Données sur la qualité de l’eau dans le port de Hamilton

Données sur la qualité de l’eau dans le port de Hamilton Le port de Hamilton sur trouve du côté ouest du lac Ontario. Il a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en 1987 en vertu de l’AQEGL du fait que 11 des utilisations bénéfiques du port étaient réputées être altérées. L’une des principales recommandations du Plan d’assainissement du port de Hamilton était de réduire les charges en éléments nutritifs dans le port de Hamilton et d’établir des cibles en matière de qualité de l’eau pour diminuer la quantité d’algues indésirables et améliorer la clarté de l’eau. Ces données à long terme comprennent des données spatiales et temporelles sur la qualité de l’eau recueillies dans le port de Hamilton depuis 1987 afin de mesurer la réponse écologique des efforts d’assainissement. Renseignements supplémentaires Le financement de cette étude a été fournie en partie par le plan d’action des Grands Lacs du gouvernement du Canada (PAGL) et en appui à au secteur préoccupant du Port de Hamilton. En 1987, en vertu de la version révisée de la qualité de l'eau des Grands Lacs, 43 secteurs préoccupants (SP), 12 de qui sont situés au Canada, ont été identifiés comme ayant grandement des utilisations bénéfiques altérées et la qualité de l’eau. Dans le cadre du plan d’action des Grands Lacs un plan de mesures correctives a été formé pour chaque domaine de préoccupation réunissant des experts du gouvernement, l’industrie, les municipalités et les organisations non gouvernementales de l’environnement pour aborder ces répercussions. Aujourd’hui, plus de 900 projets de restauration ont été réalisés avec succès par Environnement et changement climatique Canada et ses partenaires, y compris l’amélioration de l’usine de traitement des eaux usées, la restauration de l’habitat du poisson et de la faune, et des améliorations de la qualité de l’eau. Aujourd’hui, le port de Wheatley (lac Érié), le port de Collingwood et Severn Sound (Baie Georgienne) ont été retirés de la liste comme un sujet de préoccupation. Le port de Spanish et Jackfish Bay (lac Supérieur) sont maintenant des secteurs en voie de rétablissement. Aujourd’hui, la surveillance et la recherche scientifique se poursuit dans les autres secteurs préoccupants pour mesurer la réponse des efforts de redressement. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter : https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/protection-grands-lacs/secteur-preoccupant.html 2022-05-13 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementnutrimentsPlan d’action des Grands LacsGLAPPort de HamiltonQualité de l'eauEau - qualité Voir le Dépôt de données d'ECCC (Anglais)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/sites/areainterest/hamilton-harbour-area-of-concern/hamilton-harbour-water-quality-data/ Voir le Dépôt de données d'ECCC (Français)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/sites/areainterest/hamilton-harbour-area-of-concern/hamilton-harbour-water-quality-data/?lang=fr Publication scientifique - Water quality trends in Hamilton Harbour: Two decades of change in nutrients and chlorophyll a.HTML https://www.bioone.org/doi/abs/10.1016/j.jglr.2008.12.007 Publication scientifique - Hamilton Harbour over the last 25 years: Insights from a long-term comprehensive water quality monitoring program.HTML https://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/14634988.2016.1169686?needAccess=true

Le port de Hamilton sur trouve du côté ouest du lac Ontario. Il a été désigné l’un des 43 secteurs préoccupants en 1987 en vertu de l’AQEGL du fait que 11 des utilisations bénéfiques du port étaient réputées être altérées. L’une des principales recommandations du Plan d’assainissement du port de Hamilton était de réduire les charges en éléments nutritifs dans le port de Hamilton et d’établir des cibles en matière de qualité de l’eau pour diminuer la quantité d’algues indésirables et améliorer la clarté de l’eau. Ces données à long terme comprennent des données spatiales et temporelles sur la qualité de l’eau recueillies dans le port de Hamilton depuis 1987 afin de mesurer la réponse écologique des efforts d’assainissement.

Renseignements supplémentaires

Le financement de cette étude a été fournie en partie par le plan d’action des Grands Lacs du gouvernement du Canada (PAGL) et en appui à au secteur préoccupant du Port de Hamilton.

En 1987, en vertu de la version révisée de la qualité de l'eau des Grands Lacs, 43 secteurs préoccupants (SP), 12 de qui sont situés au Canada, ont été identifiés comme ayant grandement des utilisations bénéfiques altérées et la qualité de l’eau. Dans le cadre du plan d’action des Grands Lacs un plan de mesures correctives a été formé pour chaque domaine de préoccupation réunissant des experts du gouvernement, l’industrie, les municipalités et les organisations non gouvernementales de l’environnement pour aborder ces répercussions. Aujourd’hui, plus de 900 projets de restauration ont été réalisés avec succès par Environnement et changement climatique Canada et ses partenaires, y compris l’amélioration de l’usine de traitement des eaux usées, la restauration de l’habitat du poisson et de la faune, et des améliorations de la qualité de l’eau. Aujourd’hui, le port de Wheatley (lac Érié), le port de Collingwood et Severn Sound (Baie Georgienne) ont été retirés de la liste comme un sujet de préoccupation. Le port de Spanish et Jackfish Bay (lac Supérieur) sont maintenant des secteurs en voie de rétablissement. Aujourd’hui, la surveillance et la recherche scientifique se poursuit dans les autres secteurs préoccupants pour mesurer la réponse des efforts de redressement.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez visiter : https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/protection-grands-lacs/secteur-preoccupant.html

Données et ressources

Dossiers similaires