Zone perturbée par le feu - Lacs-Waterton - forêt

Zone perturbée par le feu - Lacs-Waterton - forêt Le feu joue un rôle important dans la restauration de la santé de nos forêts et maintient la biodiversité en créant une mosaïque de peuplements forestiers de diverses structures d’âge. Les forêts de l’écorégion montagnarde et de l’écorégion subalpine sont devenues denses et trop étendues. Les études sur l’historique des feux donnent à penser que l’utilisation du feu par les Premières Nations était courante, bien qu’elle n’ait probablement pas été omniprésente. L’élimination de la plupart des feux causés par l’humain au début du XXe siècle ainsi que l’extinction des feux et la fragmentation du paysage depuis cette époque ont grandement diminué les superficies brûlées et modifié les régimes de feux. La Catégorie d’état de zones brûlées (CEZB) a été conçue pour être évaluée et présentée comme une mesure de surveillance de l’état dans le cadre du programme national de surveillance de l’intégrité écologique (IE) de l’Agence Parcs Canada dans tous les parcs nationaux renfermant des végétaux dépendants du feu. Cette mesure est fondée étroitement sur le concept de cycle de feux et évalue l’ampleur de l’écart (différence de superficie brûlée) par rapport aux superficies historiques ou de référence brûlées à l’intérieur d’un parc. 2018-04-17 Parcs Canada scott.murphy@pc.gc.ca Nature et environnementperturbation du feudifférence entre régions brûléescycle de feuxSIGcatégorie d’état de zones brûléesampleur de l’écartforêtsAlberta Zones brûlées - Lacs Waterton - Forêts - données - 1CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EUBckb0byVFKvkJxGR7M7B4BJbXXg_9HxPr4pXG3_Eawhg?e=NtDMrE Zones brûlées - Lacs Waterton - Forêts - dictionnaire de données - 2CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EY7ru5wtPHdOhbIRoxS7XC4BLo2A4awHmWD_QPHWu5TeUQ?e=VPNfTk

Le feu joue un rôle important dans la restauration de la santé de nos forêts et maintient la biodiversité en créant une mosaïque de peuplements forestiers de diverses structures d’âge. Les forêts de l’écorégion montagnarde et de l’écorégion subalpine sont devenues denses et trop étendues. Les études sur l’historique des feux donnent à penser que l’utilisation du feu par les Premières Nations était courante, bien qu’elle n’ait probablement pas été omniprésente. L’élimination de la plupart des feux causés par l’humain au début du XXe siècle ainsi que l’extinction des feux et la fragmentation du paysage depuis cette époque ont grandement diminué les superficies brûlées et modifié les régimes de feux. La Catégorie d’état de zones brûlées (CEZB) a été conçue pour être évaluée et présentée comme une mesure de surveillance de l’état dans le cadre du programme national de surveillance de l’intégrité écologique (IE) de l’Agence Parcs Canada dans tous les parcs nationaux renfermant des végétaux dépendants du feu. Cette mesure est fondée étroitement sur le concept de cycle de feux et évalue l’ampleur de l’écart (différence de superficie brûlée) par rapport aux superficies historiques ou de référence brûlées à l’intérieur d’un parc.

Données et ressources

Dossiers similaires