Toxicité aiguë et chronique des insecticides à base de néonicotinoïdes et de buténolides chez l’amphipode d’eau douce, Hyalella azteca

Toxicité aiguë et chronique des insecticides à base de néonicotinoïdes et de buténolides chez l’amphipode d’eau douce, Hyalella azteca Les néonicotinoïdes sont les insecticides les plus largement utilisés dans le monde. Ils sont préférentiellement toxiques pour les insectes tout en présentant une faible toxicité pour les vertébrés, et cette toxicité sélective a conduit à l'utilisation rapide et omniprésente de ces composés. Cependant, des néonicotinoïdes ont été détectés dans les eaux de surface agricoles et sont connus pour avoir des effets néfastes sur les organismes aquatiques non ciblés. Une large gamme de toxicité a été rapportée pour les crustacés aquatiques, mais la plupart des études se concentrent sur les effets aigus de l'imidaclopride, et peu de données sont disponibles concernant les effets chroniques d'autres néonicotinoïdes ou de substituts de néonicotinoïdes (par exemple, les buténolides). L’objectif de cette étude était d’évaluer la toxicité aiguë et chronique de six néonicotinoïdes (imidaclopride, thiaméthoxame, acétamipride, clothianidine, thiaclopride et dinotéfurane) et d’un buténolide (flupyradifurone) pour l’amphipode d’eau douce Hyalella azteca. Des essais de renouvellement statique statiques (28 jours) uniquement avec de l'eau ont été effectués. La survie a été évaluée chaque semaine et la croissance a été mesurée à la fin de l'exposition. Les concentrations d'imidaclopride et de clothianidine rapportées pour les eaux de surface nord-américaines se situent dans les plages d'effets observées dans la présente étude, ce qui indique que ces composés peuvent potentiellement avoir des effets néfastes sur les populations de H. azteca. 2021-07-29 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementamphipodeHyalella aztecainsecticidespesticidesnéocotinoïdebuténolideseffets sublétauxtoxicitéProduit biochimique ECCC_Hyalella_InsecticideToxicity EN_FR.csvCSV https://data-donnees.ec.gc.ca/data/substances/monitor/acute-and-chronic-toxicity-of-neonicotinoid-and-butenolide-insecticides-to-the-freshwater-amphipod-hyalella-azteca/ECCC_Hyalella_InsecticideToxicity_EN_FR.csv Publication scientifique - «Acute and chronic toxicity of neonicotinoid and butenolide insecticides to the freshwater amphipod, Hyalella azteca»HTML https://doi.org/10.1016/j.ecoenv.2019.03.038 Voir le Dépôt de données d'ECCC (Anglais)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/substances/monitor/acute-and-chronic-toxicity-of-neonicotinoid-and-butenolide-insecticides-to-the-freshwater-amphipod-hyalella-azteca/ Voir le Dépôt de données d'ECCC (Français)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/substances/monitor/acute-and-chronic-toxicity-of-neonicotinoid-and-butenolide-insecticides-to-the-freshwater-amphipod-hyalella-azteca/?lang=fr

Les néonicotinoïdes sont les insecticides les plus largement utilisés dans le monde. Ils sont préférentiellement toxiques pour les insectes tout en présentant une faible toxicité pour les vertébrés, et cette toxicité sélective a conduit à l'utilisation rapide et omniprésente de ces composés. Cependant, des néonicotinoïdes ont été détectés dans les eaux de surface agricoles et sont connus pour avoir des effets néfastes sur les organismes aquatiques non ciblés. Une large gamme de toxicité a été rapportée pour les crustacés aquatiques, mais la plupart des études se concentrent sur les effets aigus de l'imidaclopride, et peu de données sont disponibles concernant les effets chroniques d'autres néonicotinoïdes ou de substituts de néonicotinoïdes (par exemple, les buténolides). L’objectif de cette étude était d’évaluer la toxicité aiguë et chronique de six néonicotinoïdes (imidaclopride, thiaméthoxame, acétamipride, clothianidine, thiaclopride et dinotéfurane) et d’un buténolide (flupyradifurone) pour l’amphipode d’eau douce Hyalella azteca. Des essais de renouvellement statique statiques (28 jours) uniquement avec de l'eau ont été effectués. La survie a été évaluée chaque semaine et la croissance a été mesurée à la fin de l'exposition. Les concentrations d'imidaclopride et de clothianidine rapportées pour les eaux de surface nord-américaines se situent dans les plages d'effets observées dans la présente étude, ce qui indique que ces composés peuvent potentiellement avoir des effets néfastes sur les populations de H. azteca.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial
Dossiers similaires