Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréative.

Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréative. Emplacement et coordonnées des Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréative. La communauté des pêcheurs sportifs a un rôle important à jouer dans la récupération des micromarques magnétisées codées qui ont été posées sur le saumon coho et le saumon quinnat. Une micromarque magnétisée codée est une pièce de câble d'un millimètre sur laquelle a été gravé un numéro unique à l'aide d'un laser. La micromarque est insérée dans le cartilage du nez des jeunes saumons avant qu’ils n’entament leur migration vers l’océan. Le Canada et les États-Unis marquent plus de 50 millions de jeunes saumons tous les ans. Le MPO applique ainsi environ 5,5 millions de micromarques, soit près de 5,5 kilomètres de câble. Les pêcheurs à la ligne peuvent reconnaître la présence d'une micromarque magnétisée codée à l'absence de nageoire adipeuse (située sur la surface dorsale du saumon). Si vous avez pêché un saumon coho ou quinnat comportant une nageoire adipeuse coupée, il suffit de retirer la tête du poisson, de remplir une étiquette de pêche récréative, puis de soumettre la tête à l'un des Dépôts de récupération des têtes de salmonidés pris dans des pêches récréatives dans la zone. Il est aussi important de déposer les têtes provenant des zones estuariennes ou dulcicoles que de ramener celles provenant des zones maritimes. Même si les pêcheurs qui pêchent près des écloseries savent de manière relativement sûre d’où proviennent leurs prises, aucun renseignement ne sera enregistré s’ils ne déposent pas les têtes provenant des poissons sans nageoire adipeuse. Sans ces données, l’état des stocks et la valeur de la ressource risquent d’être sous-évalués. 2022-09-01 Pêches et Océans Canada Erik.Grundmann@dfo-mpo.gc.ca FormatUn poisson marquéLa nageoire adipeuseSaumon cohoSaumon quinnatLes micromarques codéesLe Programme de récupération des têtes de salmonidésPacifiqueColombie-BritanniqueGestion des pêchesPoissonPêcheriesPêche sportiveCouveuse Pacific_Recreational_Fishery_Salmon_Head_DepotsCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Recreational_Fishery_Salmon_Head_Depots/Pacific-Recreational-Fishery-Salmon-Head-Depots.csv Dictionnaire de Données Dépôts de récupération des têtes de salmonidésHTML https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Recreational_Fishery_Salmon_Head_Depots/Data_Dictionary_Salmon_Head_Depots.htm Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréativeESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Pacific_Recreational_Fishery_Salmon_Head_Depots/MapServer/0 Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréativeESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Pacific_Recreational_Fishery_Salmon_Head_Depots/MapServer/1

Emplacement et coordonnées des Dépôts de récupération des têtes de salmonidés du Pacifique provenant de la pêche récréative.

La communauté des pêcheurs sportifs a un rôle important à jouer dans la récupération des micromarques magnétisées codées qui ont été posées sur le saumon coho et le saumon quinnat. Une micromarque magnétisée codée est une pièce de câble d'un millimètre sur laquelle a été gravé un numéro unique à l'aide d'un laser. La micromarque est insérée dans le cartilage du nez des jeunes saumons avant qu’ils n’entament leur migration vers l’océan. Le Canada et les États-Unis marquent plus de 50 millions de jeunes saumons tous les ans. Le MPO applique ainsi environ 5,5 millions de micromarques, soit près de 5,5 kilomètres de câble. Les pêcheurs à la ligne peuvent reconnaître la présence d'une micromarque magnétisée codée à l'absence de nageoire adipeuse (située sur la surface dorsale du saumon). Si vous avez pêché un saumon coho ou quinnat comportant une nageoire adipeuse coupée, il suffit de retirer la tête du poisson, de remplir une étiquette de pêche récréative, puis de soumettre la tête à l'un des Dépôts de récupération des têtes de salmonidés pris dans des pêches récréatives dans la zone. Il est aussi important de déposer les têtes provenant des zones estuariennes ou dulcicoles que de ramener celles provenant des zones maritimes. Même si les pêcheurs qui pêchent près des écloseries savent de manière relativement sûre d’où proviennent leurs prises, aucun renseignement ne sera enregistré s’ils ne déposent pas les têtes provenant des poissons sans nageoire adipeuse. Sans ces données, l’état des stocks et la valeur de la ressource risquent d’être sous-évalués.

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: Erik.Grundmann@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires