Empreinte de l’infrastructure - Île-du-Prince-Édouard

Empreinte de l’infrastructure - Île-du-Prince-Édouard L’enlèvement des éléments d’infrastructure désuets et la restauration des sites sont en cours depuis 2009, et un suivi officiel ainsi que des activités de surveillance des forêts et des écosystèmes côtiers ont débuté en 2014. La fonction naturelle d’un écosystème est considérablement dégradée par les éléments d’infrastructure, qu’ils soient au‑dessus du sol ou souterrains. Pour déterminer le degré de perturbation d’un site par rapport à son état naturel, une échelle à cinq niveaux a été créée, le niveau un (1) correspondant à l’absence de fonction écosystémique ou à une valeur écologique extrêmement faible (route aménagée ou bâtiment) et le niveau zéro (0) équivalant à un écosystème entièrement restauré et autosuffisant. Toute l’infrastructure du parc national de l’IPE a été cartographiée à l’aide du SIG et la superficie de son empreinte au sol a été consignée. La cote de perturbation écologique du site (0-1) a été appliquée à tous les secteurs renfermant des éléments d’infrastructure ou à ceux en cours de restauration. Ces données sont mises à jour en fonction du plan de surveillance de la restauration de chaque site. 2018-07-26 Parcs Canada Paul.giroux@pc.gc.ca Nature et environnementparc national de l’IPEforêtinfrastructureempreinte au solétat Empreinte de l’infrastructure - Île-du-Prince-Édouard - 1CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EaDV7aObTz1Iu8J4aRaIUzEBFiL3zVi80Z26Fv1ACRKywQ?e=y0q8XU Empreinte de l’infrastructure - Île-du-Prince-Édouard - Dictionnaire des données - 2CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EaJt46b30wVBrxL0Bra48FUBEkRJS-snIJbj2uHERhEppA?e=TIwpBq

L’enlèvement des éléments d’infrastructure désuets et la restauration des sites sont en cours depuis 2009, et un suivi officiel ainsi que des activités de surveillance des forêts et des écosystèmes côtiers ont débuté en 2014. La fonction naturelle d’un écosystème est considérablement dégradée par les éléments d’infrastructure, qu’ils soient au‑dessus du sol ou souterrains. Pour déterminer le degré de perturbation d’un site par rapport à son état naturel, une échelle à cinq niveaux a été créée, le niveau un (1) correspondant à l’absence de fonction écosystémique ou à une valeur écologique extrêmement faible (route aménagée ou bâtiment) et le niveau zéro (0) équivalant à un écosystème entièrement restauré et autosuffisant. Toute l’infrastructure du parc national de l’IPE a été cartographiée à l’aide du SIG et la superficie de son empreinte au sol a été consignée. La cote de perturbation écologique du site (0-1) a été appliquée à tous les secteurs renfermant des éléments d’infrastructure ou à ceux en cours de restauration. Ces données sont mises à jour en fonction du plan de surveillance de la restauration de chaque site.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Île-du-Prince-Édouard
Dossiers similaires