Produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationaux

Produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationaux L’épidémie de COVID-19 risque d’avoir des répercussions importantes sur les chaînes d’approvisionnement mondiales. Ce rapport présente une analyse sommaire des produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationaux. Il s’agit de produits particulièrement sensibles à ces perturbations, qui pourraient nécessiter une attention accrue des décideurs pour assurer un fonctionnement minimal et répondre aux besoins de première nécessité. En 2019, le Canada a importé près de 10 000 produits distincts correspondant à un code à 10 chiffres du Système harmonisé (SH). Toutefois, pour ces produits, les États-Unis (É.-U.) ont toujours été le ou l’un des principaux fournisseurs du Canada, notamment en raison du caractère unique de nos relations commerciales, conjugué à la forte intégration de nos chaînes d’approvisionnement. Par exemple, ils ont été la principale source de plus de 5 000 produits pour lesquels il existe plusieurs fournisseurs et, pour près du quart d’entre eux, leur part des importations a été supérieure à 90 %. Quant à elle, la Chine a été le deuxième fournisseur du Canada, non seulement parce qu’elle a été la principale source de près de 2 000 produits, mais aussi parce que, pour près de 120 d’entre eux, sa part des importations a été supérieure à 90 %. L’Allemagne, l’Italie et le Mexique ont également figuré parmi nos principaux fournisseurs, chacun étant la principale source d’approvisionnement d’environ 200 produits. 2022-09-29 Affaires mondiales Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Économie et industrieGouvernement et vie politiqueTransportpandémie de Covid-19Chaîne d'approvisionnement mondialeperturbationsproduitslimitéapprovisionnement internationalfonctionnement minimal Produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationauxHTML https://www.international.gc.ca/trade-commerce/economist-economiste/analysis-analyse/products_limited_supply-Canada-produits_nombre_limite.aspx?lang=eng Produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationauxHTML https://www.international.gc.ca/trade-commerce/economist-economiste/analysis-analyse/products_limited_supply-Canada-produits_nombre_limite.aspx?lang=fra

L’épidémie de COVID-19 risque d’avoir des répercussions importantes sur les chaînes d’approvisionnement mondiales. Ce rapport présente une analyse sommaire des produits pour lesquels le Canada dépend d’un nombre limité de fournisseurs internationaux. Il s’agit de produits particulièrement sensibles à ces perturbations, qui pourraient nécessiter une attention accrue des décideurs pour assurer un fonctionnement minimal et répondre aux besoins de première nécessité.

En 2019, le Canada a importé près de 10 000 produits distincts correspondant à un code à 10 chiffres du Système harmonisé (SH). Toutefois, pour ces produits, les États-Unis (É.-U.) ont toujours été le ou l’un des principaux fournisseurs du Canada, notamment en raison du caractère unique de nos relations commerciales, conjugué à la forte intégration de nos chaînes d’approvisionnement. Par exemple, ils ont été la principale source de plus de 5 000 produits pour lesquels il existe plusieurs fournisseurs et, pour près du quart d’entre eux, leur part des importations a été supérieure à 90 %. Quant à elle, la Chine a été le deuxième fournisseur du Canada, non seulement parce qu’elle a été la principale source de près de 2 000 produits, mais aussi parce que, pour près de 120 d’entre eux, sa part des importations a été supérieure à 90 %. L’Allemagne, l’Italie et le Mexique ont également figuré parmi nos principaux fournisseurs, chacun étant la principale source d’approvisionnement d’environ 200 produits.

Données et ressources

Dossiers similaires