Zone d’occurrence du chien de prairie à queue noire (EP)

Zone d’occurrence du chien de prairie à queue noire (EP) L’étendue (en hectares) des colonies de chiens‑de‑prairie à queue noire dans le parc est surveillée en cartographiant le périmètre des colonies tous les deux ans. Cette étendue est activement gérée afin d’accroître la population de chiens de prairie en combinant différentes mesures, soit l’atténuation des risques liés à la peste (c.‑à‑d. par la pulvérisation d’insecticides ou le recours à des appâts contenant un vaccin contre la peste sylvatique) et l’amélioration de l’habitat/l’expansion des colonies (c.‑à‑d. par le fauchage des bordures, des brûlages et des régimes de pâturage); et, en évaluant la faisabilité et le risque, l’objectif est également d’étendre la population (c.‑à‑d. par des déplacements vers des colonies abandonnées et l’établissement de nouvelles colonies sur des sites perturbés). 2022-04-21 Parcs Canada stefano.liccioli@canada.ca Nature et environnementchien de prairie à queue noirecolonieaire de répartitionespèces en périldynamique des coloniesSaskatchewan Zone d’occurrence du chien de prairie à queue noire (EP)CSV https://open.canada.ca/data/dataset/d5a75b00-f93f-4e42-9672-85a6a77d4ea3/resource/fd4a4f5c-d357-4c1c-9f8c-bbec7d9ad1c2/download/grasslands_np_black-tailed_prairie_dog_area_of_occurrence_1993-2019_data.csv Zone d’occurrence du chien de prairie à queue noire (EP) - Dictionnaire de donnéesCSV https://open.canada.ca/data/dataset/d5a75b00-f93f-4e42-9672-85a6a77d4ea3/resource/4bed44b8-73e4-4f2f-953c-7a6e69ec6585/download/grasslands_np_grasslands_black-tailed_prairie_dog_area_of_occurrence_1993-2019_data_dictionary.csv

L’étendue (en hectares) des colonies de chiens‑de‑prairie à queue noire dans le parc est surveillée en cartographiant le périmètre des colonies tous les deux ans. Cette étendue est activement gérée afin d’accroître la population de chiens de prairie en combinant différentes mesures, soit l’atténuation des risques liés à la peste (c.‑à‑d. par la pulvérisation d’insecticides ou le recours à des appâts contenant un vaccin contre la peste sylvatique) et l’amélioration de l’habitat/l’expansion des colonies (c.‑à‑d. par le fauchage des bordures, des brûlages et des régimes de pâturage); et, en évaluant la faisabilité et le risque, l’objectif est également d’étendre la population (c.‑à‑d. par des déplacements vers des colonies abandonnées et l’établissement de nouvelles colonies sur des sites perturbés).

Données et ressources

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Saskatchewan
Dossiers similaires