Pluvier siffleur - Kouchibouguac Le pluvier siffleur (Charadrius melodus) est un petit oiseau de rivage en voie de disparition inscrit en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. Cette espèce utilise les rivages océaniques comme sites de reproduction et niche dans les zones sablonneuses douces à végétation clairsemée au-dessus de la ligne d’eau à marée haute. Ces oiseaux sont des indicateurs de la condition des écosystèmes côtiers en raison de leur statut critique, mais aussi puisque cette espèce est sensible aux perturbations humaines, perte ou altération d'habitat, prédation et aux intempéries liées à l'élévation du niveau de la mer ou les changements climatiques. Les vastes îles du cordon littoral au parc national Kouchibouguac sont les hôtes d’un pourcentage considérable de la population le long de la côte atlantique donc notre rôle est crucial pour le résultat de cette espèce à l'échelle continentale. Le programme de surveillance du pluvier siffleur vise à évaluer le statut général de la population de ces oiseaux à travers la productivité (c.-à-d., nombre d’oisillons avec un succès d’envol ou nombre d’œufs éclos par couple nicheur) et l’abondance (c.-à-d., nombre de couples nicheurs); en plus d’améliorer le succès de nidification par l’implémentation de mesures de protection et d'éducation. Ce programme est également une partie intégrante du rétablissement de l'espèce et contribue à un ensemble de données à long terme sur la productivité en collaboration avec d'autres agences gouvernementales ou organisations sans but lucratif. Les méthodes pour cette mesure impliquent un recensement annuel du début mai à la mi-août sur l’ensemble des 25 km du cordon littoral. Les emplacements des nids sont marqués avec un système de positionnement global, et sont ensuite surveillés tous les 3 à 5 jours pour des observations d’oiseaux, couples nicheurs et/ou l'activité des nids. Des informations supplémentaires sur les résultats et les progrès de chaque nid sont notées afin de raccorder la productivité au sort de la couvée. La surveillance est effectuée pendant toute la saison de reproduction, jusqu'à ce que tous les oisillons soient envolés puis que tous les adultes aient quitté les plages du Parc. 2017-10-01 2018-03-12 Parcs Canada eric.tremblay@pc.gc.ca Nature et environnementpluvier siffleurCharadrius melodusespèce en périlen voie de disparitionoiseau de rivageespèce indicatriceécosystèmes côtiersdunes de sableîles du cordon littoralproductivitésuccès d’envolœufs écloscouples nicheurssuccès reproducteurdynamique des populationsperturbation anthropogéniqueintempérieparc national KouchibouguacNouveau-Brunswick Pluvier siffleur - Kouchibouguac - DonnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EdeOY3ZQBGdEjkwIyQgYNNIBaIdQpgSyanFrhh5HpyKBVw?e=6DBfDf Pluvier siffleur - Kouchibouguac - MetadonnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EQu08T8tOItMiyM0_fw4so8BU4fpv8zrSIQXHhVmfWiy-w?e=Ht3OCo

Pluvier siffleur - Kouchibouguac

Le pluvier siffleur (Charadrius melodus) est un petit oiseau de rivage en voie de disparition inscrit en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. Cette espèce utilise les rivages océaniques comme sites de reproduction et niche dans les zones sablonneuses douces à végétation clairsemée au-dessus de la ligne d’eau à marée haute. Ces oiseaux sont des indicateurs de la condition des écosystèmes côtiers en raison de leur statut critique, mais aussi puisque cette espèce est sensible aux perturbations humaines, perte ou altération d'habitat, prédation et aux intempéries liées à l'élévation du niveau de la mer ou les changements climatiques. Les vastes îles du cordon littoral au parc national Kouchibouguac sont les hôtes d’un pourcentage considérable de la population le long de la côte atlantique donc notre rôle est crucial pour le résultat de cette espèce à l'échelle continentale. Le programme de surveillance du pluvier siffleur vise à évaluer le statut général de la population de ces oiseaux à travers la productivité (c.-à-d., nombre d’oisillons avec un succès d’envol ou nombre d’œufs éclos par couple nicheur) et l’abondance (c.-à-d., nombre de couples nicheurs); en plus d’améliorer le succès de nidification par l’implémentation de mesures de protection et d'éducation. Ce programme est également une partie intégrante du rétablissement de l'espèce et contribue à un ensemble de données à long terme sur la productivité en collaboration avec d'autres agences gouvernementales ou organisations sans but lucratif. Les méthodes pour cette mesure impliquent un recensement annuel du début mai à la mi-août sur l’ensemble des 25 km du cordon littoral. Les emplacements des nids sont marqués avec un système de positionnement global, et sont ensuite surveillés tous les 3 à 5 jours pour des observations d’oiseaux, couples nicheurs et/ou l'activité des nids. Des informations supplémentaires sur les résultats et les progrès de chaque nid sont notées afin de raccorder la productivité au sort de la couvée. La surveillance est effectuée pendant toute la saison de reproduction, jusqu'à ce que tous les oisillons soient envolés puis que tous les adultes aient quitté les plages du Parc.

Ressources

Nom de la ressource Type de ressource Format Langue Liens
Pluvier siffleur - Kouchibouguac - Données Jeu de données CSV Anglais
Français
Accès
Pluvier siffleur - Kouchibouguac - Metadonnées Terminologie CSV Anglais
Français
Accès

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Nouveau-Brunswick