
  • Farm Canada (en anglais seulement) permet aux agriculteurs de chercher le prix de biens, d’acheter et de vendre de l’équipement et de recevoir des mises à jour sur le marché.

Voici d’autres exemples d’applications conçues au Canada :

  • RerouteMe (en anglais seulement) aide les gens qui font la navette à éviter la construction, les accidents et la congestion routière grâce à des données sur la circulation et à des données cartographiques.
  • MapYourProperty (en anglais seulement) permet aux industries de l’aménagement de terrain et de l’immobilier d’utiliser des données de plans fonciers et de déterminer le potentiel d’une propriété.

Quelles sont les prochaines étapes pour les données ouvertes au Canada?

Les personnes qui ont répondu au sondage ont aussi indiqué souhaiter créer des normes communes, examiner la façon d’aider les gens à trouver plus facilement des données de plusieurs sources gouvernementales et étudier quelle serait la meilleure façon de mettre en œuvre des programmes de données ouvertes. Nous travaillerons dans le cadre de Données ouvertes Canada et de notre forum fédéral-provincial-territorial-municipal, pour progresser sur ces questions.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par abd alhadi fahouraji le ven 01/09/2017 - 19:54

Sir, I am a Syrian refugee and I live in Lebanon with my wife and three children. I want asylum for my three children. I suffer. I have been aborted by young Lebanese. I look forward to my request. We are not believers. The Lebanese people treat us with racism and bad living. Here we are non-believers. Wared for asylum and help and my children were kidnapped by a serviceman with a son, we are not faithful and I want asylum for safety for my children

Soumis par open-ouvert le Jeu 07/09/2017 - 17:35

Hello, I'm sorry to hear about your situation. This comment system leads to the team responsible for transparency and accountability work in the public service. We host datasets and records about many things, including historic statistics on immigration and visa applications, but we do not deal with these services directly. I also removed your phone number for your own privacy. I would recommend you contact UNHCR Canada for assistance: http://www.unhcr.ca/contact-us/ You can go to the following website to learn more about immigration: Immigration, Refugees, and Citizenship Canada: http://www.cic.gc.ca/english/immigrate/apply.asp Refugees and Asylum: http://www.cic.gc.ca/english/refugees/index.asp Here is how they can apply to become refugees: http://www.cic.gc.ca/english/information/applications/conref.asp You can email your local IRCC office for direct help: http://www.cic.gc.ca/english/information/offices/index.asp I hope this helps. Warmest Regards, Sabrina The Open Government team

Soumis par Terri MacDonald le lun 13/02/2017 - 21:58

Hi, I'm a researcher at Selkirk College in BC and I am working on a SSHRC funded project entitled "Open Data for Open Government in Rural BC" Would you be willing to share the survey with me so that I can determine if it would be useful to use in our research? Thanks, Terri

Soumis par Victor Kuntzevitsky le lun 26/12/2016 - 18:35

Thank you for prioritizing such an important initiative! Please continue on doing the hard work you do. Open Data Canada is an extremely useful resource for the betterment of our country.

Soumis par History Lesson le mer 01/06/2016 - 20:43

Open Data and access to it has been around for decades (phone books, business directories, maps, libraries, census', forum, indexes, etc.)... One thing that has changed more recently, is the terminology "open data" (before it was called, information, records, directories, indexes, collections... sometimes they were digital, sometimes they were print - often in both), and more collaboration to make it available, and in easier formats to ingest. It's very dangerous to insinuate that open data didn't exist prior to 2011 in Canada, at any level... Many many Canadians, especially those serving in public service have poured years of their lives collecting, and making available data of all sorts and kinds in many jurisdictions domestically, and internationally. Digitally, and in print. It's fantastic that there appear to be more, and better portals for locating "open data", and I'm sure we all look forward to more of it, and greater access, and reach. What a blessing it is that more people are being vocal about wanting access to this data, new and historical. It's great! ... but come on... it's been around for way more than 5 years... - History Lesson

Soumis par Kate le mer 13/04/2016 - 16:02

I was very interested in the Farm Canada open data portal, and used the link to access it. Unfortunately, at least two pages give a 101 File Not Found error. The rest of the pages appear to have placeholder content only, nothing that allows access to data. Is this still being developed, and if so, when will it have working functionality?

Soumis par open-ouvert le mer 13/04/2016 - 20:45

Kate - thanks for your comment. Farm Canada is not part of the open.canada.ca portal - I would suggest that you contact Adam Michaleski, one of the app developers, at adam3039@gmail.com. I'm sure he can provide answers to your questions. Karin - the open-ouvert team

Soumis par Catherine Bickram le mar 05/04/2016 - 12:37

It's very disingenuous to say that "As recently as five years ago, no one in Canada had an open data portal". Perhaps our definitions of "open data" differ, but there have been Federal sites like Geogratis and GeoBase that have around much longer than 5 years. It is absolutely exciting to see the interest and development around making data freely available, but this is not a new and novel concept, it undermines the perseverance and determination of those that have gone before you.

Soumis par Grace le mar 16/02/2016 - 17:16

I think that open data portals should be easily discoverable, and Canadians should be able to find all open data via any portal. How to find data from multiple government sources? Grace

Soumis par open-ouvert le mar 16/02/2016 - 20:33

Hi Grace, We list all Canadian data portals we know about here: http://open.canada.ca/en/maps/open-data-canada Multiple jurisdictions (including the Government of Canada) are working together to explore the possibility of federated data - that is, being able to search multiple data sources from one place. If you'd like updates, you can join our mailing list here: http://open.canada.ca/en/forms/receive-open-government-email-form Thank you, Kent on behalf of the open government team
Date de modification :