Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton Quoi? Des parcelles destinées à la surveillance de la santé des forêts font l’objet d’un suivi dans les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton dans le but de déterminer si des changements historiques se produisent. Quand? Dans les régions forestières boréale et acadienne, le suivi pour ce programme est effectué sur un cycle de cinq ans; l’échantillonnage a généralement lieu en juillet ou en août. Comment? Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton suit un protocole de surveillance de la santé des arbres élaboré par le Réseau d’évaluation et de surveillance écologiques (RESE). Il a été établi par le Service canadien des forêts afin d’évaluer la composition taxinomique, le taux de croissance, l’état des cimes et les défauts de la tige dans le but de déceler les changements affectant la santé des arbres dans les forêts canadiennes. Dans une parcelle d’échantillonage définie, des données sont recueillies sur les essences forestières qui y sont représentées. Des données générales sont recueillies sur l’essence de l’arbre, l’âge de l’arbre, le diamètre de l’arbre, les perturbations qui l’affectent et le couvert forestier, ceci afin d’évaluer la santé générale du peuplement. Pourquoi? Les tendances affectant la santé des forêts sont surveillées dans les régions forestières boréale et acadienne à la suite de quelques perturbations historiques assez importantes. Après une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette au début des années 1980, et la forte augmentation de la population d’orignaux qui s’en est suivie, les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton ont subi des changements radicaux en ce qui concerne leur composition/régénération. Les écosystèmes forestiers du parc, qui renferment une partie importante des forêts anciennes restantes de la Nouvelle-Écosse, montrent des signes d’altération de leur régénération. 2018-04-17 Parcs Canada robert.howey@pc.gc.ca Nature et environnementParc national des Hautes-Terres-du-Cap-BretonRégion forestière acadienneRégion forestière boréaleVieux peuplementsRégénérationSanté des forêtsPerturbation Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton - données de régénération - 1CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/Ec0eAMZmLxBAva7Fyp3Z8qwB8UlhbpbewjrQF8VEdbHwsA?e=vVjW0q Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton - données de carotte d’arbre - 2CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EWoKdrWpD7dIrpCZSRQJIp4B9pIZNi98o3JrJBbzZFi_tQ?e=Iupw7z Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton - données de santé des arbres - 3CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EZjh37YSgr9BpbYd-sJXlSwBoy-FXi1XYwrYk9MB_Gy7ZQ?e=XYQ4aC Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton - données de perturbations - 4CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/ETgtHLr6TDNDorLThbfsEqIBYkwYOalW1PDj5HHGkb3mXQ?e=QSrLao Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton - données des sitesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/Ee1xgp-qaylNr2IJNt_1UucBEv56FAmfRvufSotM70wp1g?e=m2KviD Indice de santé des forêts – Hautes-Terres-du-Cap-Breton- dictionnaire de donnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EXpFU_ZHX9FGtsmZc_tN_cUBBYeQs6SlDsdWfBWGbA80jw?e=kQxOXd

Quoi? Des parcelles destinées à la surveillance de la santé des forêts font l’objet d’un suivi dans les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton dans le but de déterminer si des changements historiques se produisent. Quand? Dans les régions forestières boréale et acadienne, le suivi pour ce programme est effectué sur un cycle de cinq ans; l’échantillonnage a généralement lieu en juillet ou en août. Comment? Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton suit un protocole de surveillance de la santé des arbres élaboré par le Réseau d’évaluation et de surveillance écologiques (RESE). Il a été établi par le Service canadien des forêts afin d’évaluer la composition taxinomique, le taux de croissance, l’état des cimes et les défauts de la tige dans le but de déceler les changements affectant la santé des arbres dans les forêts canadiennes. Dans une parcelle d’échantillonage définie, des données sont recueillies sur les essences forestières qui y sont représentées. Des données générales sont recueillies sur l’essence de l’arbre, l’âge de l’arbre, le diamètre de l’arbre, les perturbations qui l’affectent et le couvert forestier, ceci afin d’évaluer la santé générale du peuplement. Pourquoi? Les tendances affectant la santé des forêts sont surveillées dans les régions forestières boréale et acadienne à la suite de quelques perturbations historiques assez importantes. Après une épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette au début des années 1980, et la forte augmentation de la population d’orignaux qui s’en est suivie, les régions forestières boréale et acadienne du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton ont subi des changements radicaux en ce qui concerne leur composition/régénération. Les écosystèmes forestiers du parc, qui renferment une partie importante des forêts anciennes restantes de la Nouvelle-Écosse, montrent des signes d’altération de leur régénération.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Nouvelle-Écosse
Dossiers similaires