Relevés des oiseaux de rivage dans les vasières de Tofino, en Colombie Britannique

Relevés des oiseaux de rivage dans les vasières de Tofino, en Colombie Britannique Ces relevés des oiseaux de rivage sont effectués de façon intermittente, pendant la migration vers le nord (avril à mai) et vers le sud (juillet à novembre), à divers sites près de Tofino, ville de la côte ouest de l’île de Vancouver, en Colombie Britannique. Ce relevé comprend toutes les espèces d’oiseaux de rivage. Les experts ont utilisé des jumelles ou un télescope d’observation pour compter le nombre total d’oiseaux de rivage qui étaient présents dans les limites naturelles de chaque site d’étude pendant les périodes de migration vers le nord et/ou vers le sud. Ils ont utilisé un bateau pour compter les oiseaux présents dans la zone complète des battures d’Arakun et de Ducking en se déplaçant le long du bord extérieur des vasières, et en s’arrêtant aux points d’observation standardisés sur terre. Ils ont également utilisé un bateau pour observer le plus grand nombre de zones possible dans le marécage Maltby, la baie South et la baie Grice, et ce, en partant de l’ouverture de ces baies. Les experts ont marché sur toute la longueur de la plage Chesterman, y compris le tombolo de l’île Frank. Les relevés ont été effectués au moins deux fois par semaine sur chaque site. La plupart des experts qui avaient recours à des bateaux ont commencé leurs relevés pendant la marée basse, alors que les vasières étaient exposées, et ils les ont poursuivis pendant la marée montante. On procédait à l’observation des sites accessibles par la route généralement une heure avant la marée haute ou, pour ce qui est des relevés effectués en 2011, pendant la marée haute. Les relevés n’ont pas été effectués dans des conditions météorologiques qui réduisaient la visibilité ou qui rendaient le déplacement en bateau dangereux (pluie abondante ou forts vents). Les experts ont compté les oiseaux individuellement lorsqu’ils se retrouvaient dans des bandes de moins de 200 oiseaux. Ils ont estimé la taille des plus grandes bandes en comptant 50 ou 100 oiseaux, puis ils ont déterminé le nombre de groupes de taille semblable au sein de toute la bande. Les oiseaux de rivage qui faisaient partie des bandes lointaines ont été enregistrés comme « petit » ou « gros », et on a supposé qu’ils étaient de la même espèce que ceux qui étaient plus près de la côte en 1995, ou ceux qui avaient été répartis en un groupe d’espèces et enregistrés comme « bécassine de mer » ou « piailleur » en 2011. 2020-01-15 Environnement et Changement climatique Canada mark.drever@ec.gc.ca Nature et environnementSciences et technologieVasières de Tofinomigration des oiseaux de rivageNature et biodiversité - habitatEspèceProtéger le bien-être des espècesProtéger et rétablir les espècesColombie-Britannique (BC)Oiseau Voir le Dépôt de données d'ECCC (Anglais)HTML http://data.ec.gc.ca/data/species/protectrestore/tofino-mudflats-shorebird-surveys-british-columbia Voir le Dépôt de données d'ECCC (Français)HTML http://data.ec.gc.ca/data/species/protectrestore/tofino-mudflats-shorebird-surveys-british-columbia?lang=fr

Ces relevés des oiseaux de rivage sont effectués de façon intermittente, pendant la migration vers le nord (avril à mai) et vers le sud (juillet à novembre), à divers sites près de Tofino, ville de la côte ouest de l’île de Vancouver, en Colombie Britannique. Ce relevé comprend toutes les espèces d’oiseaux de rivage.

Les experts ont utilisé des jumelles ou un télescope d’observation pour compter le nombre total d’oiseaux de rivage qui étaient présents dans les limites naturelles de chaque site d’étude pendant les périodes de migration vers le nord et/ou vers le sud. Ils ont utilisé un bateau pour compter les oiseaux présents dans la zone complète des battures d’Arakun et de Ducking en se déplaçant le long du bord extérieur des vasières, et en s’arrêtant aux points d’observation standardisés sur terre. Ils ont également utilisé un bateau pour observer le plus grand nombre de zones possible dans le marécage Maltby, la baie South et la baie Grice, et ce, en partant de l’ouverture de ces baies. Les experts ont marché sur toute la longueur de la plage Chesterman, y compris le tombolo de l’île Frank.

Les relevés ont été effectués au moins deux fois par semaine sur chaque site. La plupart des experts qui avaient recours à des bateaux ont commencé leurs relevés pendant la marée basse, alors que les vasières étaient exposées, et ils les ont poursuivis pendant la marée montante. On procédait à l’observation des sites accessibles par la route généralement une heure avant la marée haute ou, pour ce qui est des relevés effectués en 2011, pendant la marée haute. Les relevés n’ont pas été effectués dans des conditions météorologiques qui réduisaient la visibilité ou qui rendaient le déplacement en bateau dangereux (pluie abondante ou forts vents).

Les experts ont compté les oiseaux individuellement lorsqu’ils se retrouvaient dans des bandes de moins de 200 oiseaux. Ils ont estimé la taille des plus grandes bandes en comptant 50 ou 100 oiseaux, puis ils ont déterminé le nombre de groupes de taille semblable au sein de toute la bande. Les oiseaux de rivage qui faisaient partie des bandes lointaines ont été enregistrés comme « petit » ou « gros », et on a supposé qu’ils étaient de la même espèce que ceux qui étaient plus près de la côte en 1995, ou ceux qui avaient été répartis en un groupe d’espèces et enregistrés comme « bécassine de mer » ou « piailleur » en 2011.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Point de livraison: 5421 Robertson Road

Zone administrative:

Pays: Canada (le)

Adresse de courrier électronique: mark.drever@ec.gc.ca

Dossiers similaires