Sécurité des dispositifs mobiles - Sécuriser le gouvernement du Canada (ITSE.80.001)

Sécurité des dispositifs mobiles - Sécuriser le gouvernement du Canada (ITSE.80.001) Les dispositifs mobiles, comme les téléphones intelligents et les tablettes, se sont rapidement répandus à l’échelle du gouvernement du Canada (GC), et bien qu’ils permettent d’augmenter la productivité et l’efficacité, ils peuvent aussi accroître le risque de compromission de l’information et des réseaux du GC. Ce risque accru découle du fait que les employés apportent les dispositifs à l’extérieur du bureau et les connectent à des réseaux inconnus qui ne sont peut-être pas sécurisés. Une compromission de l’information ou des réseaux du GC peut entraîner des problèmes tels que des baisses de rendement système, des pannes, des pertes de productivité, des mesures de reprise coûteuses et des dommages à la réputation du GC. 2019-12-12 Centre de la sécurité des télécommunications Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Information et communicationSciences et technologieMobilitéSans filVoicx et téléphonie HTML ENHTML https://cyber.gc.ca/en/guidance/mobile-security-securing-government-canada-itse80001 HTML FRHTML https://cyber.gc.ca/fr/orientation/securite-des-dispositifs-mobiles-securiser-le-gouvernement-du-canada-itse80001 PDF ENPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/itse.80.001-eng.pdf PDF FRPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/itse.80.001-fra.pdf

Les dispositifs mobiles, comme les téléphones intelligents et les tablettes, se sont rapidement répandus à l’échelle du gouvernement du Canada (GC), et bien qu’ils permettent d’augmenter la productivité et l’efficacité, ils peuvent aussi accroître le risque de compromission de l’information et des réseaux du GC. Ce risque accru découle du fait que les employés apportent les dispositifs à l’extérieur du bureau et les connectent à des réseaux inconnus qui ne sont peut-être pas sécurisés. Une compromission de l’information ou des réseaux du GC peut entraîner des problèmes tels que des baisses de rendement système, des pannes, des pertes de productivité, des mesures de reprise coûteuses et des dommages à la réputation du GC.

  • Éditeur - Nom actuel de l’organisation: Centre de la sécurité des télécommunications Canada
  • Éditeur - Organisation - Nom de la section: Centre canadien pour la cybersécurité (CCC)
  • Licence: Licence du gouvernement ouvert - Canada

Données et ressources

Dossiers similaires