Probabilité de gel pour les cultures de saison chaude (< 0°C)

Probabilité de gel pour les cultures de saison chaude (< 0°C) Probabilité qu’il y ait des jours gel. Le nombre de jours de la période de prévision où la température minimale est inférieureà à la température du gel, température à laquelle les dommages causés par le gel se produisent. Cette température est de 0 °C pour les cultures de saison chaude (ffd_warm_prob). La probabilité prévue pour les semaines 1 et 2 est disponible tous les jours du 1er avril au 31 octobre. La probabilité prévue pour les semaines 3 et 4 est disponible toutes les semaines (jeudi) du 1er avril au 31 octobre. Les cultures de saison chaude nécessitent des températures relativement chaudes. Le haricot, le soja, le maïs et la patate douce en sont des exemples typiques. Ces cultures poussent normalement pendant l’été et au début de l’automne, puis mûrissent à la fin de l’automne dans le sud du Canada seulement. Les autres régions agricoles du Canada ne connaissent pas toujours des saisons de croissance suffisamment longues pour que ces plantes atteignent la maturité. La température optimale pour de telles cultures est de 30 °C. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) ont élaboré ensemble une série d’indices agrométéorologiques des phénomènes extrêmes fondés sur quatre grandes catégories de facteurs météorologiques : température, précipitations, chaleur et vent. Les indices de conditions météorologiques extrêmes sont conçus comme des outils de prévision à court terme et sont produits à l’aide des prévisions à moyen terme d’ECCC pour créer un indice hebdomadaire produit sur une base quotidienne. 2021-09-13 Agriculture et Agroalimentaire Canada Agri-Geomatics-Agrog@agr.gc.ca Nature et environnementSciences et technologieIndices de conditions météorologiques extrêmesMétéorologieAgricultureTempératureTerre agricolePrévisions météorologiquesClimatTemps (Météorologie) Spécifications du produit (français)PDF https://agriculture.canada.ca/atlas/data_donnees/cli/extremeWeatherIndices/supportdocument_documentdesupport/fr/Indices_de_conditions_meteorologiques_extremes_Temperature_SPC_ISO_19131.pdf Spécifications du produit (anglais)PDF https://agriculture.canada.ca/atlas/data_donnees/cli/extremeWeatherIndices/supportdocument_documentdesupport/en/ISO_19131_ExtremeWeatherIndices_Temperature_Data_Product_Specification.pdf Fichiers GeoTIF préemballés (aucun élément linguistique)GeoTIF https://agriculture.canada.ca/atlas/data_donnees/cli/extremeWeatherIndices/data_donnees/tif/temperature/ffd/ Cartes préemballés (anglais)PDF https://agriculture.canada.ca/atlas/data_donnees/cli/extremeWeatherIndices/maps_cartes/en/temperature/ffd/ Cartes préemballés (français)PDF https://agriculture.canada.ca/atlas/data_donnees/cli/extremeWeatherIndices/maps_cartes/fr/temperature/ffd/

Probabilité qu’il y ait des jours gel. Le nombre de jours de la période de prévision où la température minimale est inférieureà à la température du gel, température à laquelle les dommages causés par le gel se produisent. Cette température est de 0 °C pour les cultures de saison chaude (ffd_warm_prob).

La probabilité prévue pour les semaines 1 et 2 est disponible tous les jours du 1er avril au 31 octobre.

La probabilité prévue pour les semaines 3 et 4 est disponible toutes les semaines (jeudi) du 1er avril au 31 octobre.

Les cultures de saison chaude nécessitent des températures relativement chaudes. Le haricot, le soja, le maïs et la patate douce en sont des exemples typiques. Ces cultures poussent normalement pendant l’été et au début de l’automne, puis mûrissent à la fin de l’automne dans le sud du Canada seulement. Les autres régions agricoles du Canada ne connaissent pas toujours des saisons de croissance suffisamment longues pour que ces plantes atteignent la maturité. La température optimale pour de telles cultures est de 30 °C.

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) ont élaboré ensemble une série d’indices agrométéorologiques des phénomènes extrêmes fondés sur quatre grandes catégories de facteurs météorologiques : température, précipitations, chaleur et vent. Les indices de conditions météorologiques extrêmes sont conçus comme des outils de prévision à court terme et sont produits à l’aide des prévisions à moyen terme d’ECCC pour créer un indice hebdomadaire produit sur une base quotidienne.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: Agri-Geomatics-Agrog@agr.gc.ca

Dossiers similaires