Indices de fetch et d’exposition relative aux vagues pour la zone côtière de la biorégion des plateaux de Terre-Neuve-et-Labrador

Indices de fetch et d’exposition relative aux vagues pour la zone côtière de la biorégion des plateaux de Terre-Neuve-et-Labrador Un indice d’exposition relative (IER), un fetch non pondéré, un fetch effectif et d’autres indices basés sur le fetch (c.-à-d. fetch total et minimal) ont été calculés pour la biorégion des plateaux de Terre-Neuve-et-Labrador. En raison de l’étendue du littoral de la région d’étude, cette analyse a été menée pour une région tampon de 5 km le long de la côte, avec une résolution spatiale de 250 m. Des méthodes détaillées sur la sélection des points d’entrée pour la biorégion de Terre-Neuve-et-Labrador sont incluses ci dessous. Méthodes Traitement préalable et sélection des points d’entrée: Des fichiers relatifs aux limites terrestres ont été obtenus pour l’est du Canada et l’Arctique canadien (RNCan 2017) à une échelle de 1:50 000 ainsi que pour Saint-Pierre-et-Miquelon (Hijmans 2015) et les États de la Nouvelle-Angleterre (GADM 2012); toutefois, l’échelle à laquelle ces couches ont été produites est inconnue. Les fichiers relatifs aux limites terrestres ont été fusionnés en une seule couche de polygones terrestres et les cours d’eau atteignant l’intérieur des terres ou se situant au-dessus du niveau de la mer ont été coupés de cette couche de polygones (Greyson 2021). Une zone tampon de 5 km a été créée autour de la frontière provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador. Cette zone tampon a ensuite été découpée par tous les polygones terrestres afin de supprimer les zones de chevauchement des polygones terrestres dans la zone d’étude. Tous les segments de zone tampon croisant les divisions de l’OPANO dans la biorégion de Terre-Neuve-et-Labrador ont été sélectionnés et l’outil ArcGIS Union (v. 2.7.2) a été utilisé pour combler les lacunes dans la zone tampon, créant ainsi un polygone plus continu. La couche tampon a ensuite été dissoute, et le polygone de la limite provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador a été effacé de la couche tampon pour créer le polygone de la zone d’étude. Une grille de 250 m a été créée et découpée en fonction de la zone d’étude (couche tampon de 5 km) et l’outil de conversion d’éléments en points a été utilisé (avec le « paramètre intérieur coché ») pour convertir cette grille en une couche de points (environ 1 000 000 points). La résolution spatiale pour toutes les analyses ultérieures a été adaptée à la grille à 250 m. Références GADM database of Global Administrative Areas (2012). Global Administrative Areas, version 2.0. (accessed 2 December 2020). www.gadm.org Greyson, P (2021) Land boundary file for Eastern Canada, the Canadian Arctic, the New England States and Saint Pierre and Miquelon. [shapefile]. Unpublished data. Hijmans, R. and University of California, Berkeley, Museum of Vertebrate Zoology. (2015). First-level Administrative Divisions, Saint Pierre and Miquelon, 2015. UC Berkeley, Museum of Vertebrate Zoology. Available at: http://purl.stanford.edu/bz573nv9230 Natural Resources Canada (2017) Administrative Boundaries in Canada - CanVec Series - Administrative Features - Open Government Portal. (accessed 2 December 2020). https://open.canada.ca/data/en/dataset/306e5004-534b-4110-9feb-58e3a5c3fd97. 2022-07-25 Pêches et Océans Canada DFO.NLEcologicalSciences-SciencesecologiquesTNL.MPO@dfo-mpo.gc.ca FormatNature et environnementSciences et technologied’exposition relative aux vaguesfetchTerre-Neuve-et-LabradorEnvironnementVentOcéanographieEaux côtièresLittoralOcéan DataDictionary_DictionnaireDeDonnéesCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zones_SSBoF_NL_Bioregions/DataDictionary_DictionnaireDeDonnées.csv fetch_non_pondéréCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zones_SSBoF_NL_Bioregions/NL_unweighted_fetch.zip fetch_effectifCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zones_SSBoF_NL_Bioregions/NL_effective_fetch.zip fetch_total_minCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zones_SSBoF_NL_Bioregions/NL_min_sum_fetch.zip indice_d’exposition_relativeTIFF https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zones_SSBoF_NL_Bioregions/NL_RelativeExposureIndex.tif.zip indice_d’exposition_relativeESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zone_NL_Bioregion/MapServer indice_d’exposition_relativeESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Fetch_Relative_Wave_Exposure_Indices_Coastal_Zone_NL_Bioregion/MapServer

Un indice d’exposition relative (IER), un fetch non pondéré, un fetch effectif et d’autres indices basés sur le fetch (c.-à-d. fetch total et minimal) ont été calculés pour la biorégion des plateaux de Terre-Neuve-et-Labrador. En raison de l’étendue du littoral de la région d’étude, cette analyse a été menée pour une région tampon de 5 km le long de la côte, avec une résolution spatiale de 250 m. Des méthodes détaillées sur la sélection des points d’entrée pour la biorégion de Terre-Neuve-et-Labrador sont incluses ci dessous.

Méthodes

Traitement préalable et sélection des points d’entrée:

Des fichiers relatifs aux limites terrestres ont été obtenus pour l’est du Canada et l’Arctique canadien (RNCan 2017) à une échelle de 1:50 000 ainsi que pour Saint-Pierre-et-Miquelon (Hijmans 2015) et les États de la Nouvelle-Angleterre (GADM 2012); toutefois, l’échelle à laquelle ces couches ont été produites est inconnue. Les fichiers relatifs aux limites terrestres ont été fusionnés en une seule couche de polygones terrestres et les cours d’eau atteignant l’intérieur des terres ou se situant au-dessus du niveau de la mer ont été coupés de cette couche de polygones (Greyson 2021). Une zone tampon de 5 km a été créée autour de la frontière provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador. Cette zone tampon a ensuite été découpée par tous les polygones terrestres afin de supprimer les zones de chevauchement des polygones terrestres dans la zone d’étude. Tous les segments de zone tampon croisant les divisions de l’OPANO dans la biorégion de Terre-Neuve-et-Labrador ont été sélectionnés et l’outil ArcGIS Union (v. 2.7.2) a été utilisé pour combler les lacunes dans la zone tampon, créant ainsi un polygone plus continu. La couche tampon a ensuite été dissoute, et le polygone de la limite provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador a été effacé de la couche tampon pour créer le polygone de la zone d’étude. Une grille de 250 m a été créée et découpée en fonction de la zone d’étude (couche tampon de 5 km) et l’outil de conversion d’éléments en points a été utilisé (avec le « paramètre intérieur coché ») pour convertir cette grille en une couche de points (environ 1 000 000 points). La résolution spatiale pour toutes les analyses ultérieures a été adaptée à la grille à 250 m.

Références

GADM database of Global Administrative Areas (2012). Global Administrative Areas, version 2.0. (accessed 2 December 2020). www.gadm.org

Greyson, P (2021) Land boundary file for Eastern Canada, the Canadian Arctic, the New England States and Saint Pierre and Miquelon. [shapefile]. Unpublished data.

Hijmans, R. and University of California, Berkeley, Museum of Vertebrate Zoology. (2015). First-level Administrative Divisions, Saint Pierre and Miquelon, 2015. UC Berkeley, Museum of Vertebrate Zoology. Available at: http://purl.stanford.edu/bz573nv9230

Natural Resources Canada (2017) Administrative Boundaries in Canada - CanVec Series - Administrative Features - Open Government Portal. (accessed 2 December 2020). https://open.canada.ca/data/en/dataset/306e5004-534b-4110-9feb-58e3a5c3fd97.

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: DFO.NLEcologicalSciences-SciencesecologiquesTNL.MPO@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires