Réchauffement climatique - Scénario de précipitations nationales estivales : 2050

Réchauffement climatique - Scénario de précipitations nationales estivales : 2050 Voici une simulation des changements projetés pour les précipitations estivales (de juin à août), de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Les changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique. Les régimes en été montrent que certaines régions connaîtraient à la fois une hausse et une baisse des précipitations. Le réchauffement des températures de surface aurait pour effet d’accélérer le cycle hydrologique, du moins en partie, ce qui entraînerait une évaporation plus rapide et davantage de précipitations. Les résultats présentés sont issus des simulations de changements climatiques réalisées au moyen du modèle couplé du climat du globe, mis au point par Environnement Canada. 2022-03-14 Ressources naturelles Canada geoinfo@nrcan.gc.ca Nature et environnementSciences et technologiecartechangement climatique Télécharger le fichier en format JPEG2000 Anglais via HTTPJP2 https://ftp.geogratis.gc.ca/pub/nrcan_rncan/raster/atlas_6_ed/eng/614_climate_warming_national_summer_precipitation_scenario_2050.jp2 Télécharger le fichier en format ZIP (PDF, JPG) Anglais via HTTPZIP https://ftp.geogratis.gc.ca/pub/nrcan_rncan/raster/atlas_6_ed/eng/614_climate_warming_national_summer_precipitation_scenario_2050.zip Télécharger le fichier en format JP2 français via HTTPother https://ftp.geogratis.gc.ca/pub/nrcan_rncan/raster/atlas_6_ed/fra/614_rechauffement_climatique_scenario_precipitations_nationales_estivales_2050.jp2 Télécharger le fichier en format ZIP (PDF,JPG) français via HTTPZIP https://ftp.geogratis.gc.ca/pub/nrcan_rncan/raster/atlas_6_ed/fra/614_rechauffement_climatique_scenario_precipitations_nationales_estivales_2050.zip

Voici une simulation des changements projetés pour les précipitations estivales (de juin à août), de 1961 à 1990 jusqu’à la période de 2040 à 2060 pour les régions terrestres du Canada. Les changements présenteraient toutefois des variantes sur le plan géographique. Les régimes en été montrent que certaines régions connaîtraient à la fois une hausse et une baisse des précipitations. Le réchauffement des températures de surface aurait pour effet d’accélérer le cycle hydrologique, du moins en partie, ce qui entraînerait une évaporation plus rapide et davantage de précipitations. Les résultats présentés sont issus des simulations de changements climatiques réalisées au moyen du modèle couplé du climat du globe, mis au point par Environnement Canada.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial
Dossiers similaires