Vers un nouveau guide sur le gouvernement ouvert

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Depuis le lancement du portail du gouvernement ouvert en 2011, nous avons beaucoup appris sur la communication de données et d’information. Nous avons écouté des utilisateurs et des conservateurs de données, avons surmonté des difficultés et diffusé des connaissances.

Nous avons compilé ces pratiques exemplaires dans une ébauche de guide sur le gouvernement ouvert afin de rendre le processus de communication des données plus facile et plus clair pour les organisations gouvernementales. Au bout du compte, nous espérons aider les personnes à trouver et à communiquer plus de données et d’information cohérentes, compréhensibles, de grande qualité et dans des formats facile à comprendre.

Un guide vers l’ouverture par défaut

Le gouvernement du Canada a le mandat de communiquer les données et les renseignements par défaut. Ainsi, à moins qu’il y ait un motif de sécurité, de protection de la vie privée ou de confidentialité, tout devrait être dans la sphère publique. Cependant, il y a beaucoup de travail à faire afin d’assurer que cela se fasse de la bonne manière. Nous avons besoin de protocoles pour protéger les renseignements personnels, de normes pour que les jeux de données des différents ministères soient comparables, et d’objectifs en matière de compréhension et de délai.

L’ébauche du guide sur un gouvernement ouvert est destiné à fournir une orientation détaillée et précise les exigences auxquelles les ministères et organismes doivent se conformer afin de veiller à ce que le gouvernement adopte des approches uniformes dans ses pratiques en matière de données et d’information. Voici ce que vous trouverez :

  • Le contexte du fonctionnement des données et de l’information ouverte au gouvernement du Canada, y compris l’environnement stratégique et juridique.
  • L’adéquation entre la communication sur ouvert.canada.ca et la Loi sur l’accès à l’information, les pratiques de divulgation proactive et le projet-pilote Ouvert par défaut.
  • Une orientation sur l’ensemble du processus, de la gouvernance des données à la communication et à la mobilisation de la collectivité.
  • Des annexes détaillées sur le processus, la sécurité, l’accessibilité, les langues officielles et plus encore.

Nous avons besoin de votre opinion

L’ébauche du guide est maintenant disponible à des fins de commentaires. Nous voulons que ce document évolue avec le temps à mesure que nous adaptons de nouvelles pratiques et politiques. Nous savons que la communauté du gouvernement ouvert est riche de connaissances. C’est pourquoi nous avons besoin de votre expertise pour nous aider à le perfectionner! Pour nous faire part de vos commentaires, communiquez avec nous par courriel open-ouvert@tbs-sct.gc.ca ou utilisez la boîte de commentaires ci-dessous.

Nous tenons à remercier toutes les organisations et personnes qui ont appuyé l’élaboration de cet outil jusqu’à présent, provenant de plus de 25 organisations du gouvernement du Canada. Nous nous sommes aussi inspirés du guide créé en 2015 par Gouvernement ouvert Ontario.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps d’examiner nos nombreuses ébauches et pour les conseils qui continuent d’améliorer les données ouvertes au Canada.

L’équipe du portail du gouvernement ouvert

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Richard Phaneuf le Jeu 02/08/2018 - 17:07

Si pertinent, il faut mettre en lien la donée et le parti politique au moment de la donnée et le comté. Juste pour s’assurer que le parti au pouvoir n’ont pas 80% des dépenses.

Soumis par Maryse Boisvert le dim 19/04/2020 - 21:42

Nous sommes des travaillons d'une épicerie et nous devons travaillez coller et devons vivre avec le virus des clients. Notre employeur ne veut pas nous donner 2$ de l'heure de plus tandis que que les gens restent à la maison avec un certain montent d'argent. Aidez-nous
Bien à vous
Maryse Boisvert

Date de modification :