Stress thermique sur les salmonidés - Kouchibouguac

Stress thermique sur les salmonidés - Kouchibouguac L'influence de la température de l'eau sur l'écologie des organismes aquatiques avec des gammes thermiques optimales est assez substantiel, car ces régimes régulent l'activité, la croissance, la survie et le comportement de fraie. En conséquence, un écart par rapport à ces étendues de températures normales entraîne souvent des déplacements, maladies ou même la mortalité; ainsi la température de l'eau constitue un facteur limitant important pour l’état de l'habitat du poisson et des écosystèmes d'eau douce. Le programme de surveillance du stress thermique sur les poissons au parc national Kouchibouguac vise à déterminer le nombre de jours «chaud» consécutifs au cours d'une période donnée et de détecter les changements du niveau de stress thermique attribuable aux températures chaudes. Le saumon Atlantique (Salmo salar) a été sélectionné comme espèce cible à cause de sa tolérance thermique plus faible par rapport à de nombreux autres groupes de poissons. Cette mesure est basée sur des informations scientifiques avec des considérations bioénergétiques que le stress thermique peut ensuivre après deux cycles successifs de 24 heures où la température minimale quotidienne de l'eau est ≥ 20 degrés Celsius. Les méthodes pour cette mesure impliquent un échantillonnage annuel à partir de la fin du printemps jusqu’au début de l'automne, où la température de l’eau est prise à chaque heure avec des enregistreurs de données positionnés à des sites permanents dans les seuils de cinq tributaires: rivière Portage, rivière Black, ruisseau Rankin, ruisseau Tweedie et la rivière Kouchibouguacis. 2022-08-18 Parcs Canada karyne.bellehumeur@canada.ca Nature et environnementsaumon de l’AtlantiqueSalmo salarespèce cibletempérature de l’eaustress thermiquetempérature optimalegamme de températuresrégimeactivitécroissancesurviecomportement de fraieruisseauxrivièrestributairesécosystèmes d’eau doucebioénergétiqueparc national KouchibouguacNouveau-Brunswick Stress thermique sur les salmonidés - Kouchibouguac - DonnéesCSV https://open.canada.ca/data/dataset/2fc897bd-34e4-4102-afa7-f0a6778a746c/resource/3708ce51-4243-41fa-b146-0a8ae88bff95/download/kouchibouguac_np_salmon_thermal_stress_1996-2021_data.csv Stress thermique sur les salmonidés - Kouchibouguac - Dictionnaire de donnéesCSV https://open.canada.ca/data/dataset/2fc897bd-34e4-4102-afa7-f0a6778a746c/resource/92682152-8313-4b0a-91f3-02e335dd671f/download/kouchibouguac_np_salmon_thermal_stress_1996-2021_metadata.csv

L'influence de la température de l'eau sur l'écologie des organismes aquatiques avec des gammes thermiques optimales est assez substantiel, car ces régimes régulent l'activité, la croissance, la survie et le comportement de fraie. En conséquence, un écart par rapport à ces étendues de températures normales entraîne souvent des déplacements, maladies ou même la mortalité; ainsi la température de l'eau constitue un facteur limitant important pour l’état de l'habitat du poisson et des écosystèmes d'eau douce. Le programme de surveillance du stress thermique sur les poissons au parc national Kouchibouguac vise à déterminer le nombre de jours «chaud» consécutifs au cours d'une période donnée et de détecter les changements du niveau de stress thermique attribuable aux températures chaudes. Le saumon Atlantique (Salmo salar) a été sélectionné comme espèce cible à cause de sa tolérance thermique plus faible par rapport à de nombreux autres groupes de poissons. Cette mesure est basée sur des informations scientifiques avec des considérations bioénergétiques que le stress thermique peut ensuivre après deux cycles successifs de 24 heures où la température minimale quotidienne de l'eau est ≥ 20 degrés Celsius. Les méthodes pour cette mesure impliquent un échantillonnage annuel à partir de la fin du printemps jusqu’au début de l'automne, où la température de l’eau est prise à chaque heure avec des enregistreurs de données positionnés à des sites permanents dans les seuils de cinq tributaires: rivière Portage, rivière Black, ruisseau Rankin, ruisseau Tweedie et la rivière Kouchibouguacis.

Données et ressources

Renseignements géographiques

Nom de la région géographique:

Nouveau-Brunswick
Dossiers similaires