Dépôts historiques de mercure et métaux lourds au parc national Kejimkujik, Nouvelle-Écosse reconstruites de carottes de sédiments lacustres

Dépôts historiques de mercure et métaux lourds au parc national Kejimkujik, Nouvelle-Écosse reconstruites de carottes de sédiments lacustres Le parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse, Canada, est une région de nature délicate pour la contamination par les métaux lourds, comme le mercure, en partie en raison de dépôts atmosphériques à long terme de régions industrielles globales et régionales. La région est éloignée de centres industriels, mais est sous le vent des sources principales de pollution en Amérique du Nord et le Canada, et historiquement eu de nombreux sites de mines d’or. La région a également subi l’acidification anthropiques de dépôt de sulfates au cours du 20ieme siècle, ce qui a donné lieu à des conditions favorables limnologiques pour la méthylation de mercure (Hg) dans les lacs de Kejimkujik. Kejimkujik est donc connue pour être un point d’accès sans fil pour la bioaccumulation du méthylmercure (MeHg) et la bioamplification, avec les concentrations de mercure plus élevée détectée dans les populations de plongeon huard (Gavia immer) partout au Canada et en Amérique du Nord. En raison d’un manque de surveillance des dépôts atmosphériques à long terme dans cette région, on sait peu de choses sur la réaction des lacs de Kejimkujik à de multiples changements mondiaux, régionaux et locaux de mercure atmosphérique et sources de métaux. Ici, nous utilisons plusieurs carottes de sédiments lacustres pour reconstituer les flux sédimentaire anthropiques de 45 éléments, y compris le mercure et des métaux lourds de préoccupation pour la dernière ~150 ans. Renseignements supplémentaires Le programme de Changements climatiques et pollution de l'air (CCPA) a été établi en 2016 pour déterminer la gravité et l'étendue des effets néfastes des émissions atmosphériques actuelles et futures sur les écosystèmes aquatiques afin d'appuyer les mesures réglementaires et l'élaboration de politiques. Le programme comprend un certain nombre d'éléments, notamment l'identification, la surveillance et la définition des préoccupations relatives à la qualité de l'air et aux gaz à effet de serre (GES) ; améliorer notre compréhension des effets à court et à long terme des polluants atmosphériques sur l'environnement; élaborer un plan de lutte contre le changement climatique; et surveiller et réduire les émissions nationales et transfrontières de GES. Le programme est également chargé d'identifier et d'étudier les problèmes émergents, y compris les impacts multi-pollutants, les principales sources urbaines et les effets de l'augmentation de la chaleur sur la formation des polluants atmosphériques, entre autres. Soutien continu et coopération des provinces et des territoires, des gouvernements internationaux et des organisations, et du milieu universitaire sont essentiels pour offrir ces priorités aux Canadiens. 2018-09-26 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementcarottes de sédiments lacustresdépôt atmosphériquemétaux lourdschangement climatiquetendances historiquesProgramme de Changements climatiques et pollution de l'air (CCPA)mercureProduit biochimique CCAP_KejimkujikNP_Elements_SedimentCores_EN_FR.csvCSV http://data.ec.gc.ca/data/substances/monitor/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-across-canada-reconstructed-from-lake-sediment-cores/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-in-kejimkujik-national-park-nova-scotia-reconstructed-from-lake-sediment-cores/CCAP_KejimkujikNP_Elements_SedimentCores_EN_FR.csv Voir le Dépôt de données d'ECCC (Anglais)HTML http://data.ec.gc.ca/data/substances/monitor/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-across-canada-reconstructed-from-lake-sediment-cores/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-in-kejimkujik-national-park-nova-scotia-reconstructed-from-lake-sediment-cores Voir le Dépôt de données d'ECCC (Français)HTML http://data.ec.gc.ca/data/substances/monitor/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-across-canada-reconstructed-from-lake-sediment-cores/historic-mercury-and-heavy-metal-deposition-in-kejimkujik-national-park-nova-scotia-reconstructed-from-lake-sediment-cores?lang=fr

Le parc national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse, Canada, est une région de nature délicate pour la contamination par les métaux lourds, comme le mercure, en partie en raison de dépôts atmosphériques à long terme de régions industrielles globales et régionales. La région est éloignée de centres industriels, mais est sous le vent des sources principales de pollution en Amérique du Nord et le Canada, et historiquement eu de nombreux sites de mines d’or. La région a également subi l’acidification anthropiques de dépôt de sulfates au cours du 20ieme siècle, ce qui a donné lieu à des conditions favorables limnologiques pour la méthylation de mercure (Hg) dans les lacs de Kejimkujik. Kejimkujik est donc connue pour être un point d’accès sans fil pour la bioaccumulation du méthylmercure (MeHg) et la bioamplification, avec les concentrations de mercure plus élevée détectée dans les populations de plongeon huard (Gavia immer) partout au Canada et en Amérique du Nord. En raison d’un manque de surveillance des dépôts atmosphériques à long terme dans cette région, on sait peu de choses sur la réaction des lacs de Kejimkujik à de multiples changements mondiaux, régionaux et locaux de mercure atmosphérique et sources de métaux. Ici, nous utilisons plusieurs carottes de sédiments lacustres pour reconstituer les flux sédimentaire anthropiques de 45 éléments, y compris le mercure et des métaux lourds de préoccupation pour la dernière ~150 ans.

Renseignements supplémentaires

Le programme de Changements climatiques et pollution de l'air (CCPA) a été établi en 2016 pour déterminer la gravité et l'étendue des effets néfastes des émissions atmosphériques actuelles et futures sur les écosystèmes aquatiques afin d'appuyer les mesures réglementaires et l'élaboration de politiques. Le programme comprend un certain nombre d'éléments, notamment l'identification, la surveillance et la définition des préoccupations relatives à la qualité de l'air et aux gaz à effet de serre (GES) ; améliorer notre compréhension des effets à court et à long terme des polluants atmosphériques sur l'environnement; élaborer un plan de lutte contre le changement climatique; et surveiller et réduire les émissions nationales et transfrontières de GES. Le programme est également chargé d'identifier et d'étudier les problèmes émergents, y compris les impacts multi-pollutants, les principales sources urbaines et les effets de l'augmentation de la chaleur sur la formation des polluants atmosphériques, entre autres.

Soutien continu et coopération des provinces et des territoires, des gouvernements internationaux et des organisations, et du milieu universitaire sont essentiels pour offrir ces priorités aux Canadiens.

  • Éditeur - Nom actuel de l’organisation: Environnement et Changement climatique Canada
  • Organisation - Titre lors de la publication: Environnement et Changement Climatique Canada
  • Licence: Licence du gouvernement ouvert - Canada

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Nom de la région géographique:

Ontario
Dossiers similaires