Rapport sur l'évaluation minérale détaillée du projet de zone de gestion spéciale du parc naturel de Kusawa, Yukon

Report on the Detailed Mineral Assessment of the Proposed Kusawa Natural Environment Park Special Management Area, Yukon The proposed Kusawa Special Management Area (SMA) consists of 3118.6 km2 in southwest Yukon. A map notation in 1972 denoting Kusawa Lake and the surrounding area as a possible park planning area is included in the proposed Kusawa Special Management Area (SMA). This has discouraged mineral exploration programs in the area since then. The area was selected as a SMA by the Carcross Tagish First Nation, with Kwanlin Dun and Champagne and Aishihik First Nations being co-signers, with the intention of making the proposed Kusawa SMA a Natural Environment Park. In 2001 the Yukon Department of Energy, Mines and Resources (EMR) carried out a regional mineral assessment, which reviewed the geologic data for SW Yukon and ranked the tracts. Of the seven partial tracts lying within the proposed SMA, five are ranked highest, one moderate and one is ranked lowest relative regional mineral potential with respect to phase IV (SW Yukon) of the Yukon regional mineral potential map. Most of the proposed Kusawa SMA lies within the Nisling sub-terrane with eastern portions underlain by units of the Stikine terrane. Both terranes were affected by post accretion Cretaceous to Pliocene magmatism resulting in most of the area being underlain by unfoliated granitoids. Structurally the metamorphic rocks have a strong NW trending grain and are generally closely folded. Fieldwork entailed the collection of rock, soil and stream sediment samples, in conjunction with geological mapping and examination of the seven mineral occurrences within the area. The mineral occurrences are intrusive related and consist of an auriferous quartz vein, lead-zinc skarns, a copper porphyry and two unknown occurrences. The eastern side of the study area, including the NW trending belt of Nisling Assemblage metamorphic rocks ranked the highest mineral potential. An oval aeromagnetic anomaly partially underlain by hypabyssal felsic porphyry rocks with anomalous geochemistry, located on the west side of the proposed SMA ranked also ranked relatively highest. 2022-03-29 Gouvernement du Yukon geology@gov.yk.ca FormatNature et environnementSciences et technologie Original metadata (https://open.yukon.ca)HTML https://open.yukon.ca/data/datasets/report-detailed-mineral-assessment-proposed-kusawa-natural-environment-park-special Report and mapsPDF https://ygsftp.gov.yk.ca/publications/openfile/2006/of2006_7.pdf

La zone de gestion spéciale (ZPM) proposée de Kusawa comprend 3 118,6 km2 dans le sud-ouest du Yukon. Une notation cartographique de 1972 indiquant le lac Kusawa et les environs comme zone de planification possible du parc est incluse dans la zone de gestion spéciale (ZMA) proposée de Kusawa. Cela a découragé les programmes d'exploration minière dans la région depuis lors. La zone a été sélectionnée comme ZM par la Première nation de Carcross Tagish, les Premières nations des Kwanlin Dun et de Champagne et de Aishihik étant cosignataires, dans le but de faire de la ZM de Kusawa proposée un parc environnemental naturel. En 2001, le ministère de l'Énergie, des Mines et des Ressources (EMR) du Yukon a réalisé une évaluation minérale régionale, qui a examiné les données géologiques pour le sud-ouest du Yukon et classé les parcelles. Des sept parcelles partielles situées dans la ZMS proposée, cinq sont classées les plus élevées, une modérée et une est classée au plus faible potentiel minéral régional relatif par rapport à la phase IV (sud-ouest du Yukon) de la carte du potentiel minéral régional du Yukon. La majeure partie de la ZMS de Kusawa proposée se trouve dans le sous-sol de Nisling, les parties orientales étant soutenues par des unités du terrane de Stikine. Les deux terranes ont été affectés par le magmatisme post-accrétion du Crétacé au Pliocène, ce qui a eu pour effet que la majeure partie de la zone était recouverte de granitoïdes non foliés. Structurellement, les roches métamorphiques ont un fort grain à tendance NW et sont généralement étroitement pliées. Les travaux sur le terrain ont nécessité la collecte d'échantillons de roches, de sols et de sédiments fluviaux, en conjonction avec la cartographie géologique et l'examen des sept occurrences minérales dans la région. Les occurrences minérales sont liées à l'intrusion et consistent en une veine de quartz aurifère, des skarns de plomb-zinc, un porphyre de cuivre et deux occurrences inconnues. Le côté est de la zone d'étude, y compris la ceinture de tendance nord-ouest des roches métamorphiques de l'assemblage de Nisling, a classé le potentiel minéral le plus élevé. Une anomalie aéromagnétique ovale partiellement sous-jacente à des roches porphyriques felsiques hypabyssales avec une géochimie anormale, située du côté ouest de la SMA proposée a également été classée relativement la plus élevée. Cet élément de métadonnées provenant d’une tierce partie a été traduit à l'aide d'un outil de traduction automatisée (Amazon Translate).

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: geology@gov.yk.ca

Dossiers similaires