Unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustre

Unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustre Unités de conservation (UC) : Une UC s'entend d'un groupe de saumon sauvage suffisamment isolé des autres groupes pour que, s'il venait à disparaître, il soit très peu probable qu'il puisse se rétablir naturellement dans un délai acceptable, p. ex. la durée de vie d'un être humain ou un nombre précis de générations de saumon. Holtby et Ciruna (2007) ont fourni un cadre pour l’aggrégat des cinq espèces de saumon (genre Oncorhynchus) trouvées sur la côte canadienne du Pacifique dans les unités de conservation propres aux espèces en fonction de trois principales caractéristiques : écotypologie, cycle biologique et génétique. La première étape de la description des unités de conservation repose uniquement sur l’écologie. Les écotypologies utilisées dans ce cadre incluent une caractérisation combinée d’environnements marins d’eau douce et d’eaux à proximité du littoral, dits « zone adaptative conjointe ». Dans la deuxième étape, nous utilisons le cycle biologique, la génétique moléculaire et d’autres caractérisations écologiques pour regrouper ou séparer les unités de la première étape en unités de conservation sous leur forme finale. Il en résulte des unités de conservation qui sont décrites au moyen de l’application commune des trois axes. Il est important de souligner que les unités de conservation se distinguent des autres agrégats du saumon du Pacifique, telles que les unités désignables (UD) en vertu de la Loi sur les espèces en péril ou les zones de gestion. Sites de dénombrement des unités de conservation : Les données d’énumération de reproducteurs de saumons dans la région du Pacifique sont stockées et gérées dans le nouveau système de données sur les remontes de saumon (NuSDRS). Le terme « remontes » est utilisé pour faire référence au groupe de saumons matures qui ont échappé des diverses sources d’exploitation et sont retournés à l’eau douce pour frayer et se reproduire. Ces données sont assignées à un « site de dénombrement », qui peut être un cours d’eau complet avec un terminal portuaire, un affluent d’un plus grand cours d’eau ou une portée définie dans un cours d’eau qui peut englober ou non la population en entier, mais représente un indice de l’abondance de cette population. État des unités de conservation : Les unités de conservation forment l’unité de base pour l’évaluation en vertu de la politique canadienne pour la conservation de la politique concernant le saumon sauvage (PSS) (MPO 2005). L’état biologique d’une unité de conservation est évalué à partir d’un nombre de paramètres (Holt et al. 2009; Holt 2009), qui indiquent une zone d’état de la PSP. Rouge (mauvais état), ambre (état marginal) ou vert (état sain). Une étape finale comprend tous les paramètres et les renseignements sur l’état dans un état intégré final pour chaque unité de conservation, ainsi qu’un commentaire d’expert pour appuyer la détermination de l’état final (p. e.x., MPO 2012; MPO 2016). Ces renseignements servent d’intrants pour les processus de gestion des pêches afin d’aider à prioriser les activités d’évaluation et les mesures de gestion. Remarque : Les limites des UC ont été examinées en 2020-2021 et ont été mises à jour de l’échelle 1:50 000 à l’échelle 1:20 000 de l’Atlas des eaux douces de la Colombie Britannique. Les limites des UC ont été mises à jour pour la dernière fois en juin 2021. Veuillez noter que les unités de conservation peuvent être examinées et faire l’objet de modifications sans préavis. 2021-12-07 Pêches et Océans Canada Bruce.Baxter@dfo-mpo.gc.ca Nature et environnementSciences et technologieSaumon rougeÉchappéeUnités de conservationLa Politique Concernant le Saumon SauvagePacifiqueColombie-BritanniqueTerritoire du YukonPoissonGestion des pêchesPolitique des pêchesPêcheriesAire de conservation Ensemble de données sur les unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustreCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/DATA/Lake_Type_Sockeye.zip Dictionnaire de donnéesXLSX https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/Data_Dictionary_CU_V3.xlsx Fichiers de formes sur les unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustreSHP https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/Shape_Files/Lake_Type_Sockeye_Salmon_CU_Shape.zip Dictionnaire de donnéesHTML https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/Data_Dictionary_CU_V3.htm Informations de référenceHTML https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/SelReferenceInformation.html Demande de modification d’unités de conservation – formulaires et résuméXLSX https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Pacific_Salmon_CU/DATA/CUReviewRequestsSummaryForOpenData.xlsx Unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustreESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Pacific_Salmon_Conservation_Unit_SEL_En/MapServer Unités de conservation, sites et état du saumon rouge (Oncorhynchus nerka) de type lacustreESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Pacific_Salmon_Conservation_Unit_SEL_Fr/MapServer

Unités de conservation (UC) : Une UC s'entend d'un groupe de saumon sauvage suffisamment isolé des autres groupes pour que, s'il venait à disparaître, il soit très peu probable qu'il puisse se rétablir naturellement dans un délai acceptable, p. ex. la durée de vie d'un être humain ou un nombre précis de générations de saumon.

Holtby et Ciruna (2007) ont fourni un cadre pour l’aggrégat des cinq espèces de saumon (genre Oncorhynchus) trouvées sur la côte canadienne du Pacifique dans les unités de conservation propres aux espèces en fonction de trois principales caractéristiques : écotypologie, cycle biologique et génétique. La première étape de la description des unités de conservation repose uniquement sur l’écologie. Les écotypologies utilisées dans ce cadre incluent une caractérisation combinée d’environnements marins d’eau douce et d’eaux à proximité du littoral, dits « zone adaptative conjointe ». Dans la deuxième étape, nous utilisons le cycle biologique, la génétique moléculaire et d’autres caractérisations écologiques pour regrouper ou séparer les unités de la première étape en unités de conservation sous leur forme finale. Il en résulte des unités de conservation qui sont décrites au moyen de l’application commune des trois axes. Il est important de souligner que les unités de conservation se distinguent des autres agrégats du saumon du Pacifique, telles que les unités désignables (UD) en vertu de la Loi sur les espèces en péril ou les zones de gestion.

Sites de dénombrement des unités de conservation :

Les données d’énumération de reproducteurs de saumons dans la région du Pacifique sont stockées et gérées dans le nouveau système de données sur les remontes de saumon (NuSDRS). Le terme « remontes » est utilisé pour faire référence au groupe de saumons matures qui ont échappé des diverses sources d’exploitation et sont retournés à l’eau douce pour frayer et se reproduire. Ces données sont assignées à un « site de dénombrement », qui peut être un cours d’eau complet avec un terminal portuaire, un affluent d’un plus grand cours d’eau ou une portée définie dans un cours d’eau qui peut englober ou non la population en entier, mais représente un indice de l’abondance de cette population.

État des unités de conservation :

Les unités de conservation forment l’unité de base pour l’évaluation en vertu de la politique canadienne pour la conservation de la politique concernant le saumon sauvage (PSS) (MPO 2005). L’état biologique d’une unité de conservation est évalué à partir d’un nombre de paramètres (Holt et al. 2009; Holt 2009), qui indiquent une zone d’état de la PSP. Rouge (mauvais état), ambre (état marginal) ou vert (état sain). Une étape finale comprend tous les paramètres et les renseignements sur l’état dans un état intégré final pour chaque unité de conservation, ainsi qu’un commentaire d’expert pour appuyer la détermination de l’état final (p. e.x., MPO 2012; MPO 2016). Ces renseignements servent d’intrants pour les processus de gestion des pêches afin d’aider à prioriser les activités d’évaluation et les mesures de gestion.

Remarque : Les limites des UC ont été examinées en 2020-2021 et ont été mises à jour de l’échelle 1:50 000 à l’échelle 1:20 000 de l’Atlas des eaux douces de la Colombie Britannique. Les limites des UC ont été mises à jour pour la dernière fois en juin 2021. Veuillez noter que les unités de conservation peuvent être examinées et faire l’objet de modifications sans préavis.

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: Bruce.Baxter@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires