Végétation non indigène de la forêt – Parc national Banff

Végétation non indigène de la forêt – Parc national Banff Le parc national Banff surveille les plantes exotiques envahissantes à l’aide de transects permanents, aléatoires et stratifiés, établis dans chacune des trois zones de gestion, à grande proximité des vecteurs de propagation (routes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couvert de toutes les espèces non indigènes détectées est consigné le long de chaque transect au moyen d’un échantillonnage linéaire. 2018-04-06 Parcs Canada brian.yakiwchuk@pc.gc.ca Nature et environnementespèces exotiques envahissantesplantes envahissanteszones de gestion des plantesforêtparc national Banff Végétation non indigène de la forêt – Parc national BanffCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EQNydeY0wdRDjAUySJizKS0BdD2Yj_8BK21ILfclNi9eXQ?e=2yfby5 Végétation non indigène de la forêt – Parc national Banff- Dictionnaire de donnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EZvWd2Vz311AkntyAKEJmUcBJlhdRDJciNwobZAXeMPbew?e=1EFcOR

Le parc national Banff surveille les plantes exotiques envahissantes à l’aide de transects permanents, aléatoires et stratifiés, établis dans chacune des trois zones de gestion, à grande proximité des vecteurs de propagation (routes, sentiers, terrains de camping, etc.). Le pourcentage de couvert de toutes les espèces non indigènes détectées est consigné le long de chaque transect au moyen d’un échantillonnage linéaire.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Alberta
Dossiers similaires