Investir dans l’accessibilité

Suivre :

08 janvier 2018

Le gouvernement du Canada est déterminé à faire preuve d’ouverture et de transparence. Lorsque nous faisons la promotion d’un gouvernement ouvert, nous le faisons à l’intention de tous les Canadiens, quels que soient leurs besoins en matière d’accessibilité.

C’est pourquoi je suis ravi de voir le Secrétariat du Conseil du Trésor faire un investissement qui, je l’espère, aura un effet transformateur. Nous sommes en train d’attribuer un contrat pour une solution novatrice à source ouverte permettant d’améliorer l’accessibilité. Cet investissement vise à rendre le gouvernement et ses renseignements véritablement ouverts par défaut, pour tous les Canadiens.

Acheter de la technologie pour favoriser l’accessibilité

Le 5 janvier, j’étais à DigiHub, un incubateur d’entreprises situé à Shawinigan, au Québec. J’étais accompagné de collègues pour annoncer que nous avons affiché un contrat en vue d’améliorer l’accessibilité du contenu de notre site Web, ouvert.canada.ca, aux personnes handicapées.

Pour relever le défi, nous allons mettre à l’échelle et répéter le processus d’approvisionnement souple que nous avons lancé au cours de l’été. Je suis heureux de démontrer que nous pouvons et que nous devons continuer de simplifier notre processus d’approvisionnement et de le rendre plus rapide

Devenir ouvert par défaut

Au cours de l’été, c’est avec beaucoup de plaisir qu’en deux mois, nous avons mené à bien un processus d’approvisionnement concurrentiel (plus de précisions dans ce billet). Nous avons travaillé avec une excellente équipe de Services publics et Approvisionnement Canada pour adjuger un contrat visant à améliorer la convivialité de notre projet pilote Ouvert par défaut.

Mais la convivialité n’était pas notre seul défi pour rendre le gouvernement ouvert par défaut. Nous avions aussi comme préoccupation l’accessibilité des documents sur notre portail. Le portail permet au public d’avoir accès à nos projets de documents. Nous avons découvert que les fonctionnaires éprouvent parfois de la difficulté à rendre leurs documents entièrement accessibles aux personnes ayant divers besoins en matière d’accessibilité.

La communauté technologique mondiale investit dans la mise au point de nouveaux outils permettant d’améliorer l’accessibilité. Certaines technologies émergentes semblent prometteuses pour améliorer l’accessibilité et l’inclusion. Nous voulons profiter de cette expertise pour trouver des solutions permettant une accessibilité numérique accrue sur notre portail pilote.

Nous avons une approche différente pour acquérir la technologie

Depuis notre projet pilote d’approvisionnement au cours de l’été, nous avons fait savoir que le gouvernement peut procéder de façon différente pour acquérir la technologie. La modernisation et la simplification de nos processus d’approvisionnement nous permettent de soutenir les marchés numériques qui nous aident à obtenir de meilleurs résultats pour les Canadiens.

Ainsi, lorsque nous avons sollicité la participation de partenaires dans l’ensemble du gouvernement, il y avait beaucoup de personnes qui se sont portées volontaires! Plusieurs ministères contribuent financièrement. La Commission de la fonction publique a accepté de trouver un deuxième défi. Et Services publics et Approvisionnement Canada a accepté une fois de plus de servir d’autorité contractante.

Nous avons maintenant deux possibilités extraordinaires d’améliorer l’accessibilité numérique. Nous mettons l’accent sur deux sites Web du gouvernement, ouvert.canada.ca et le site de recrutement du gouvernement du Canada. J’aimerais qu’on nous présente le plus grand nombre possible de propositions afin de trouver la meilleure solution.

Notre processus d’approvisionnement

Nous souhaitons collaborer avec des innovateurs de premier plan au Canada et à l’étranger pour relever les défis liés à l’accessibilité.

Si vous souhaitez présenter une soumission, veuillez jeter un coup d’œil à notre appel de propositions. Les soumissions doivent être présentées d’ici la fin de janvier. Nous envisageons d’octroyer des contrats pour améliorer l’accessibilité aux éléments suivants :

  1. Les documents sur le portail pilote Ouvert par défaut;
  2. La recherche d’un emploi au gouvernement fédéral et la présentation d’une candidature.

Nous suivons un processus d’approvisionnement similaire à celui que nous avons mis à l’essai au cours de l’été. L’élément infographique explique le processus. Nous commencerons par sélectionner au plus trois des soumissionnaires les mieux classés pour chacun des deux défis. Nous leur accorderons ensuite des contrats d’au plus 15 000 $ chacun pour développer des prototypes. Après quoi, nous organiserons une activité d’évaluation de type « Dans l’œil du dragon » pour sélectionner le meilleur entrepreneur pour chacun des deux défis.

Figure 1. Infographie du processus d’AP
Infographie du processus d’AP
Figure 1. Infographie du processus d’AP
  • Étape 1 : étape 1 - Le soumissionnaire présente sa proposition
  • Étape 2 : étape 1 - Le canada évalue et classe les propositions des soumissionnaires
  • Étape 3 : étape 1 - Le canada recommande les trois premiers soumissionnaires en vue de l’octroi des contrats
  • Étape 4 : étape 2 – Le canada octroie trois contrats
  • Étape 5 : étape 2 – Les entrepreneurs complètent l’étape 1 du travail, présentation du prototype
  • Étape 6 : étape 3 – Le canada évalue les présentations
  • Étape 7 : étape 3 – Le canada sélectionne un entrepreneur qui passe aux étapes 2 et 3
  • Étape 8 : étape 3 – L’entrepreneur complète les étapes 2 et 3 du travail, du développement, de la mise à l’essai, et du support la mise en œuvre pour le défi 1 ou une mise à jour du besoin pour le défi.

Vous voulez en savoir plus?

Vous êtes invité à un webinaire le 9 janvier 2018. Les renseignements pour l’inscription figurent sur l’avis d’appel d’offres. Des représentants seront à votre disposition pour répondre à vos questions sur le processus d’approvisionnement.

Je suis impatient de voir le genre de solutions que nous proposeront les soumissionnaires. C’est notre chance d’améliorer l’accessibilité numérique pour tous les Canadiens.

J’espère que vous saisirez cette occasion et proposerez des idées brillantes et créatives. Pour tirer parti des possibilités comme l’amélioration de l’accessibilité, le gouvernement doit miser sur l’expertise externe. Nous nous sommes engagés à mettre à profit l’innovation ouverte et visons à y parvenir tous ensemble!

Alex Benay
Dirigeant principal de l’information, gouvernement du Canada


Alex Benay est le dirigeant principal de l’information du gouvernement du Canada. Avant d’obtenir ce poste, Alex était président et chef de la direction de la Société des musées de sciences et technologies du Canada depuis juillet 2014.

De 2011 à 2014, Alex était vice-président, Affaires gouvernementales et développement des affaires, à OpenText. Il a joué un rôle de chef de file dans l’industrie numérique canadienne et a fait la promotion de la transition vers le numérique à l’échelle mondiale pour divers organismes, dont le G20, le Secrétariat pour les pays du Commonwealth et les Jeux olympiques. Avant son passage à OpenText, Alex a géré bon nombre d’équipes et de programmes à l’Agence canadienne de développement international, à Affaires étrangères et Commerce international Canada ainsi qu’à Ressources naturelles Canada et à Bibliothèque et Archives Canada.

Commentaires de blogs

mgifford - 15 février 2018

There is a lot that could be done to actually promote innovation in accessibility. I don't think that the focus of this was useful, nor was the process.

I’d suggest the following could be done to both CKAN & Drupal 8:
open.canada.ca could be reviewed against:
- WCAG 2.1 AA
- ARIA 1.1
- ATAG 2.0 AA

These are relatively new & there is more work needed to address this within WET, Drupal 8 & CKAN. That requires a focus not on the documents, but on the system.

• Building accessible drag/drop pattern & applying it to Drupal 8 would be useful.

An accessible pattern to manage complicated Drag/Drop functionality just doesn’t exist on the internet. Someone needs to build that pattern. It fits into a challenge with Block Layouts in Drupal 8 that may or may not be part of the open.canada.ca site in the future.

• Building automated testing framework using Deque’s open-source aXe-core library

There is some room to do this, but the aXe-core library isn’t geared at evaluating documents. It would be useful to have a consistent framework for evaluating accessibility that could be added to a continuous integration framework.

This library could also be expanded to better evaluate how well sites meet WCAG 2.1, ARIA 1.1 & ATAG 2.0.

• Integrating Deque’s open-source aXe library into CKEditor to replace existing CKEditor Accessibility Plugin

The current plugin provided by CKEditor is using a library that is depreciated. This needs to be updated so that content editors can get immediate updates when they add or update a page using the WYSIWYG.

• Evaluate CKAN & Drupal 8 for voice navigation with:
- Dragon Naturally Speaking
- Amazon’s Alexa

There are far more people who use voice control tools like Dragon Naturally Speaking than who use screen reader. Unfortunately, there has been very little testing of how to use voice controls. Open.canada.ca may be inaccessible for people who use these now. It is unclear how a service like this would be useful to someone using Amazon’s Alexa, but it also isn’t clear if any thought has gone into how it might be useful.

There is a lot more that could be done. These are just some initial ideas.

Ajouter un commentaire