Faire face à la menace que l’informatique quantique fait peser sur la cryptographie (ITSE.00.017)

Faire face à la menace que l’informatique quantique fait peser sur la cryptographie (ITSE.00.017) Avoir recours à la cryptographie est un moyen efficace d’assurer la confidentialité et l’intégrité de l’information et de protéger les systèmes de TI contre les auteurs de cybermenace. L’informatique quantique menace de craquer la plupart des mécanismes cryptographiques que nous employons actuellement. Les ordinateurs quantiques utiliseront la physique quantique pour traiter l’information avec efficience et arriveront à solutionner des problèmes qu’il est difficile de résoudre au moyen des capacités de traitement actuelles. Les ordinateurs que l’on peut acheter aujourd’hui n’ont pas la puissance nécessaire pour venir à bout des techniques de cryptographie, mais la technologie évolue rapidement et pourrait être accessible d’ici 2030. Dans un jour prochain, un auteur de menace pourrait disposer d’un ordinateur quantique suffisamment puissant pour déchiffrer, lire ou consulter l’information sensible, et ce, bien après qu’elle a été créée. 2020-12-23 Centre de la sécurité des télécommunications Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Information et communicationSciences et technologieCryptographieGestion des risques URL ANGHTML https://cyber.gc.ca/en/guidance/addressing-quantum-computing-threat-cryptography-itse00017 URL FRHTML https://cyber.gc.ca/fr/orientation/faire-face-la-menace-que-linformatique-quantique-fait-peser-sur-la-cryptographie PDF FRPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/ITSE.00.017.pdf PDF FRPDF https://cyber.gc.ca/sites/default/files/publications/ITSE.00.017-fr.pdf

Avoir recours à la cryptographie est un moyen efficace d’assurer la confidentialité et l’intégrité de l’information et de protéger les systèmes de TI contre les auteurs de cybermenace. L’informatique quantique menace de craquer la plupart des mécanismes cryptographiques que nous employons actuellement. Les ordinateurs quantiques utiliseront la physique quantique pour traiter l’information avec efficience et arriveront à solutionner des problèmes qu’il est difficile de résoudre au moyen des capacités de traitement actuelles. Les ordinateurs que l’on peut acheter aujourd’hui n’ont pas la puissance nécessaire pour venir à bout des techniques de cryptographie, mais la technologie évolue rapidement et pourrait être accessible d’ici 2030. Dans un jour prochain, un auteur de menace pourrait disposer d’un ordinateur quantique suffisamment puissant pour déchiffrer, lire ou consulter l’information sensible, et ce, bien après qu’elle a été créée.

  • Éditeur - Nom actuel de l’organisation: Centre de la sécurité des télécommunications Canada
  • Éditeur - Organisation - Nom de la section: Centre canadien pour la cybersécurité (CCCS)
  • Licence: Licence du gouvernement ouvert - Canada

Données et ressources

Dossiers similaires