Application des mises à jour sur les dispositifs (ITSAP.10.096)

Application des mises à jour sur les dispositifs (ITSAP.10.096) La mise à jour des logiciels compense les vulnérabilités et protège les dispositifs. Dès qu’un problème ou une vulnérabilité sont détectés dans un logiciel, le fabricant diffuse un correctif qui corrige les bogues, colmate les vulnérabilités connues et rehausse le niveau d’utilisabilité et de performance. Il convient de noter que tous les correctifs sont des mises à jour, mais que les mises à jour ne constituent pas forcément des correctifs. Par exemple, une mise à jour peut être diffusée pour simplement mettre à niveau certaines fonctions logicielles, alors qu’un correctif servira essentiellement à combler une lacune qui, autrement, vous exposerait, vous et votre organisation, à un risque accru de compromissions de données. Lorsqu’un fournisseur fournit un correctif visant à combler une lacune de sécurité, votre organisme devrait prendre les dispositions pour appliquer ce correctif dans les plus brefs délais. 2020-12-23 Centre de la sécurité des télécommunications Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Information et communicationSciences et technologieCyberdéfenseMobilitéGestion des risquesLes 10 meilleures mesures de sécurité URL ANGHTML https://cyber.gc.ca/en/guidance/how-updates-secure-your-device-itsap10096 URL FRHTML https://cyber.gc.ca/fr/orientation/application-des-mises-jour-sur-les-dispositifs-itsap10096 PDF ANGPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/ITSAP.10.096-eng.pdf PDF FRPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/ITSAP.10.096-fr.pdf

La mise à jour des logiciels compense les vulnérabilités et protège les dispositifs. Dès qu’un problème ou une vulnérabilité sont détectés dans un logiciel, le fabricant diffuse un correctif qui corrige les bogues, colmate les vulnérabilités connues et rehausse le niveau d’utilisabilité et de performance. Il convient de noter que tous les correctifs sont des mises à jour, mais que les mises à jour ne constituent pas forcément des correctifs. Par exemple, une mise à jour peut être diffusée pour simplement mettre à niveau certaines fonctions logicielles, alors qu’un correctif servira essentiellement à combler une lacune qui, autrement, vous exposerait, vous et votre organisation, à un risque accru de compromissions de données. Lorsqu’un fournisseur fournit un correctif visant à combler une lacune de sécurité, votre organisme devrait prendre les dispositions pour appliquer ce correctif dans les plus brefs délais.

  • Éditeur - Nom actuel de l’organisation: Centre de la sécurité des télécommunications Canada
  • Éditeur - Organisation - Nom de la section: Centre canadien pour la cybersécurité (CCCS)
  • Licence: Licence du gouvernement ouvert - Canada

Données et ressources

Dossiers similaires