Occupation des poissons de cours d’eau – Lacs Waterton - Eau douce

Occupation des poissons de cours d’eau – Lacs Waterton - Eau douce Les poissons d’eau douce forment l’un des taxons les plus vulnérables sur la planète, comme en témoigne le nombre d’espèces menacées et en voie de disparition dans ce taxon. Par exemple, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a inscrit l’omble à tête plate (BLTR, populations des rivières Saskatchewan et Nelson) en tant qu’espèce « menacée » et la truite fardée versant de l’ouest (WSCT, populations des rivières Saskatchewan et Nelson) a également été inscrite dans la même catégorie en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP, annexe 1). Parcs Canada a élaboré un protocole de surveillance de l’occupation afin de comprendre la répartition relative des espèces indigènes et non indigènes, et de suivre ces répartitions dans le temps. Ce programme de recensement de l’occupation est utilisé pour suivre le remplacement ou le déplacement de nos espèces indigènes et pourrait permettre de contrôler l’efficacité des projets de restauration. 2018-04-12 Parcs Canada barb.johnston@pc.gc.ca Nature et environnementoccupation des poissons de cours d’eautruite indigèneomble à tête platetruide fardée versant de l’ouestomble de fontainetruite arc-en-cielinvasion par des espèces non indigènes truite non indigènerichesseabondanceAlberta Taux d’occupation des poisons de cours d’eau - Lacs Waterton - Pêche électrique - données - 1CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/ERaDj1rh-c9NtzxOPM5l7LIBsABr2GKTYWP8DYSIiUqaYg?e=s9lkfS Taux d’occupation des poisons de cours d’eau - Lacs Waterton - Pêche électrique - dictionnaire de données - 2CSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EY8lQ4qBa7pOqClcQHhK0-gBEmyZShf62kBIkfH8ltWZew?e=txjJ1M

Les poissons d’eau douce forment l’un des taxons les plus vulnérables sur la planète, comme en témoigne le nombre d’espèces menacées et en voie de disparition dans ce taxon. Par exemple, le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a inscrit l’omble à tête plate (BLTR, populations des rivières Saskatchewan et Nelson) en tant qu’espèce « menacée » et la truite fardée versant de l’ouest (WSCT, populations des rivières Saskatchewan et Nelson) a également été inscrite dans la même catégorie en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP, annexe 1). Parcs Canada a élaboré un protocole de surveillance de l’occupation afin de comprendre la répartition relative des espèces indigènes et non indigènes, et de suivre ces répartitions dans le temps. Ce programme de recensement de l’occupation est utilisé pour suivre le remplacement ou le déplacement de nos espèces indigènes et pourrait permettre de contrôler l’efficacité des projets de restauration.

Données et ressources

Dossiers similaires