Bivalves intertidaux – Pacific Rim

Bivalves intertidaux – Pacific Rim La surveillance des mollusques a été acceptée par la biorégion du Pacifique de Parcs Canada comme mesure de la santé de l’écosystème dans les substrats meubles de la zone intertidale. Les relevés sont utilisés pour déterminer la situation de certains bivalves dans la réserve de parc national afin de déterminer l’effectif et les tendances de la population à long terme en réaction aux perturbations naturelles ou humaines. Des relevés des mollusques sont effectués chaque année en mai dans des sites choisis du secteur de l’archipel Broken Group de la réserve de parc national Pacific Rim. Les ensembles de données sur les palourdes et les huîtres sont présentés séparément, car les relevés suivaient des protocoles différents sur le terrain. Toutefois, les deux protocoles faisaient appel à des variantes d’une méthode de sélection aléatoire par quadrats le long d’un transect. Les relevés suivent les principes d’un échantillonnage et de protocoles non destructifs, élaborés en collaboration avec des biologistes de la pêche et fondés sur des méthodes d’évaluation des stocks que Pêches et Océans Canada applique sur l’ensemble de la côte. Les bivalves intertidaux sont de bonnes espèces indicatrices des conditions environnementales générales d’une région, parce qu’ils ont une longévité relativement élevée et qu’ils passent la majeure partie de leur cycle de vie au même endroit. En outre, les populations de mollusques demeurent vulnérables à la récolte excessive par divers types d’utilisateurs (y compris les adeptes de cueillette récréative légitime) dans la réserve de parc national. 2018-04-17 Parcs Canada jennifer.yakimishyn@pc.gc.ca Nature et environnementRPN Pacific Rimmollusquespalourdeshuîtresbivalves intertidauxécosystème intertidalsédiments meublescueillette récréative Bivalves intertidaux – Pacific Rim - Palourdes DonnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EQGlSNy70m1NjzXrHtjC76MBNhDakhio43S-6pL2vU_mjA?e=cshWd6 Bivalves intertidaux – Pacific Rim - Huîtres - DonnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/Edoi6Gr90xhFsJU8gh7q-ksBP4LGpo-Iudp9k_8nr7RDvQ?e=8hDBx7 Bivalves intertidaux – Pacific Rim - Dictionnaire de DonnéesCSV https://124gc.sharepoint.com/:x:/s/external/_layouts/15/download.aspx/EXxG29yGeGVCq4wwTx9NeacB-tErIhOPOD3sZ0wbE26yTQ?e=4rDP8J

La surveillance des mollusques a été acceptée par la biorégion du Pacifique de Parcs Canada comme mesure de la santé de l’écosystème dans les substrats meubles de la zone intertidale. Les relevés sont utilisés pour déterminer la situation de certains bivalves dans la réserve de parc national afin de déterminer l’effectif et les tendances de la population à long terme en réaction aux perturbations naturelles ou humaines. Des relevés des mollusques sont effectués chaque année en mai dans des sites choisis du secteur de l’archipel Broken Group de la réserve de parc national Pacific Rim. Les ensembles de données sur les palourdes et les huîtres sont présentés séparément, car les relevés suivaient des protocoles différents sur le terrain. Toutefois, les deux protocoles faisaient appel à des variantes d’une méthode de sélection aléatoire par quadrats le long d’un transect. Les relevés suivent les principes d’un échantillonnage et de protocoles non destructifs, élaborés en collaboration avec des biologistes de la pêche et fondés sur des méthodes d’évaluation des stocks que Pêches et Océans Canada applique sur l’ensemble de la côte. Les bivalves intertidaux sont de bonnes espèces indicatrices des conditions environnementales générales d’une région, parce qu’ils ont une longévité relativement élevée et qu’ils passent la majeure partie de leur cycle de vie au même endroit. En outre, les populations de mollusques demeurent vulnérables à la récolte excessive par divers types d’utilisateurs (y compris les adeptes de cueillette récréative légitime) dans la réserve de parc national.

Données et ressources

Dossiers similaires