Comptes des terres du Québec méridional (changement de la couverture terrestre), édition 2023

Comptes des terres du Québec méridional (changement de la couverture terrestre), édition 2023 Les données géographiques des comptes des terres du Québec méridional correspondent à un jeu de fichiers matriciels d’une résolution spatiale de 50 mètres, qualifiant à trois temps distincts le type de couverture terrestre du territoire québécois situé au sud du 51e parallèle. Ces données géospatiales sont celles exploitées dans le projet des [Comptes des terres du Québec méridional, édition 2023](https://statistique.quebec.ca/fr/document/comptes-des-terres-du-quebec-meridional-regions-administratives-et-provinces-naturelles), élaboré par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Ces données sont structurées autour de neuf classes de couverture terrestre s’inspirant de la normalisation du Système de comptabilité économique et environnementale (SCEE) : surfaces artificielles, terres agricoles, milieux humides forestiers, milieux humides herbacés ou arbustifs, plans et cours d’eau intérieure, forêts de conifères à couvert fermé, forêts de feuillus à couvert fermé, forêts mixtes à couvert fermé et forêts à couvert ouvert. Les trois cartes du couvert terrestre québécois sont élaborées pour trois temps distincts : un premier correspondant aux années 1990, un deuxième aux années 2000 et un troisième aux années 2010. La comparaison de ces trois cartes de couverture terrestre permet d’obtenir un nouveau produit, soit deux cartes qualifiant les changements de couverture terrestre (transition d’une classe de couverture terrestre vers une autre), l’une durant la décennie 1990 et la seconde durant la décennie 2000. Les données des Comptes des terres sont compilées à l’aide du [Système de grilles vectorielles pour une infrastructure québécoise de données spatiales](https://www.donneesquebec.ca/recherche/fr/dataset/systeme-de-grilles-vectorielles-pour-une-infrastructure-quebecoise-de-donnees-spatiales). 2024-02-21 Gouvernement et municipalités du Québec maxime.keith@stat.gouv.qc.ca FormatNature et environnementSciences et technologieArtificialisationChangementCompte des terresCompte environnementCouverture terrestreForêtMileu humide herbacéMilieu humide forestierSCEESurface artificielleSystème de comptabilité économique et environnementaleTerre agricoleInformation gouvernementale Données géographiques des Comptes des terres du Québec méridional édition 2023 (couverture terrestre des années 1990, 2000 et 2010, changements de couverture terrestre)GeoTIF https://www.donneesquebec.ca/recherche/dataset/1ad9131e-b5c0-4b35-8f47-38b91b80b91d/resource/04dc437b-4bfa-4590-84b7-9f50d24b18af/download/isqcomptesterresquebecmeridional2023.zip Carte interactive, édition 2023HTML https://statistique.quebec.ca/cartovista/comptes_terres/index.html Métadonnée originale (https://www.donneesquebec.ca)HTML https://www.donneesquebec.ca/recherche/fr/dataset/1ad9131e-b5c0-4b35-8f47-38b91b80b91d Fiche de métadonnées, édition 2023PDF https://statistique.quebec.ca/fr/fichier/comptes-des-terres-du-quebec-meridional-fiche-de-metadonnees-2023.pdf

Les données géographiques des comptes des terres du Québec méridional correspondent à un jeu de fichiers matriciels d’une résolution spatiale de 50 mètres, qualifiant à trois temps distincts le type de couverture terrestre du territoire québécois situé au sud du 51e parallèle. Ces données géospatiales sont celles exploitées dans le projet des Comptes des terres du Québec méridional, édition 2023, élaboré par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Ces données sont structurées autour de neuf classes de couverture terrestre s’inspirant de la normalisation du Système de comptabilité économique et environnementale (SCEE) : surfaces artificielles, terres agricoles, milieux humides forestiers, milieux humides herbacés ou arbustifs, plans et cours d’eau intérieure, forêts de conifères à couvert fermé, forêts de feuillus à couvert fermé, forêts mixtes à couvert fermé et forêts à couvert ouvert. Les trois cartes du couvert terrestre québécois sont élaborées pour trois temps distincts : un premier correspondant aux années 1990, un deuxième aux années 2000 et un troisième aux années 2010. La comparaison de ces trois cartes de couverture terrestre permet d’obtenir un nouveau produit, soit deux cartes qualifiant les changements de couverture terrestre (transition d’une classe de couverture terrestre vers une autre), l’une durant la décennie 1990 et la seconde durant la décennie 2000. Les données des Comptes des terres sont compilées à l’aide du Système de grilles vectorielles pour une infrastructure québécoise de données spatiales.

Rendus disponibles par l’entremise du Gouvernement et municipalités du Québec

Ces ressources ne sont pas contrôlées par le gouvernement du Canada, et l’hyperlien est fourni uniquement pour la facilité d’utilisation des visiteurs de notre site Web. Nous ne sommes pas responsables de l’exactitude, l’actualité et la fiabilité du contenu. Le gouvernement du Canada n’offre aucune garantie à cet égard et n’est pas responsable des renseignements trouvés par l’entremise de ce lien.

Les visiteurs devraient également savoir que les renseignements offerts par l’entremise de ce site Web ne sont pas gérés par le gouvernement du Canada et ne relèvent pas de la Loi sur la protection des renseignements personnels ni de la Loi sur les langues officielles, et qu’ils pourraient ne pas être accessibles aux personnes handicapées. Les renseignements offerts pourraient être uniquement disponibles dans la langue utilisée dans le site en question. En ce qui concerne la protection des renseignements personnels, les visiteurs devraient vérifier les politiques de confidentialité de ce site Web non gouvernemental avant de fournir leurs renseignements personnels.

Données et ressources

Coordonnées

Adresse de courrier électronique: maxime.keith@stat.gouv.qc.ca

Dossiers similaires