Situation oiseaux marins - Forillon

Situation oiseaux marins - Forillon Cet ensemble de données contient les résultats des différents inventaires d’oiseaux marins nicheurs effectués au parc national Forillon. Les oiseaux marins sont reconnus comme de bons indicateurs de la qualité des écosystèmes marins et plus particulièrement de l’abondance des espèces proies dont ils dépendent. C’est la raison pour laquelle le suivi des populations d’oiseaux marins fait partie du programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc national Forillon. L’abondance des différentes espèces d’oiseaux marins est déterminée par un dénombrement total des nids dans les falaises durant la période de nidification. Ce recensement complet de la population est habituellement réalisé dans le cadre d’un inventaire en bateau couvrant l’ensemble du territoire côtier du parc. Les espèces qui ont été considérées au cours des inventaires sont la mouette tridactyle (Rissa tridactyla), le cormoran à aigrettes (Phalacrocorax auritus), le goéland marin (Larus marinus), le goéland argenté (Larus argentatus), le petit pingouin (Alca torda), le guillemot marmette (Uria aalge) et le guillemot à miroir (Cepphus grylle). Le premier jeu de données contient les résultats des dénombrements d’oiseaux marins nicheurs au parc national Forillon effectués en 1973, 1977, 1982 et 1989. Lors de l’inventaire de 1989, les employés du parc national Forillon ont dénombré seulement la mouette tridactyle, le cormoran à aigrettes et le petit pingouin. Le deuxième jeu de données contient les résultats du dénombrement d’oiseaux marins nicheurs au parc national Forillon effectué en 1999. Lors de cet inventaire, c’est le nombre le plus élevé de nids (ou d’individus) recensé par les deux observateurs indépendants qui a été retenu. Dans le troisième jeu de données portant sur les inventaires de 2008 et 2016, le dénombrement des nids est fait par deux observateurs indépendants, soit directement à partir du bateau ou à partir de photographies de sections de falaises. 2018-09-25 Parcs Canada daniel.sigouin@pc.gc.ca Nature et environnementoiseaux marinsinventairemouette tridactylegoélandpetit pingouinguillemot à miroircormorant à aigrettesnids Oiseaux marins - Forillon - Données - 1CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EaP8stcW089Dnyzg2CreKqYBD450NuHM0H6LlyKQnBTmHQ?e=xse9zY Oiseaux marins - Forillon - Données - 2CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EUZRof3pKEZAqF0rTM0s5HsBbOTFVdEnd4QCWwyLSbFpbQ?e=8AfjWk Oiseaux marins - Forillon - Données - 3CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EcYWWhLszcBLpUr51Qzgeg0BD3CqYYA000rsu6mA-9Eb7Q?e=IXz16M Oiseaux marins - Forillon - Dictionnaire de donnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/Ec2hhy9MCyxPjHgy4yuKMikBDjhMVTtFTcNg7lDp8eAI2g?e=lOKXpm Oiseaux marins - Forillon - Format des nombres et CSVTXT https://124gc.sharepoint.com/:t:/s/external/_layouts/15/download.aspx/ESVZapHViN1DhJ2fkpXbC6kBE42oPiezBWwMmIZdo29-7Q?e=PlSnrn

Cet ensemble de données contient les résultats des différents inventaires d’oiseaux marins nicheurs effectués au parc national Forillon. Les oiseaux marins sont reconnus comme de bons indicateurs de la qualité des écosystèmes marins et plus particulièrement de l’abondance des espèces proies dont ils dépendent. C’est la raison pour laquelle le suivi des populations d’oiseaux marins fait partie du programme de surveillance de l’intégrité écologique du parc national Forillon. L’abondance des différentes espèces d’oiseaux marins est déterminée par un dénombrement total des nids dans les falaises durant la période de nidification. Ce recensement complet de la population est habituellement réalisé dans le cadre d’un inventaire en bateau couvrant l’ensemble du territoire côtier du parc. Les espèces qui ont été considérées au cours des inventaires sont la mouette tridactyle (Rissa tridactyla), le cormoran à aigrettes (Phalacrocorax auritus), le goéland marin (Larus marinus), le goéland argenté (Larus argentatus), le petit pingouin (Alca torda), le guillemot marmette (Uria aalge) et le guillemot à miroir (Cepphus grylle). Le premier jeu de données contient les résultats des dénombrements d’oiseaux marins nicheurs au parc national Forillon effectués en 1973, 1977, 1982 et 1989. Lors de l’inventaire de 1989, les employés du parc national Forillon ont dénombré seulement la mouette tridactyle, le cormoran à aigrettes et le petit pingouin. Le deuxième jeu de données contient les résultats du dénombrement d’oiseaux marins nicheurs au parc national Forillon effectué en 1999. Lors de cet inventaire, c’est le nombre le plus élevé de nids (ou d’individus) recensé par les deux observateurs indépendants qui a été retenu. Dans le troisième jeu de données portant sur les inventaires de 2008 et 2016, le dénombrement des nids est fait par deux observateurs indépendants, soit directement à partir du bateau ou à partir de photographies de sections de falaises.

Données et ressources

Dossiers similaires