Épaisseur de la couche active du pergélisol - Monts-Torngat

Épaisseur de la couche active du pergélisol - Monts-Torngat Le parc national des Monts-Torngat surveille la profondeur du pergélisol dans le bassin hydrographique ciblé de la rivière Ivitak. Un cable muni de 8 thermistors à diverses profondeur entre 0,5 et 7 mètres a été installé en août 2010 et enregistre la température du sol à chaque profondeur depuis ce temps. Le site est un dépot de silt alluvial profond près de l'embouchure des rivières Ivitak et McCornick, sur la rive sud du fjord Nachvak. Les premières années, les températures enregistrées étaient particulièrement élevées, le sol s'étant probablement réchauffé pendant l'installation par forage au jet. Les températures à 1,5 m de profondeur montrent une forte variation saisonnière attendue dans la couche active. Les températures plus en profondeur sont plus stables et semblent les plus froides à 2,0 m de profondeur. Selon les données, il n'est pas certain que le site soutienne du pergélisol sauf à une profondeur de 2 à 3 mètres. 2018-06-20 Parcs Canada darroch.whitaker@pc.gc.ca Nature et environnementPergélisolprofondeur de la couche activetempérature du solIvitakLabrador Épaisseur de la couche active du pergélisol - Monts-TorngatCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EccqmuHo4OZDmUgTOMcJDNEBDi18xZPe84aK6QQVYFcC7w?e=1QM7rW

Le parc national des Monts-Torngat surveille la profondeur du pergélisol dans le bassin hydrographique ciblé de la rivière Ivitak. Un cable muni de 8 thermistors à diverses profondeur entre 0,5 et 7 mètres a été installé en août 2010 et enregistre la température du sol à chaque profondeur depuis ce temps. Le site est un dépot de silt alluvial profond près de l'embouchure des rivières Ivitak et McCornick, sur la rive sud du fjord Nachvak. Les premières années, les températures enregistrées étaient particulièrement élevées, le sol s'étant probablement réchauffé pendant l'installation par forage au jet. Les températures à 1,5 m de profondeur montrent une forte variation saisonnière attendue dans la couche active. Les températures plus en profondeur sont plus stables et semblent les plus froides à 2,0 m de profondeur. Selon les données, il n'est pas certain que le site soutienne du pergélisol sauf à une profondeur de 2 à 3 mètres.

Données et ressources

Dossiers similaires