Érosion et sédimentation – Pointe‑Pelée

Érosion et sédimentation – Pointe‑Pelée Le recul rapide de la plage du parc national de la Pointe-Pelée a conduit à la formation permanente de trouées dans le cordon littoral de la partie nord-est du parc. La trouée cause une exposition continue au lac Érié susceptible d’altérer les communautés végétales et animales des marais, voire d’entraîner la perte de la totalité de l’habitat riverain et l’habitat des marais du parc. La mesure nécessite de réaliser une analyse spatiale simple au moyen de photographies aériennes et du système d’information géographique (SIG). 2018-04-17 Parcs Canada tammy.dobbie@pc.gc.ca Nature et environnementérosiondépôtphotographies aériennesanalyse spatialecomté d’Essexlac ÉriéOntario Érosion et sédimentation – Pointe‑Pelée - Données de surveillanceCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EZhQF1eQXZlBhIJoJHN6FboBJp0mAMfhUZSlM7eEYhy5AA?e=ul2aIo

Le recul rapide de la plage du parc national de la Pointe-Pelée a conduit à la formation permanente de trouées dans le cordon littoral de la partie nord-est du parc. La trouée cause une exposition continue au lac Érié susceptible d’altérer les communautés végétales et animales des marais, voire d’entraîner la perte de la totalité de l’habitat riverain et l’habitat des marais du parc. La mesure nécessite de réaliser une analyse spatiale simple au moyen de photographies aériennes et du système d’information géographique (SIG).

Données et ressources

Dossiers similaires