Quelques raisons pour lesquelles vous voudrez assister au Sommet canadien des données ouvertes 2018 : Apprendre, établir des liens et s’inspirer

octobre 29, 2018

Suivre :

  • RSS
  • Citer

Les auteurs de ce blogue sont les principaux organisateurs de la 5e édition du Sommet canadien sur les données ouvertes (SCDO).

Le Sommet canadien sur les données ouvertes (SCDO) de cette année se tiendra à Niagara Falls, en Ontario, du 7 au 9 novembre 2018. Niagara est une région reliée à 12 municipalités du secteur local et à plus de 200 organisations publiques, privées et sans but lucratif. Ensemble, ces groupes travaillent en collaboration afin de publier, d'analyser et d’utiliser les données ouvertes provenant des secteurs public et privé.

Participation inclusive

Alors que nous établissions le programme (lien en anglais seulement) du Sommet canadien sur les données ouvertes de cette année, nous avons réellement constaté à quel point ce sommet est pertinent et utile à l’égard de nombreux domaines de connaissance, de secteurs et de professions. Parmi ceux qui participent activement au Sommet, nous comptons des policiers, des entrepreneurs en démarrage, des développeurs d’applications, des universitaires, des étudiants, des dirigeants autochtones, des analystes de l’environnement, des spécialistes en développement économique, des grandes sociétés, des formateurs pour les logiciels et beaucoup d’autres! Avec un tel mélange diversifié de participants, considérez la grande possibilité de génération d’idées – par exemple, un membre du corps de police qui s’entretient avec des programmeurs ou des entrepreneurs discutant avec des professeurs.

Vers des normes communes de données ouvertes

Le plus palpitant est que le SCDO de cette année met clairement en œuvre la prochaine étape en établissant des portails, des protocoles, des pratiques et des normes communs en matière de données ouvertes. Une fois que nous aurons combiné tous ces éléments, une personne peut analyser tous les jeux de données en même temps et obtenir une panoplie de renseignements précieux. Il s’agit du parcours qui mène à la réalisation d’une véritable promesse en ce qui a trait aux données ouvertes pour tous.

Possibilités d’apprentissage

En outre, le SCDO de 2018 procédera de façon plus approfondie en fournissant aux véritables néophytes une voie d’entrée accessible à l’égard des données et des données ouvertes. Certains ateliers qui se tiennent le premier jour du Sommet sont spécialement conçus pour transmettre des compétences aux participants qui ne connaissent pas très bien les données ouvertes ou qui n’ont pas d’idée sur la façon de les utiliser. Il y aura également des séances explorant les bonnes pratiques dans l’organisation d’un hackathon, des cours d’initiation à des logiciels par des représentants de Tableau et de Esri Canada et beaucoup plus!

Tracer ensemble l’avenir des données ouvertes

Avec ce 5e Sommet canadien annuel sur les données ouvertes, nous visons à appuyer les travaux futurs dans le cadre de cet événement national et du mouvement de données ouvertes dans son ensemble. Le mouvement de données ouvertes semble être rendu à l’étape « d’avoir fait ses preuves » sous la direction des fonctionnaires et entame l’étape où il sera véritablement mené par la collectivité. De nombreux groupes d’intervenants souhaitent que d’autres jeux de données provenant d’un nombre accru de domaines de connaissance soient ouverts, afin de créer davantage de valeur pour tous. Afin de réaliser des progrès sur la base de telles réalisations, il faut assurer une continuité en matière d’administration et d’idéation. Une importante réunion d’experts faisant la synthèse du Sommet se tiendra pour tous les participants, afin de contribuer à élaborer les prochaines étapes. Que vous soyez un débutant ou un expert en ce qui a trait aux données ouvertes, votre participation au Sommet canadien sur les données ouvertes aidera à façonner notre avenir commun.

Il vous reste encore du temps pour vous inscrire et faire partie de cet événement. Cliquez ici pour vous inscrire (lien en anglais seulement) et suivez la discussion sur Twitter avec le mot-clé #CODS18.

Nous avons hâte de vous rencontrer à Niagara.


Paul Connor

Paul Connor est présentement directeur des opérations auprès de CleanTech North, une communauté d’intérêts entre les créateurs, les investisseurs et les promoteurs de technologies propres et œuvre comme bénévole auprès de Niagara Connects (lien en anglais seulement) qui agit à titre de secrétariat dans le cadre du 5e Sommet canadien sur les données ouvertes.

 

Mary Wiley

Mary Wiley est la directrice exécutive de Niagara Connects (lien en anglais seulement), un réseau d’intervenants socio-économiques diversifiés qui recueille, communique et utilise des données probantes (données, renseignements et connaissances) afin d’éclairer l’établissement de plans d’action pour un avenir meilleur.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Claudio Valdebenito le mer 31/10/2018 - 14:17

Open Data is such a relevant topic nowadays. At my university, we have held and participated in different summits and conferences addressing this matter, those interested in them please visit https://www.uautonoma.cl/, there is plenty of information on Open Data. Thanks.
Date de modification :