L'empreinte des perturbations anthropiques en zone boréal au Canada telle qu'interprétée à partir d'imagerie satellitaire Landsat de 2008 à 2010 représenter par des carrés 1 km par 1 km.

L'empreinte des perturbations anthropiques en zone boréal au Canada telle qu'interprétée à partir d'imagerie satellitaire Landsat de 2008 à 2010 représenter par des carrés 1 km par 1 km. Le développement d'information géospatiale thématique reliée à la gestion et le suivi des écosystèmes en zone boréale au Canada est essentiel aux chercheurs, gestionnaires des terres, et responsables de politiques. Bien que la région boréale canadienne représente une vaste mosaïque de forêts, terres humides, rivières et lacs, les perturbations anthropiques ont cependant affectées ces écosystèmes causant la perte d'habitats, de la fragmentation ainsi que d'autres menaces à la biodiversité. Divers ensembles de données représentant les perturbations anthropiques existent pour la récolte forestière, les activités hydro-électriques, les établissements humains et les activités pétrolières et gazières. Cependant, l'échelle, les attributs, la période, et la technique de cartographie varient fréquemment entre ces produits. En raison des besoins en données pour supporter une évaluation scientifique sur la population boréale du caribou des bois 2011 , une méthodologie standardisée fut développée et mise en œuvre afin de créer un ensemble de données unique représentant les perturbations anthropiques à travers une portion significative des écosystèmes en milieu boréal au Canada. Les données sur les perturbations anthropiques localisées dans les écosystèmes boréaux PAEB est un ensemble de données vectoriel des différents types de perturbations linéaires et polygonales. Celles-ci furent cartographiées manuellement par l'interprétation d'imagerie Landsat à une échelle d'expression de 1:50,000. Les résultats sommaires démontrent que l'empreinte totale des perturbations anthropiques polygonales est d'approximativement 24 millions ha, dont plus de 60% causée par les blocs de coupe forestière. Le total de perturbations linéaires totalise approximativement 600,000 km, dont 80% provenant des chemins et des lignes d'explorations sismiques. </SPAN><SPAN>Ce produit est composé de 18 couches de données matricielles : 16 représentent les différents types de perturbation, tandis que les 2 autres couches représentent le total des perturbations linéaires et polygonales séparément 2022-02-21 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementperturbation anthropiqueforêt boréalehabitatcouverture terrestreutilisation des terres Datasetother https://ec.gc.ca/data_donnees/STB-DGST/002/BEAD_DATALAYERS.zip L'empreinte des perturbations anthropiques en zone boréal au Canada telle qu'interprétée à partir d'imagerie satellitaire Landsat de 2008 à 2010 représenter par des carrés 1 km par 1 km.other https://ec.gc.ca/data_donnees/STB-DGST/002/BEAD_DATALAYERS.zip

Le développement d'information géospatiale thématique reliée à la gestion et le suivi des écosystèmes en zone boréale au Canada est essentiel aux chercheurs, gestionnaires des terres, et responsables de politiques. Bien que la région boréale canadienne représente une vaste mosaïque de forêts, terres humides, rivières et lacs, les perturbations anthropiques ont cependant affectées ces écosystèmes causant la perte d'habitats, de la fragmentation ainsi que d'autres menaces à la biodiversité. Divers ensembles de données représentant les perturbations anthropiques existent pour la récolte forestière, les activités hydro-électriques, les établissements humains et les activités pétrolières et gazières. Cependant, l'échelle, les attributs, la période, et la technique de cartographie varient fréquemment entre ces produits. En raison des besoins en données pour supporter une évaluation scientifique sur la population boréale du caribou des bois 2011 , une méthodologie standardisée fut développée et mise en œuvre afin de créer un ensemble de données unique représentant les perturbations anthropiques à travers une portion significative des écosystèmes en milieu boréal au Canada. Les données sur les perturbations anthropiques localisées dans les écosystèmes boréaux PAEB est un ensemble de données vectoriel des différents types de perturbations linéaires et polygonales. Celles-ci furent cartographiées manuellement par l'interprétation d'imagerie Landsat à une échelle d'expression de 1:50,000. Les résultats sommaires démontrent que l'empreinte totale des perturbations anthropiques polygonales est d'approximativement 24 millions ha, dont plus de 60% causée par les blocs de coupe forestière. Le total de perturbations linéaires totalise approximativement 600,000 km, dont 80% provenant des chemins et des lignes d'explorations sismiques. Ce produit est composé de 18 couches de données matricielles : 16 représentent les différents types de perturbation, tandis que les 2 autres couches représentent le total des perturbations linéaires et polygonales séparément

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial
Dossiers similaires