Rapport d'étape sur les études stratigraphiques de la plus basse succession de roches protérozoïques, dans le nord des monts Wernecke, au Yukon

A Progress Report on Stratigraphic Investigations of the Lowermost Succession of Proterozoic Rocks, Northern Wernecke Mountains, Yukon This interim report has reviewed stratigraphic characteristics of the lowermost succession of Proterozoic rocks exposed in the northern Wernecke Mountains. This sequence of rocks, which is in excess of 13 km thick, is named the Wernecke Supergroup. The Wernecke Supergroup is composed of three groups which from oldest to youngest are given the informal names Fairchild Lake Group, Quartet Group and Gillespie Lake Group. Several tentative subdivisions of formational status have been described in each of these groups. The Fairchild Lake Group is composed of at least 4 km of generally light grey weathering siltstones, slates and argillites. It is divided into four formations, two of which contain carbonate members:: one formation near the middle of the group, contains ribbed weathering, thinly bedded, siltstone-limestone rhythmites; the other formation at the top of the group consists of interbedded shaly siltstone and dolostone with a distinctive white weathering limestone marker horizon. The Quartet Group, which conformably overlies the Fairchild Lake Group, consists of up to 5 km of monotonous dark grey weathering siltstone, argillite and slate with minor sandstone. The Quartet Group is transitional into the overlying Gillespie Lake Group which is compposed of at least 4 km buff to orange to locally grey weathering dolostone with minor siltstone and sandstone. Metamorphism, faulting, complex folds, the monotonous and cyclical nature of stratigraphy, the lack of distinctive marker horizons and the possibility of facies changes have greatly hindered attempts at stratigraphic reconstruction in rocks of the Wernecke Supergroup. Thus much of the stratigraphic detail within the groups must be considered tentative in nature. Field investigations to be undertaken during the summer of 1978 will help further refine the stratigraphic relationships outlined above. An Appendix to this report contains 19 representative stratigraphic sections which illustrate the main features of these rocks and a 1::250 000 location map showing where the sections are from. 2024-02-16 Gouvernement du Yukon geology@gov.yk.ca Sciences et technologie Reportother https://data.geology.gov.yk.ca/reference/42320 Original metadata (https://open.yukon.ca)HTML https://open.yukon.ca/data/datasets/progress-report-stratigraphic-investigations-lowermost-succession-proterozoic-rocks

Ce rapport intermédiaire a passé en revue les caractéristiques stratigraphiques de la plus basse succession de roches protérozoïques exposées dans le nord des monts Wernecke. Cette séquence de roches, d'une épaisseur de plus de 13 km, est appelée supergroupe de Wernecke. Le Wernecke Supergroup est composé de trois groupes qui, du plus âgé au plus jeune, reçoivent les noms informels Fairchild Lake Group, Quartet Group et Gillespie Lake Group. Plusieurs subdivisions provisoires du statut de formation ont été décrites dans chacun de ces groupes. Le groupe de Fairchild Lake est composé d'au moins 4 km de siltstones, d'ardoises et d'argilites qui s'altèrent généralement de couleur gris clair. Elle est divisée en quatre formations, dont deux contiennent des éléments carbonatés : une formation située près du milieu du groupe contient des rythmites silico-calcaires à couches fines et nervurées ; l'autre formation située au sommet du groupe est constituée de siltstone schisteux et de dolostone intercalaires avec un horizon caractéristique de calcaire blanc altéré. Le Quartet Group, qui surplombe de manière conforme le groupe de Fairchild Lake, comprend jusqu'à 5 km de siltstone, d'argilite et d'ardoise gris foncé monotones altérés par les intempéries avec un peu de grès. Le Quartet fait la transition vers le groupe du lac Gillespie situé au-dessus du lac Gillespie, composé d'au moins 4 km de dolstone altéré de couleur chamois à orange à localement grise avec un peu de siltstone et de grès. Le métamorphisme, les failles, la complexité des plis, la nature monotone et cyclique de la stratigraphie, l'absence d'horizons marqueurs distinctifs et la possibilité de modifications du faciès ont considérablement entravé les tentatives de reconstruction stratigraphique dans les roches du supergroupe de Wernecke. Ainsi, une grande partie des détails stratigraphiques au sein des groupes doivent être considérés comme provisoires. Les études de terrain qui seront entreprises au cours de l'été 1978 permettront d'affiner davantage les relations stratigraphiques décrites ci-dessus. Une annexe à ce rapport contient 19 sections stratigraphiques représentatives qui illustrent les principales caractéristiques de ces roches et une carte de localisation au 1:250 000 indiquant la provenance des coupes.

Données et ressources

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: geology@gov.yk.ca

Dossiers similaires