Atlas des oiseaux marins pélagiques, côte Ouest du Canada

Atlas des oiseaux marins pélagiques, côte Ouest du Canada L’Atlas des oiseaux de mer pélagiques de la côte Ouest du Canada renferme des cartes qui illustrent l’aire de répartition de 48 espèces d’oiseaux marins et de 2 paires d’espèces (soit les Phalaropes à bec étroit et à bec large, ainsi que les Pétrels des Hawaï et des Galapagos). En 1982 et 1983, ainsi que de 1991 à 2005, des relevés d’oiseaux de mer ont été effectués dans la zone d’étude (de 45° à 58° de latitude N et de la côte jusqu’à 148° de longitude O) à bord de « navires d’opportunité » commerciaux et du gouvernement fédéral canadien. Les observations d’espèces rares provenant d’autres sources (certaines ayant été faites avant 1982 et après 2005) ont aussi été incluses afin d’offrir la représentation la plus complète possible. Pour 33 des espèces et 1 des paires d’espèces, les densités moyennes à l’intérieur de carrés de 5° de latitude par 5° de longitude sont indiquées de façon saisonnière. Les oiseaux marins ainsi cartographiés incluent 11 espèces de Procellariiformes (albatros, fulmars, pétrels, puffins et océanites) et 24 espèces de Charadriiformes (phalaropes, labbes, mouettes et goélands, sternes et pingouins). Les lieux d’observation de 15 autres espèces et de 1 paire d’espèces ont également été cartographiés. Ce groupe, composé de dix espèces de Procellariiformes et de sept espèces de Charadriiformes, comprend des espèces dont la présence est assez peu commune ou rare dans la zone d’étude (mais antérieurement documentée), de même que des espèces extrêmement rares et/ou dont la présence n’a jamais été documentée et, par conséquent, demeure non confirmée. Ces données peuvent être utilisées pour générer des données de présence/absence, ainsi que des tendances et des estimations de l’abondance relative. Elles peuvent aussi servir à examiner les tendances temporelles et spatiales de la répartition. Toutefois, en raison de la nature opportuniste des relevés, tant dans l’espace que dans le temps, il ne faut pas se fonder sur ces données pour déterminer l’abondance absolue. La raison justifiant l’élaboration de cet atlas est le besoin reconnu d’un produit qui pourrait faciliter ce qui suit : la planification des zones côtières et des aires de conservation, les interventions en cas d’urgence environnementale et l’identification des zones d’interactions potentielles entre les oiseaux marins et les activités humaines. De plus, les données ayant servi à l’élaboration du document pourront servir de point de référence pour comparer les répartitions futures des oiseaux marins, de manière à mesurer les effets des changements dans la composition, l’abondance et/ou la répartition des proies, ainsi que les changements climatiques et océanographiques. 2021-07-28 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementAtlas des oiseaux marins pélagiquescôte Ouest du CanadaBiote Data Collection MethodologyTXT https://data-donnees.ec.gc.ca/data/species/assess/pelagic-seabird-atlas-west-coast-of-canada/PelagicAtlas-metadata-2009.txt Voir le Dépôt de données d'EC (Anglais)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/species/assess/pelagic-seabird-atlas-west-coast-of-canada/ Voir le Dépôt de données d'EC (Français)HTML https://data-donnees.ec.gc.ca/data/species/assess/pelagic-seabird-atlas-west-coast-of-canada/?lang=fr

L’Atlas des oiseaux de mer pélagiques de la côte Ouest du Canada renferme des cartes qui illustrent l’aire de répartition de 48 espèces d’oiseaux marins et de 2 paires d’espèces (soit les Phalaropes à bec étroit et à bec large, ainsi que les Pétrels des Hawaï et des Galapagos). En 1982 et 1983, ainsi que de 1991 à 2005, des relevés d’oiseaux de mer ont été effectués dans la zone d’étude (de 45° à 58° de latitude N et de la côte jusqu’à 148° de longitude O) à bord de « navires d’opportunité » commerciaux et du gouvernement fédéral canadien. Les observations d’espèces rares provenant d’autres sources (certaines ayant été faites avant 1982 et après 2005) ont aussi été incluses afin d’offrir la représentation la plus complète possible.

Pour 33 des espèces et 1 des paires d’espèces, les densités moyennes à l’intérieur de carrés de 5° de latitude par 5° de longitude sont indiquées de façon saisonnière. Les oiseaux marins ainsi cartographiés incluent 11 espèces de Procellariiformes (albatros, fulmars, pétrels, puffins et océanites) et 24 espèces de Charadriiformes (phalaropes, labbes, mouettes et goélands, sternes et pingouins).

Les lieux d’observation de 15 autres espèces et de 1 paire d’espèces ont également été cartographiés. Ce groupe, composé de dix espèces de Procellariiformes et de sept espèces de Charadriiformes, comprend des espèces dont la présence est assez peu commune ou rare dans la zone d’étude (mais antérieurement documentée), de même que des espèces extrêmement rares et/ou dont la présence n’a jamais été documentée et, par conséquent, demeure non confirmée.

Ces données peuvent être utilisées pour générer des données de présence/absence, ainsi que des tendances et des estimations de l’abondance relative. Elles peuvent aussi servir à examiner les tendances temporelles et spatiales de la répartition. Toutefois, en raison de la nature opportuniste des relevés, tant dans l’espace que dans le temps, il ne faut pas se fonder sur ces données pour déterminer l’abondance absolue.

La raison justifiant l’élaboration de cet atlas est le besoin reconnu d’un produit qui pourrait faciliter ce qui suit : la planification des zones côtières et des aires de conservation, les interventions en cas d’urgence environnementale et l’identification des zones d’interactions potentielles entre les oiseaux marins et les activités humaines. De plus, les données ayant servi à l’élaboration du document pourront servir de point de référence pour comparer les répartitions futures des oiseaux marins, de manière à mesurer les effets des changements dans la composition, l’abondance et/ou la répartition des proies, ainsi que les changements climatiques et océanographiques.

Données et ressources

Dossiers similaires