Tendances des exportations canadiennes en 2020, par taille

Tendances des exportations canadiennes en 2020, par taille Les mesures de confinement adoptées pour lutter contre la pandémie de COVID-19 sont un des facteurs qui ont nui le plus aux exportations canadiennes et à d’autres aspects de l’économie canadienne en 2020. Une caractéristique intéressante du ralentissement due à la COVID-19 est la variation mensuelle exceptionnellement importante de l’activité économique et commerciale, en particulier au cours du premier semestre 2020. Au début de la pandémie, la valeur des exportations et le nombre d’entreprises exportatrices ont beaucoup souffert, diminuant respectivement de 34 % et de 20 % entre février et avril. À partir de mai, tant la valeur des exportations que le nombre d’exportateurs ont commencé à se redresser à un rythme rapide, qui s’est poursuivi pendant la majeure partie de l’été 2020. À partir de l’automne 2020, la reprise des exportations en valeur et du nombre d’exportateurs s’est poursuivie, mais à un rythme plus lent. À la fin de l’année, la valeur des exportations a presque retrouvé son niveau prépandémique (février 2020), mais le nombre d’exportateurs était encore inférieur de 3,5 % au niveau prépandémique. 2022-09-29 Affaires mondiales Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Économie et industrieGouvernement et vie politiqueTransportmesures de confinementpandémie de la Covid-19impacts négatifséconomie canadienneralentissement économiquevariationactivité commercialerécupérersociétés exportatrices Tendances des exportations canadiennes en 2020, par tailleHTML https://www.international.gc.ca/trade-commerce/economist-economiste/analysis-analyse/trade-exporter-tendances-exportations.aspx?lang=eng Tendances des exportations canadiennes en 2020, par tailleHTML https://www.international.gc.ca/trade-commerce/economist-economiste/analysis-analyse/trade-exporter-tendances-exportations.aspx?lang=fra

Les mesures de confinement adoptées pour lutter contre la pandémie de COVID-19 sont un des facteurs qui ont nui le plus aux exportations canadiennes et à d’autres aspects de l’économie canadienne en 2020. Une caractéristique intéressante du ralentissement due à la COVID-19 est la variation mensuelle exceptionnellement importante de l’activité économique et commerciale, en particulier au cours du premier semestre 2020. Au début de la pandémie, la valeur des exportations et le nombre d’entreprises exportatrices ont beaucoup souffert, diminuant respectivement de 34 % et de 20 % entre février et avril. À partir de mai, tant la valeur des exportations que le nombre d’exportateurs ont commencé à se redresser à un rythme rapide, qui s’est poursuivi pendant la majeure partie de l’été 2020. À partir de l’automne 2020, la reprise des exportations en valeur et du nombre d’exportateurs s’est poursuivie, mais à un rythme plus lent. À la fin de l’année, la valeur des exportations a presque retrouvé son niveau prépandémique (février 2020), mais le nombre d’exportateurs était encore inférieur de 3,5 % au niveau prépandémique.

Données et ressources

Dossiers similaires