Concentrations de matières particulaires en suspension (MPS) du Saint-Laurent

Concentrations de matières particulaires en suspension (MPS) du Saint-Laurent La couche fournit des informations sur les concentrations de matières particulaire en suspension (MPS) par secteur. Il existe un phénomène d'intéraction naturelle entre les hydrocarbures et la MPS, formant des agrégats hydrocarbures-MPS. La MPS dans la colonne d'eau donc a un effet sur la capacité des hydrocarbures à s'écouler vers le fond sous forme d'agrégats (Gong et al., 2014 ; Fitzpatrick et al., 2015, cités dans Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec, 2015). Information additionnelle Les données de matière particulaire en suspension de cette couche de données proviennent de sources multiples étant donné le besoin de couvrir la portion du Saint-Laurent allant de Montréal à Anticosti. Celle-ci a été découpée en 6 zones différentes. Denis Lefaivre, chercheur à l’Institut Maurice-Lamontagne, a fourni les coordonnées des points permettant le découpage des zones. Les valeurs pour chaque zone proviennent de différentes études effectuées à différentes décennies. Les références sont citées ici-bas pour chacun des polygones allant de l’ouest vers l’est, ainsi que pour le sommaire: 1- Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et Environnement et Changement climatique Canada, 2016. Recommandations pour la gestion des matières en suspension (MES) lors des activités de dragage. Québec. 64 pages et annexes. http://planstlaurent.qc.ca/fileadmin/publications/diverses/Registre_de_dragage/Recommandations_dragage.pdf 2- D’Anglejan, B. 1990. Recent Sediments and Sediment Transport Processes in the St. Lawrence Estuary. In Oceanography of a Large-Scale Estuarine System : The St. Lawrence, edited by M. I. El-Sabh and N. Silverberg. New York: Springer-Verlag, 109-153. 3- Silverberg, N., and B. Sundby. 1979. Observations in the turbidity maximum of the St. Lawrence estuary. Can. J. Earth Sci.16:939-950. 4- Michel Lebeuf, 2016, Données personnelles non publiées. 5- Sundby, B. 1974. Distribution and Transport of Suspended Particulate Matter in the Gulf of St. Lawrence. Canadian Journal of Earth Sciences11 (11):1517-1533. 6- Gong, Y., X. Zhao, Z. Cai, S. E. O'Reilly, X. Hao and D. Zhao. 2014. A review of oil, dispersedoil and sediment interactions in the aquatic environment: Influence on the fate, transportand remediation of oil spills. Marine Pollution Bulletin, vol. 79: 1-2, p.16-33. 7- Fitzpatrick, F.A., M.C., Boufadel, R., Johnson, K., Lee, T.P., Graan, A.C., Bejarano, Z.,Zhu, D., Waterman, D.M., Capone, E., Hayter, S.K., Hamilton, T., Deffer, M.H.,Garcia, et J.S., Hassan. 2015. Oil-particle interactions and submergence from crudeoil spills in marine and freshwater environments – Review of the science and futurescience needs. U.S. Geological Survey Open-file report 2015-2016, 33 p. 8- Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec,2015.Hydrocarbures pétroliers : caractéristiques, devenir et criminalistique environnementale –Études GENV222 et GENV23, Évaluation environnementale stratégique globale sur leshydrocarbures. Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contreles changements climatiques, 41 p. et annexes. 9- CSL – Centre Saint-Laurent, 1997. Le Saint-Laurent : dynamique et contamination des sédiments, Montréal, Environnement Canada – Région du Québec, Conservation de l’environnement, 127 p. (coll. BILAN Saint-Laurent). [Rapport thématique sur l’état du Saint-Laurent]. 2019-09-20 Pêches et Océans Canada gddaiss-dmsaisb@dfo-mpo.gc.ca Nature et environnementmatière particulaire en suspensionchimie de la merFleuve Saint-LaurentEstuaire du Saint-LaurentGolfe du Saint-LaurentSciences de la terreOcéan Matiere particulaire ens suspensionCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/MPS/ParticulateMatter_MatiereParticulaire_DonneesData.csv Dictionnaire de donnéesCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/MPS/DataDictionary_DictionnaireDonnees.csv Matière particulaire en suspensionESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/ParticulateMatter_MatiereParticulaire_StLaurent/MapServer/0 Matière particulaire en suspensionESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/ParticulateMatter_MatiereParticulaire_StLaurent/MapServer/0

La couche fournit des informations sur les concentrations de matières particulaire en suspension (MPS) par secteur. Il existe un phénomène d'intéraction naturelle entre les hydrocarbures et la MPS, formant des agrégats hydrocarbures-MPS. La MPS dans la colonne d'eau donc a un effet sur la capacité des hydrocarbures à s'écouler vers le fond sous forme d'agrégats (Gong et al., 2014 ; Fitzpatrick et al., 2015, cités dans Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec, 2015).

Information additionnelle

Les données de matière particulaire en suspension de cette couche de données proviennent de sources multiples étant donné le besoin de couvrir la portion du Saint-Laurent allant de Montréal à Anticosti. Celle-ci a été découpée en 6 zones différentes. Denis Lefaivre, chercheur à l’Institut Maurice-Lamontagne, a fourni les coordonnées des points permettant le découpage des zones. Les valeurs pour chaque zone proviennent de différentes études effectuées à différentes décennies.

Les références sont citées ici-bas pour chacun des polygones allant de l’ouest vers l’est, ainsi que pour le sommaire:

1- Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et Environnement et Changement climatique Canada, 2016. Recommandations pour la gestion des matières en suspension (MES) lors des activités de dragage. Québec. 64 pages et annexes. http://planstlaurent.qc.ca/fileadmin/publications/diverses/Registre_de_dragage/Recommandations_dragage.pdf

2- D’Anglejan, B. 1990. Recent Sediments and Sediment Transport Processes in the St. Lawrence Estuary. In Oceanography of a Large-Scale Estuarine System : The St. Lawrence, edited by M. I. El-Sabh and N. Silverberg. New York: Springer-Verlag, 109-153.

3- Silverberg, N., and B. Sundby. 1979. Observations in the turbidity maximum of the St. Lawrence estuary. Can. J. Earth Sci.16:939-950.

4- Michel Lebeuf, 2016, Données personnelles non publiées.

5- Sundby, B. 1974. Distribution and Transport of Suspended Particulate Matter in the Gulf of St. Lawrence. Canadian Journal of Earth Sciences11 (11):1517-1533.

6- Gong, Y., X. Zhao, Z. Cai, S. E. O'Reilly, X. Hao and D. Zhao. 2014. A review of oil, dispersedoil and sediment interactions in the aquatic environment: Influence on the fate, transportand remediation of oil spills. Marine Pollution Bulletin, vol. 79: 1-2, p.16-33.

7- Fitzpatrick, F.A., M.C., Boufadel, R., Johnson, K., Lee, T.P., Graan, A.C., Bejarano, Z.,Zhu, D., Waterman, D.M., Capone, E., Hayter, S.K., Hamilton, T., Deffer, M.H.,Garcia, et J.S., Hassan. 2015. Oil-particle interactions and submergence from crudeoil spills in marine and freshwater environments – Review of the science and futurescience needs. U.S. Geological Survey Open-file report 2015-2016, 33 p.

8- Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec,2015.Hydrocarbures pétroliers : caractéristiques, devenir et criminalistique environnementale –Études GENV222 et GENV23, Évaluation environnementale stratégique globale sur leshydrocarbures. Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contreles changements climatiques, 41 p. et annexes.

9- CSL – Centre Saint-Laurent, 1997. Le Saint-Laurent : dynamique et contamination des sédiments, Montréal, Environnement Canada – Région du Québec, Conservation de l’environnement, 127 p. (coll. BILAN Saint-Laurent). [Rapport thématique sur l’état du Saint-Laurent].

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Point de livraison: 850, route de la Mer, C. P. 1000

Ville: Mont-Joli

Zone administrative:

Code postal: G5H 3Z4

Pays: Canada

Adresse de courrier électronique: gddaiss-dmsaisb@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires