Sites de l’écosystème, mercure gazeux total, données validées, region des sables bitumineux

Sites de l’écosystème, mercure gazeux total, données validées, region des sables bitumineux Des données relatives au mercure gazeux total (MGT) sont recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à deux stations de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). L’instrument de la SSPA 11 de la WBEA a été déplacé à la SSPA 13 de la WBEA au printemps 2014. Les données sur le MGT provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour les stations suivantes : SSPA 6 de la WBEA – Patricia McInnes, située à Fort McMurray, en Alberta, à compter d’octobre 2010; SSPA 11 de la WBEA – Lower Camp, située à environ 30 km au nord de Fort McMurray, pour la période allant de décembre 2012 à mars 2014, et SSPA 13 de la WBEA – Fort McKay Sud, située près de Fort McKay, à compter de juin 2014. Les concentrations de MGT déclarées sont comparables à celles qui ont été mesurées à différents sites à l’échelle du Canada (Cole et coll., Atmosphere, 2014, vol. 5, no 3, pp. 635-668). Les concentrations de MGT mesurées à ces trois sites de sables bitumineux indiquent des cycles saisonniers et diurnes, généralement plus élevés au printemps et en milieu de journée, et plus faibles à l’automne et en début de matinée. Dans le cas du MGT, il n’existe aucune recommandation sur la qualité de l’air formulée par Environnement et Changement climatique Canada et le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME), ni d’objectifs de qualité de l’air ambiant de l’Alberta. La surveillance respecte les procédures normalisées d’exploitation établies du Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA). L’analyse des données de la SSPA 6 de la WBEA allant jusqu’en mai 2013 est accessible en ligne dans Atmosphere – Open Access Journal, sous la référence suivante : Total Gaseous Mercury Concentration Measurements at Fort McMurray, Alberta, Canada, de M.T. Parsons, D. McLennan, M. Lapalme, C. Mooney, C. Watt et R. Mintz, disponible dans la revue Atmosphere (2013, vol. 4, pp. 472-493). 2022-02-23 Environnement et Changement climatique Canada open-ouvert@tbs-sct.gc.ca Nature et environnementSables bitumineuxQualité de l'airAir ambiantmercure gazeux totalRCEPAéchantillonnage actifsables bitumineuxgaz à l'état de tracesFort McKayFort McMurray Sites de l’écosystème - mercure gazeux total - données validées (Anglais)CSV http://donnees.ec.gc.ca/data/air/monitor/ambient-air-quality-oil-sands-region/ecosystem-sites-total-gaseous-mercury-validated-data-oil-sands-region/?lang=en Sites de l’écosystème - mercure gazeux total - données validées (Français)CSV http://donnees.ec.gc.ca/data/air/monitor/ambient-air-quality-oil-sands-region/ecosystem-sites-total-gaseous-mercury-validated-data-oil-sands-region/?lang=fr Publication scientifique - « A Survey of Mercury in Air and Precipitation across Canada: Patterns and Trends »HTML https://www.mdpi.com/2073-4433/5/3/635 Publication scientifique - « Total Gaseous Mercury Concentration Measurements at Fort McMurray, Alberta, Canada »HTML https://www.mdpi.com/2073-4433/4/4/472 Méthodes de mesure du Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air (RCEPA) (Anglais)HTML https://www.ec.gc.ca/rs-mn/default.asp?lang=En&n=5C042781-1 Méthodes de mesure du Réseau canadien d'échantillonnage des précipitations et de l'air (RCEPA) (Français)HTML https://www.ec.gc.ca/rs-mn/default.asp?lang=Fr&n=5C042781-1

Des données relatives au mercure gazeux total (MGT) sont recueillies par Environnement et Changement climatique Canada à deux stations de surveillance de la pollution atmosphérique (SSPA) de la Wood Buffalo Environmental Association (WBEA). L’instrument de la SSPA 11 de la WBEA a été déplacé à la SSPA 13 de la WBEA au printemps 2014. Les données sur le MGT provenant de la région des sables bitumineux sont disponibles pour les stations suivantes : SSPA 6 de la WBEA – Patricia McInnes, située à Fort McMurray, en Alberta, à compter d’octobre 2010; SSPA 11 de la WBEA – Lower Camp, située à environ 30 km au nord de Fort McMurray, pour la période allant de décembre 2012 à mars 2014, et SSPA 13 de la WBEA – Fort McKay Sud, située près de Fort McKay, à compter de juin 2014.

Les concentrations de MGT déclarées sont comparables à celles qui ont été mesurées à différents sites à l’échelle du Canada (Cole et coll., Atmosphere, 2014, vol. 5, no 3, pp. 635-668). Les concentrations de MGT mesurées à ces trois sites de sables bitumineux indiquent des cycles saisonniers et diurnes, généralement plus élevés au printemps et en milieu de journée, et plus faibles à l’automne et en début de matinée. Dans le cas du MGT, il n’existe aucune recommandation sur la qualité de l’air formulée par Environnement et Changement climatique Canada et le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME), ni d’objectifs de qualité de l’air ambiant de l’Alberta. La surveillance respecte les procédures normalisées d’exploitation établies du Réseau canadien d’échantillonnage des précipitations et de l’air (RCEPA).

L’analyse des données de la SSPA 6 de la WBEA allant jusqu’en mai 2013 est accessible en ligne dans Atmosphere – Open Access Journal, sous la référence suivante : Total Gaseous Mercury Concentration Measurements at Fort McMurray, Alberta, Canada, de M.T. Parsons, D. McLennan, M. Lapalme, C. Mooney, C. Watt et R. Mintz, disponible dans la revue Atmosphere (2013, vol. 4, pp. 472-493).

Données et ressources

Renseignements géographiques

Élément spatial
Dossiers similaires