Communautés de dinoflagellés dans les ports de Churchill (MB), baie Déception (QC), Iqaluit (NU) et Milne Inlet (NU)

Communautés de dinoflagellés dans les ports de Churchill (MB), baie Déception (QC), Iqaluit (NU) et Milne Inlet (NU) Les données ont été échantillonnées au cours de deux projets : Développement d'une surveillance des espèces aquatiques envahissantes dans l'Arctique canadien - préparation à l'augmentation du trafic maritime lié au développement des ressources et aux changements climatiques; Diversité des producteurs primaires dans les milieux côtiers et possibilité d'efflorescences nuisibles dans l'est de l'Arctique canadien, en particulier près d'Iqaluit au Nunavut. Le financement a été assuré par Savoir polaire Canada, Pêches et Océans Canada (Programme stratégique de recherche et d’avis fondés sur l’écosystème, Programme sur les espèces aquatiques envahissantes et Plan de protection des océans) et le Conseil de gestion des ressources fauniques de la région marine du Nunavik. Ces données sont l'abondance, la richesse et la diversité des communautés de dinoflagellés dans les ports maritimes de l'Arctique canadien afin de fournir des données de références et de vérifier la présence d'espèces potentiellement non-indigènes et nuisibles. Ces données peuvent être utilisées comme source de références pour la surveillance d'introduction d'espèces potentiellement non-indigènes introduites dans les ports arctiques où les activités maritimes sont élevées. ÉCHANTILLONNAGE Des échantillons de dinoflagellés ont été prélevés à l'aide d'un filet à plancton Nitex® de mailles 20 μm (30 cm de diamètre) pendant le mois d'août à Churchill (MB) en 2007 et 2015, à Deception Bay (QC) en 2016, à Iqaluit (NU) en 2015 et 2019 et à Milne Inlet en 2017. Les échantillons ont été récoltés à partir de 1 m de la surface jusqu’à 1 m au-dessus du fond. PRÉPARATION : Les échantillons ont été conservés dans du formaldéhyde à 4%. La préparation et le comptage des échantillons ont été réalisés à l’aide de la méthode Utermöhl. OBSERVATION : L'observation des échantillons s'est faite à l'aide d’un microscope inversé de la marque « NIKON Eclipse TE-2000-U », sous un grossissement de 200x. ABONDANCE : Le calcul de l’abondance des dinoflagellés (cellule/litre) s'est effectué comme suit : Nombre de cellules X Volume de la bouteille/Volume de la chambre Utermöhl/ (pi X Rayon^2 X Profondeur) X 1000 VARIABLES ENVIRONNEMENTALES Les données environnementales ont été mesurées à l'aide d'un CTD et d'un disque de Secchi. Le temps entre la fonte des glaces de mer et l'échantillonnage a été calculé en soustrayant le jour d'échantillonnage aux dates de débâcle (concentration de glace <1/10) qui ont été extraites des archives du Service canadien des glaces. Pour information supplémentaire, veuillez consulter l’article suivant : Dhifallah F, Rochon A, Simard N, McKindsey CW, Gosselin M, Howland KL. 2022. Dinoflagellate communities in high-risk Canadian Arctic ports. Estuarine, Coastal and Shelf Science 266:107731 2022-04-13 Pêches et Océans Canada kimberly.howland@dfo-mpo.gc.ca Nature et environnementEaux de BallastAlgues toxiquesdinoflagellésplanctonphytoplanctonespèce envahissanteocéanstempérature de la surface de la mersalinitéOcéan ArctiqueOcéanArctiqueEspèce envahissanteOcéanographieBiologie marine Dinoflagellate communities in high-risk Canadian Arctic ports. Estuarine, Coastal and Shelf SciencePDF https://doi.org/10.1016/j.ecss.2021.107731 Communautés de dinoflagellés dans les ports de Churchill (MB), baie Déception (QC), Iqaluit (NU) et Milne Inlet (NUESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Dinoflagellate_Communities_Ports/MapServer/0 Communautés de dinoflagellés dans les ports de Churchill (MB), baie Déception (QC), Iqaluit (NU) et Milne Inlet (NUESRI REST https://gisp.dfo-mpo.gc.ca/arcgis/rest/services/FGP/Dinoflagellate_Communities_Ports/MapServer/0 Dictionnaire de donnéesCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Dinoflagellate_Comunities_Ports/Data Dictionnary_Dictionnaire_de_donnees.csv Dictionnaire de donnéesPDF https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Dinoflagellate_Comunities_Ports/Data_Dictionnary_Dictionnaire_de_donnees.pdf Données bilinguesCSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Dinoflagellate_Comunities_Ports/Data Bilingual format.zip Données (Darwin Core)CSV https://pacgis01.dfo-mpo.gc.ca/FGPPublic/Dinoflagellate_Comunities_Ports/Data_Darwin_Core_format.zip

Les données ont été échantillonnées au cours de deux projets :

Développement d'une surveillance des espèces aquatiques envahissantes dans l'Arctique canadien - préparation à l'augmentation du trafic maritime lié au développement des ressources et aux changements climatiques;

Diversité des producteurs primaires dans les milieux côtiers et possibilité d'efflorescences nuisibles dans l'est de l'Arctique canadien, en particulier près d'Iqaluit au Nunavut.

Le financement a été assuré par Savoir polaire Canada, Pêches et Océans Canada (Programme stratégique de recherche et d’avis fondés sur l’écosystème, Programme sur les espèces aquatiques envahissantes et Plan de protection des océans) et le Conseil de gestion des ressources fauniques de la région marine du Nunavik.

Ces données sont l'abondance, la richesse et la diversité des communautés de dinoflagellés dans les ports maritimes de l'Arctique canadien afin de fournir des données de références et de vérifier la présence d'espèces potentiellement non-indigènes et nuisibles. Ces données peuvent être utilisées comme source de références pour la surveillance d'introduction d'espèces potentiellement non-indigènes introduites dans les ports arctiques où les activités maritimes sont élevées.

ÉCHANTILLONNAGE

Des échantillons de dinoflagellés ont été prélevés à l'aide d'un filet à plancton Nitex® de mailles 20 μm (30 cm de diamètre) pendant le mois d'août à Churchill (MB) en 2007 et 2015, à Deception Bay (QC) en 2016, à Iqaluit (NU) en 2015 et 2019 et à Milne Inlet en 2017. Les échantillons ont été récoltés à partir de 1 m de la surface jusqu’à 1 m au-dessus du fond.

PRÉPARATION : Les échantillons ont été conservés dans du formaldéhyde à 4%. La préparation et le comptage des échantillons ont été réalisés à l’aide de la méthode Utermöhl.

OBSERVATION : L'observation des échantillons s'est faite à l'aide d’un microscope inversé de la marque « NIKON Eclipse TE-2000-U », sous un grossissement de 200x.

ABONDANCE : Le calcul de l’abondance des dinoflagellés (cellule/litre) s'est effectué comme suit : Nombre de cellules X Volume de la bouteille/Volume de la chambre Utermöhl/ (pi X Rayon^2 X Profondeur) X 1000

VARIABLES ENVIRONNEMENTALES

Les données environnementales ont été mesurées à l'aide d'un CTD et d'un disque de Secchi. Le temps entre la fonte des glaces de mer et l'échantillonnage a été calculé en soustrayant le jour d'échantillonnage aux dates de débâcle (concentration de glace <1/10) qui ont été extraites des archives du Service canadien des glaces.

Pour information supplémentaire, veuillez consulter l’article suivant : Dhifallah F, Rochon A, Simard N, McKindsey CW, Gosselin M, Howland KL. 2022. Dinoflagellate communities in high-risk Canadian Arctic ports. Estuarine, Coastal and Shelf Science 266:107731

Afficher la carte

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: kimberly.howland@dfo-mpo.gc.ca

Dossiers similaires